Partagez | 
 

 Le test de l'héritage

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grayson A. Black

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☂ Avatar : Ian Somerhalder
© Crédit : Killian
MessageSujet: Le test de l'héritage   Dim 19 Nov - 20:54

Le test de l'héritage
Cycle 2 Arthurien

J'avais mis du temps à me remettre de ma première rencontre avec Merlin dans ce monde. Mais quand dans les rue de la ville j'avais croisé Viviane, je n'avais pu laisser plus de temps avec une rencontre avec mon ancien compagnon de vie. Attention, je parle bien de quand j'étais un hibou et que je tapais autant sur les nerfs du sorcier que l'inverse. mais nous nous comprenions et nous nous respections. C'est bien pour cette raison que j'avais accepté d'être transformé en humain et d'être son aprenti le temps qu'il se recentre sur lui pour faire le point. Passons, je lui avais envoyé une lettre. Pour m'excuser d'avoir dépassé les bornes, mais qu'en le connaissant je n'avais vu que ça pour le bouger. Evidemment, nos relations étaient différentes à présent, mais une chose ne changerai pas, je serai là pour lui. Alors quand j'avais appris qu'il organisait un voyage dans ce royaume, vers cet ersatz de Camelot. Je m'inscrivais directement dans la liste des participants.

Il était 8h, devant la tour de l'horloge, je regardais amusé Viviane dire à ses deux enfants de bien écouter leur oncle et de bien profiter du voyage. Viviane était toujours la même, toujours à veiller sur sa couvée. A entendre par couvée tous les gens à qui elle tenait, je me souvenais d'une fois ou elle avait voulu me faire prendre des remèdes quand j'étais hibou tout ça parce que je toussotais un peu. Quand on rentrera de ce voyage, peut-être trouverais je le courage de me présenter à elle sous ma nouvelle forme... Peut-être... Je m'avançais avec précaution vers Merlin quand il arriva et me contenta de lui dire.

- Bonjour, c'est une belle journée pour partir sur les traces de notre passé. J'ai été surpris que tu ne me raye pas de la liste des participants. Merci en tout cas, tu vas pouvoir me dire "je te l'avais bien dit"
quand nous serons dans l'avion.


Je lui faisais un sourire en coin, face à cette très ancienne conversation qui m'avait valu un énorme fou rir et une des couleurs noir de Merlin concernant le fait qu'un jour les humains voleraient. Pour le piaf que j'étais, celà était inconcevable. Et pourtant dans ce monde ci, l'évolution technologique était telle, sans doute pour compenser l'absence de magie, les hommes volaient bien dans de grands avions de fer...
D'ailleurs une fois toutes les personnes arrivées, et une vérifications de leurs présences de passeport, nous étions montés dans un minibus pour prendre l'avion à Boston, faire escale à New-York avant de faire un peu plus de 7 heures de vol. Le comportement de certaines personnes de notre groupes me firent honte, je dois bien l'avouer, du coup j'ai fait comme si nous n'étions pas ensemble durant le vol faut pas exagérer non plus.
J'avais eu la chance de me retrouver avec la fille de Viviane comme voisine dans l'avion. Bref une fois atterri, nous avions directement pris un mini-bus sur le tarmac qui nous amena directement à Stonehenge. Je regarde alors Merlin, on se croirai presque sur l'un des plus grand lieu de culte Celte, hors d'Avalon de notre Camelot. Mon regard se fit alors lointain, je me revoyais voler et veiller sur les druides et prêtresses lors des cérémonies...
made by black arrow


Mission : 100%
Vie : 100%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Kiki
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Lun 20 Nov - 22:15

Le test de l'héritage


Merlin avait organisé un voyage à Stonhenge et Liam avait tout fait pour être du voyage. Sa sœur y allait en plus alors il était hors de question de rester en arrière ! Même s'il était aussi proche de ses deux sœurs, l'adolescent avait encore du mal à ne pas surveiller un peu Cassandre : elle risquait de disparaître encore s'il n'y faisait pas attention.

Ainsi donc, il s'était retrouvé dans le long vol de plus de 7h de New-York jusqu'à cette terre d'Angleterre. Cette terre qui était la même que celle dont ses parents venaient. Une terre qu'il ne connaîtrait vraisemblablement jamais.
Non qu'il s'en plaignait. Mais parfois le jeune homme se demandait s'il connaîtrait un jour jamais cette terre dont on lui avait tant parlé et donc ils attendaient tous qu'il aide Cassandre à gouverner.

Sur le chemin entre l'aéroport et le site celtique, Liam garda la main de Grace dans la sienne et regardait régulièrement sa sœur tout en s'imprégnant du paysage. Il en profitait pour se gaver du regard des paysages alentours. Il ne savait pas trop dans quoi il s'était embarqué, mais le jeune homme était prêt à faire face. Il espérait juste qu'il saurait mieux se battre que la dernière fois.

Une fois arrivé, Liam s'étira dès qu'il sortit du mini-bus. Il respira l'air vif qui planait sur le site et profita du moment. Ce n'était pas tous les jours qu'on venait à Stonehenge !


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Alexander E. Teach

avatar
En réalité, je suis
Maître de l'Underworld
☂ Conte : Aucun

☂ Emploi : Capitaine du Queen Anne's Revenge/ Maître de l'Underworld
☂ Camp : I just care about me
☂ True Love : La Mort

☂ Avatar : Richard Armitage
© Crédit : Des gens cool <3
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Mar 21 Nov - 22:36

Le test de l’héritage
Alexander & le reste

“On part en voyage.”Lui avait dit Myrdhinn alors qu’Alex était venu lui rendre visite quelques jours plus tôt, il avait déposé un bout de papier rectangulaire sur la table dans sa direction. “Tu m'as traîné la dernière fois de cette île pensant que ça m'a ferais un grand bien. A mon tour de le faire. Et de suivre ton conseil si avisé.”Avait-il ajouté avec un sourire dans sa direction. Alex avait attraper le morceau de papier pour le voir de plus près, il lui avait fallu un peu de temps pour comprendre que ce billet l’aiderais à voyager pour l’Angleterre, le sorcier lui avait ensuite expliqué en détails comment ça fonctionnait et qu’il lui faudrait des papiers en règles pour voyager, les siens datant un peu trop pour les utilisés.

Dans la même journée, il avait expliqué à Billy qu’il partirais en voyage dans les jours suivant, il lui avait confié le bateau, deux haricots pour faire le voyage aller-retour pour Nassau avant de se rendre en Underworld pour expliquer la situation à Angelica. Il s’était ensuite rendu sur le Walrus pour discuter avec James et avant même la fin de la journée il y avait un invité de plus pour le voyage.

“Avant que tu ne refuse…”Avait-il dit après avoir demandé au sorcier d’accepter la présence de James avec eux. “Rappelle toi de la conversation que nous avons eu après notre retour de l’île, je dois garder un oeil sur lui, sauf si tu veux risquer la sécurité de Storybrooke.”Ce n’était en aucun cas du chantage, il n’avait personnellement aucune envie que son vieux frère perdre le contrôle et que ça  résulte en la destruction de la ville entière et la mort de tous les habitants et il n’exagérais en aucun cas, le Leviathan n’avait rien d’une anguille de mer en matière de taille.

Le sorcier avait fini par accepter et s’en était suivit une conversation entre les trois hommes sur l’aéroport, comment se déroulait un voyage en avion et surtout la sécurité qui était très importante, alors il ne devait en aucun cas embarquer d’arme avec eux, ce qui avait fait grimacer le maître de l’Underworld, il avait horreur de ne pas être armé, à force de vivre une vie de pirate, il s’était habitué à porter son épée ou un simple poignard car allez savoir qui vous pourriez rencontrer dans le coin d’une rue d’une île remplis de pirates.

Le matin même du départ, il avait attendu son ami près de la sortie du port avec son sac de voyage à ses pieds et en tenu moderne, parce qu’il valait mieux pour eux qu’ils se fondent dans la masse, même s’il avait gardé ses bottes noirs au pieds, parce qu’il ne fallait quand même pas exagérer."Tu t’intègre bien dans ce monde étrange, ça te va bien.”Il avait surtout envie de retourner à bord du Queen’s Anne pour se changer, il ne savait pas pourquoi, mais les vêtements qu’il portait ne le mettait pas du tout à l’aise, comme s’il n’était plus vraiment lui à présent.

“Je me sens ridicule.”Confia-t-il à son vieux frère, passant une main dans ses cheveux à présent couper court, car la veille il avait trouver un barbier dans une des rues de la ville et après avoir hésité, il avait décidé qu’il était temps pour lui de se couper les cheveux, mais il avait catégoriquement refusé de se faire complètement raser la barbe, le barbier s’était simplement charger de la couper un peu pour y mettre de l’ordre.

“Tu préfère porter un corset peut être ?.”Demanda James, souhaitant surement faire un trait d’humour pour détendre l’atmosphère, ce qui le fit sourire.

“Je suis sur que j’aurais l’air très bien avec un corset.”Répondit-il avec certitude, ce qui fit rigoler son ami, quelques chose qui arrivait très rarement alors quand il se calma, les deux prirent la route pour la tour de l’horloge pour y retrouver les autres. Le voyage en minibus en direction de l’aéroport se passa sous le signe du silence pour lui, se concentrant sur la route droit devant lui, car son estomac ne semblait pas apprécier les véhicules motorisées, c’est pour ça qu’il fût plus que ravi quand enfin ils quittèrent le véhicule pour entrer dans l’aéroport où il suivit de près le reste du groupe pour éviter de se perdre. Une fois l’enregistrement des bagages fait et le passage par les portiques de sécurités, il profita de l’attente avant l’embarquement pour observer l’extérieur via la grande baie vitré, il assista pour la première fois de sa vie au décollage d’un avion qui lui fit sortir sa flasque de rhum pour en boire une gorgée.

Le décollage fut une épreuve qu’il passa en silence tout en buvant une seconde gorgée de rhum, il en bu même une troisième à l'atterrissage sous le regard noir d’une hôtesse de l’air qui n’avait pas l’air d’apprécier son geste, mais il n’en n’avait que faire de son opinion. Il fut plus que ravi que le voyage se termine enfin en arrivant à Stonehenge. “Des cailloux, intéressant.”Le ton employé était dégoulinant de sarcasme alors qu'il observait la construction ancienne devant lui avant de jeter un coup d'oeil en direction de James “Je trouve que ça à changer, pas toi ?.” Ce n’était en aucun cas la première fois qu’il foutait les pieds dans ce coin là du monde, mais ça faisait quand même longtemps et à y regarder de plus près, il y avait des cailloux en moins.

made by black arrow

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Hoist The colours
Life is cruel. Why should the afterlife be any different?.


Dernière édition par Alexander E. Teach le Dim 3 Déc - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Kiki ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Mer 22 Nov - 22:48

Depuis que je vis chez les Lakes Jones, je dois avouer que c'est plutôt routinier mais bon je ne regrette pas d'avoir demandé à Diana de rester chez eux le temps que mon père revienne, du moins je l'espère...Quand j'ai entendu  le projet de Myrdhinn de se rendre à  Stonehenge, je dois avouer que je me suis toute suite proposer, j'ai lu beaucoup de choses sur cet endroit. Par chance, mon passeport était encore valable, j'avais vraiment hâte de pouvoir m'y rendre dans ce lieu chargé d'histoire et de mystère. Le jour du départ est enfin arrivé, j'avais par chance préparé deux thermos de thé, bah quoi je suis une accro de thé, je n'allais quand même pas partir sans ma dose de théine. De plus, je n'ai jamais pris l'avion, donc je dois avouer que j'ai quand même un peu peur... enfin beaucoup mais ne le dites pas. Durant le trajet des 7 heures de vol, j'ai peut-être fait une petite crise d'angoisse, ou voir deux, heureusement pour moi les sacs en papier ne sont pas là pour rien, je me demande si quelqu'un a déposé un brevet car pour les personnes en pleine crise d'hyperventilation dans un avion, ça rapporterait beaucoup d'argent. 
Bref ce n'est pas le moment, je fus rassurée que ce maudit coucou de malheur se dépose en Angleterre. Après une bonne tasse de thé, j'en propose également à Myr qui accepte directement. Nous prenons un minibus pour aller au lieu de mystère, d'être avec Liam me rassure quand même un peu. Une fois arrivée sur ce lieu, je peux déjà ressentir que quelque chose de mystérieux place dans cet endroit et j'ai vraiment hâte de savoir quoi.. Depuis le temps que j'ai voulu y aller.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lansa L. Lion

avatar
En réalité, je suis
Lancelot du Lac
☂ Conte : Légende Arthurienne

☂ Emploi : Videur au Rabbit Hole
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Une merveilleuse Reine

☂ Avatar : Sam Claflin
© Crédit : Avatar : Lely
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Jeu 23 Nov - 20:39



Mission 2 : Le test de l’héritage × ft. Lansa & Les Autres

Un matin alors que sa Gwen lui avait demandé d'aller chercher un poulet au herbe et aux fraises à trois heures du matin, il entendit dire que Merlin montait une expédition pour aller en Angleterre. Il n'y fit pas tellement attention à vrai dire et il rentra chez lui pour satisfaire sa dame. C'est après le levé total du soleil que Gwen se mit à lui faire part de ce qu'il se passer chez lui, enfin chez ses parents. Elle semblait insister sur quelque chose, mais il ne comprit pas vraiment, la tête encore embrumée de sommeil. Alors elle lui prit la main et serra fort pour le faire revenir parmi les vivants. En sursautant, il la regarda fixement, plein d'interrogation dans les yeux.

-Tu n'as rien écouté de ce que j'étais en train de te dire n'est-ce pas ?
Désolé ma chérie, mais ma petite escapade à trois heure du matin, ne m'a pas vraiment rendu service.
-Donc ça t'es égal de savoir que ton frère et ta soeur vont se joindre à Merlin pour son expédition et qu'il va pouvoir leur arriver je ne sais quoi sans personne pour les protéger.
Oh ne t'inquiète pas, s'ils sont avec Merlin, ils ne risquent rien de bien grave.
-Est-ce que le concept de famille te dit quelque chose Lansa ? Parce que j'ai pas l'impression que tu l'aimes énormément cette famille ! Non parce que dans ce cas, tu peux partir ! Je n'ai pas besoin d'un homme qui n'aime pas sa famille.
Mais non Gwen …
-Alors fait quelque chose bon sang !
Guenièvre, ce n'est pas à moi de les surveiller, j'ai déjà ma famille à protéger et je n'ai pas le temps de les babysitter !
-Tu sais que je ne risque rien avec Diana à côté et si tu veux je resterai chez elle, mais s'il te plaît va avec eux pour les protéger. Je ne veux pas que ta mère perde un de ses enfants ou les deux.

Lansa soupira, mais hocha la tête pour faire plaisir à sa Reine. Il n'aimait pas trop rester loin d'elle, d'eux, mais il savait qu'elle lui ferait vivre un enfer si jamais il n'allait pas protéger ses frères et soeurs magiques. « Et puis tu es le protecteur, alors autant t'y faire … bien que je ne sache pas encore trop ce que ça veux dire ». Il l'embrassa sur la bouche et c'est comme ça qu'il se retrouva quelques jours plus tard avec un groupe de personne se dirigeant vers l'aéroport pour un voyage immédiat. Il s'approcha de Merlin et il murmura.

Tu penses vraiment que ce soit une bonne idée d'avoir des ados avec nous ? Dans tous les cas, je les protègerais, j'ai réussi à faire passer mon épée dans mon sac.

Ce n'était pas vraiment dans son sac qu'elle était et comment il avait fait pour la faire passer, ça, c'était justement la question qu'il ne fallait pas poser. Installer dans l'avion, il envoya une photo à l'amour de sa vie accompagnée d'un message. Elle allait surement avoir plus de messages pendant son séjour que pendant toutes les journées qu'ils ont passé à être séparer de quelques heures. Le voyage jusqu'en Angleterre se passa bien, enfin en partie, mais lui était trop occuper à regarder par la fenêtre puis à lire pour y faire attention. Il avait envie de savoir où il allait et se qu'il y ferait. Il avait envie de revenir sur la Terre qu'on disait être celle de ses ancêtres dans les livres. Et puis voir une construction de pierre aussi importante et païenne lui plaisait, mais qu'est-ce qu'il allait y faire ? Quand ils arrivèrent à destination, l'homme vit le cercle de pierre et ouvrit la bouche en grand. Il ne croyait pas à ce qu'il voyait et son imagination s'occupa du reste. Il l'envoya dans le temps où les prêtresses faisaient leur danse et il resta bouche bée pendant quelques minutes, se recueillant silencieusement.
(c) crackle bones



Dernière édition par Lansa L. Lion le Mar 5 Déc - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t895-tout-le-monde-a
James Flint

avatar
En réalité, je suis
Le Léviathan
☂ Conte : Treasure Island

☂ Emploi : Maître des Océans
☂ Camp : La Destruction
☂ True Love : Les Flammes

☂ Avatar : Toby Stephens
© Crédit : Bekah ☠ Tumblr
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Ven 24 Nov - 23:25

+ The dead have taken command of the sea.+

Ce n’est pas que j’avais particulièrement envie de retourner en Angleterre, mais quand c’est demandé si gentiment par Alex. Puis, en toute honnêteté, je n’avais pas vraiment le choix. Le maître de la Bête arrivait à l’apaisée, chose dont je n’arrivais plus moi-même. J’étais bien trop fatigué par ce combat intérieur, je sentais que si je restais ne serait-ce que quelques jours loin d’Alex, je baisserai les bras et je ne sais pas comment finira cette ville de Storybrooke. Mon second c’était renseigné pour moi sur la politique actuelle de mon pays, ils ont maintenant une reine d’après ses infos. La révolution n’a pas fonctionné alors… La royauté gouverne toujours cette île. Silver c’était chargé aussi de me ramener des vêtements modernes pour me fondre dans la masse. Pas que j’appréciais ça, mais c’était la règle du voyage.

Autre règle du voyage ; aucune arme… Vraiment ? Je ne me suis jamais promené sans arme de toute ma longue vie. Premier objectif arrivé sur la vieille terre, avoir un moyen de me défendre autre que mes poings. Merlin nous informa aussi concernant les moyens de transport de ce siècle. Les hommes ont appris à voler. Après s’être approprié les terres et les mers, ils ont violé le ciel. Leur soif de pouvoir n’a dont aucune limite ?

Le jour était donc arrivé. Je rejoints Alex qui m’attendais déjà à la sortie du port. Je le regarde de la tête au pied, admirant sa nouvelle tenue. Il est des plus attrayant comme ça je ne peux pas le nier. « Tu t’intègres bien dans ce monde étrange, ça te va bien. » Je retiens un sourire quand je vois son malaise. Je scrute chacun de ses gestes. Je lève un sourcil à sa réponse. Il est loin d’être ridicule. Si on avait plus de temps je serai d’accord pour lui montrer. Je n’avais fait aucun commentaire aux vêtements que John m’a ramené, je n’en avais un peu que faire. Quoi que ce manteau en cachemire est pas désagréable. Avec ma richesse on peut se permettre des choses quand même. « Tu préfères porter un corset peut-être ? » Même avec ça, il ne serait pas repoussant. Je demande à voir. Juste pour le défi. Je lui proposerai un jour.

Je m’attendais à une réponse comme ça, mais je n’ai pas réussi à contenir mon rire. Le sérieux repris je le suis avec mon sac de marin. Allons revoir ma terre. A part Merlin je ne connaissais pas les autres qui nous accompagné. D’après Alex ils étaient de la famille de sa sœur. Voyage familial alors. Je n’avais aucune envie de faire de babysitting, donc les enfants restent derrière, je ne ferais rien pour les protéger si ça tourne mal. Que les choses soient clair. Le voyage dans leur carrosse commence mal déjà. C’est la première fois que je monte dans cet engin et… « Putain… » Je préfère regarder mes pieds. On dirait que j’ai le mal de mer, mais sur terre. Plus jamais je monte dans cette chose. Je me presse de descendre prendre un bol d’air frais quand on arrive enfin à notre première destination. Je remarque aussi un poids immense être enlevé de mes épaules, je n’y avais pas prêté attention avant vu mon mal de cœur. La Terre sans Magie semble mettre en cage la Bête, même si je la sens encore en moins c’est bien moins étouffant. Peut-être que j’ai une autre solution pour la contrer à présent.

Ce monde est trop étrange… Je reste pratiquement collé à Alex dans l’enceinte de ce bâtiment. Grinçant des dents quand des hommes semblent me contrôler et palpé mon corps. Ils ont de la chance que je dois me tenir à carreau, ils seraient déjà avec une dague dans la jugulaire. « On aurait dû prendre le Queen’s ou le Walrus pour aller en Angleterre… » Je regarde part la baie vitrée avec Alex où l’une de ses machines venaient de décoller dans les airs. Je tends la main pour qu’Alex me passe un peu de son rhum. J’en aurai besoin.

Les heures dans l’avion, c’est ça le nom ? étaient interminables. C’est comme si je revivais mes siècles d’existence dans une lenteur infini… Mais enfin on avait atterri sur la terre ferme et après avoir récupéré le nécessaire on était sortie de cet enfer. Je connais Stonehenge, c’était un lieu de culte pour les anciennes cultures, tout le monde le savaient, mais c’était il y a des siècles. « Les hommes sont passés par là, que veux-tu. » J’observe ce lieu maintenant en partie débrayé. Alex avait raison, pas mal de rocher ont était détruit. Je ne peux que blâmer les hommes pour ça. « Le respect et le symbolisme de ce lieu ne semble pas être très respecté non plus. » C’est les poings serrés que je voyais certaine personne jetée des détritus à proximité et d’autre signe de non-respect. Ce siècle est déprimant.



☆☆☆ Beerus

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2926-capt-james-flint
Cassandre M. Lake

avatar
En réalité, je suis
La fille du Captain Lake
☂ Conte : Arthurienne

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : Il n'y qu'un pas entre le bien et le mal ...
☂ Avatar : India Eisley
© Crédit : ©alas [sign]
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Dim 26 Nov - 11:24


Le Teste de l'Hérotage


Cassandre était dans sa chambre entrain de finir son sac. Elle repartait en voyage. Enfin grande façon de parler à vraie dire vraie, elle avait entendue Merlin parlé d'un genre de voyage à Stonehenge, la jeune femme n'avait pas hésité un seul instant avant de se mettre directement  sur le liste pour partir. Il était hors de questions désormais qu'elle reste toujours à Storybrooke, protéger tout le temps, n'étant même pas au courant de ce qui pouvait se passer dans la famille. Elle était grande maintenant – façon de parler – et elle voulait prendre par au problème de la famille, à tout ce qui pouvait bien s'y rattacher parce qu'elle en était un membre et savait se protéger et voulait protéger les autres. Et puis, désormais tout allait un peu mieux dans avec sa famille, il fallait le dire. Cassie retrouvait petit à petit mais sûrement sa place et ne se sentait plus à l'aise. Elle riait beaucoup plus, était moins renfermée sur elle même qu'avant. Elle redevenait petit à petit la Cassandre sans oublier par quoi elle avait pu passer parce que c'était tout ces aventures qui l'avait fait grandir, qui l'avait fait mûrir et qui lui permettra de ne plus refaire les mêmes erreurs que la dernière fois. Non désormais, elle essayait de parler avec une personne quand quelque chose la tracassais, que se soit avec son frère Liam ou Ceridwen, avec ses parents ou même ou même bien avec son Oncle ou ses autres frères et sœurs avec qui elle était un peu moins proches. Mais elle parlait beaucoup plus avec son frère et sa sœur jumeaux. Ils étaient plus unis qu'avant, ils ne se lâchaient jamais et la plus jeune des trouvait ne pouvait nier qu'elle aimait savoir qu'ils n'étaient jamais loin si elle avait un problème, qu'ils seraient toujours là pour elle et que désormais ils ne la laisseraient plus partir sans donner de nouvelles. D'ailleurs, Liam partait avec elle pour le voyage. Elle souriait rien qu'à cette idée, non ils ne laisseraient plus jamais toute seul.

Sa valise était prête, son sac de voyage bien installer sur le dos et c'était partit. Elle ne perdit pas une seule minute avant de monter dans la voiture après avoir dit au revoir à tout le monde. Même à son père. Elle avait un peu plus du mal à le pardonner encore mais elle faisait des efforts, elle avait compris pourquoi il avait du faire ce choix mais elle avait du mal à complètement l'accepter. C'était dur mais elle faisait des efforts. Une fois arriver sur les lieux du départ, elle pris du temps pour dire au revoir à sa mère avant de se diriger directement vers le groupe. Le voyage était long. Très long même mais Cassie n'y fit pas attention une seule seconde. Non elle était contente de faire se voyage, de découvrir un nouveau pays, de participer à la vie de sa famille et de sa protection, ne pas être laisser en arrière plan comme avant. Alors elle avait passé le temps dans le bus avec son téléphone et ses écouteurs dans les oreilles pour écouter de la musique la tête sur l'épaule de son frère. Elle ne s'était pas endormie pas une seule fois jusqu'à l'aéroport ou ils avaient pris l'avion pour au moins sept heures de vole. Elle s'était retrouvée assise à côté d'une homme qu'elle ne connaissait pas mais il faisait partie du voyage.

« Je m'appelle Cassandre. »


Il lui avait répondue qu'il s'appelait Grayson et elle avait sourit avant de remettre ses écouteurs dans les oreilles et de regarder par le hublot pour voir les grands nuages blancs jusqu'à l'horizon. Et elle s'était endormie pour le reste du temps. Tout simplement. Recroqueviller sur elle même. Elle ne s'était que réveiller lorsque l'avion était entrain de redescendre pour atterrir. Reprenant son sac sur dos, elle reprit sa valise un peu plus tard avant de se diriger direction : Stonehenge. Cassie était en forme, pleine d'énergie et elle était plus que presser d'enfin arriver dans ce lieu de culte plutôt connue. Une terre semblable à celle où leurs parents, ou sa famille provenait. Elle ne s'attentait pas à quelque chose de très anciens après tout le monde avait évolué et elle vivait dans un monde moderne, alors elle ne comprenait pas trop les paroles d'Alex ou de l'autre monsieur mystérieux dont elle ne connaissait même pas le nom, non elle, elle avait un grand sourire sur le visage toujours l'un des écouteurs dans une oreille alors qu'ils venaient enfin d'arriver. C'était partie pour l'aventure …
black pumpkin

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Sweet dreams and promises
There so much more that we could be. Every time that I’m falling, You’re the arms that I reach. When my guards are unravelling, You’re the words that I need to fix me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Lun 27 Nov - 15:12


Le test de l'héritage

Myrdhinn avait une nouvelle fois soupiré. Un voyage ? Pas n'importe tout en plus... Les lubies de femmes enceinte parfois étaient quelque peu dur à supporter. Mais que ne ferait-il pas pour sa famille hein ? Enfin, il avait donc organisé ce voyage et avait de plus proposé à un certains hibou. Depuis, il s'était peu revu. Il était pas forcément en colère contre lui, mais il ne le dira pas et le reconnaîtrait certainement pas. Ils avaient une relation bien à eux . Pour le reste, se fut quelques membres de la famille, s'était clairement un voyage en famille. Après tout ce voyage était lourd de sens et chargé d'histoire. Et malheureusement, ce n'était quand même pas un bon moment pour y penser, ses sentiments sombres ne s'étaient pas énormément atténués et même si ils avaient fait ce voyage sur cette île, ça n'avait au final rien arrangé. Il soupira de nouveau.

Il espérait que ça lui fasse du bien et pourquoi pas que ce voyage de découverte, là où Liam et Cassie pouvaient en découvrir d'avantage serait une bonne chose.

S'était ainsi, qu'en finissant la liste de ceux qui venaient, il déposa devant les yeux de Alex ce billet d'avion; Il l'emmenait avec lui comme lui avait pu le faire pour leur petite croisière sans repos. Après tout, il en avait marre de l'entendre râler même si il ne comprenait pas pourquoi il disait cela, alors autant donner une seconde chance. Il ne lui avait que peu donner de choix de refuser. Toutefois, une seule condition, accepter la venue de Flint avec eux. Il savait pourquoi et alors après une autre rencontre avec le roux, il expliqua les choses pour pouvoir facilement se fondre dans le monde moderne.

Quelques jours passèrent, il aurait bien aimé être cette nuit là avec Alex, mais il en avait décidé autrement et ce n'était pas Merlin qui dirait quelque chose, après tout il avait bien compris qu'il faisait tout ce qu'il voulait depuis bien longtemps. Il croisa en se rendant à la tour de L'horloge Billy et le salua. Il aimait beaucoup le second de Alex depuis qu'ils étaient venu ici, il s'était plus ou moins rapprochés. Il vit de loin Alex...il se stoppa dans son geste et ouvrit légèrement la bouche. Wow... , il secoua la tête pour se reprendre sous le rire moqueur de Billy. Il lui lança un regard noir mais sourit quelque peu.

Tous étaient réuni, Lansa, Liam, son hibou, Cassie, Grace avec son tête qui le ravit particulièrement, Alex et Flint qui semblaient coller l'un à l'autre pour le moment. Il ne fit aucuns commentaires, après tous ils allaient dans un monde un peu inconnu et il savait leur relation. Il détacha son regard qui s'était encore une fois posée sans qu'il s'en rende compte, du pirate avant de se mettre en route, après toutes les embrassades et les au revoir.

Il avait quelque peu levé les yeux au ciel et sourit malgré lui suite aux paroles de Gray'.

"Voyons je ne suis pas si rancunier non plus. Oh et je me ferais l'honneur de te le dire" renchérit-il amusé.

Puis, ils se rendirent à l'aéroport. Sans que Lansa lui pose la question si s'était bien que les jeunes fassent partie du voyage. Il avait regardé son neveu et sa nièce avant de répondre à son autre neveu.

"Lansa, c'est un voyage, alors pourquoi ne pas leur faire découvrir d'autres endroits, qui plus est sur nos origines" sourit-il bienveillant. "Je sais bien que de laisser ta chère et tendre derrière toi, ne te plait pas surtout en ce moment ci, mais tu passes peu de temps avec le reste de la famille et puis nous sommes tous là, toi aussi ça ne peut que te rappeler certaines choses, profite" finit-il par dire, tapant de sa main sur son épaule.

Pendant tous le voyage, tout se passa plus ou moins dans le calme. Grace avait fait deux crises, qu'il avait essayer de calmer en se levant pour aller la voir. Certains avaient leur façon de faire, Alex et Flint buvaient leur rhum...Cassie écoutait de la musique où je savait que Grayson veillerait sur elle. Et les autres s'occupaient comme ils pouvaient. Le thé fut le bienvenue alors qu'il se trouvait au milieu des deux pirates. Il se mordit un peu la lèvre parfois et lorsqu'ils furent arrivés, ils prirent un minibus.

Ils étaient enfin arrivés. Il descendit, il était silencieux, plus il s'approchait de ceux qui considèrent comme des cailloux, et plus son coeur se serra. Il y avait tant d'histoire..Il avait bien entendu la phrase de Alex mais n'avait rien émis comme commentaire. il regarda tous ses compagnons de voyages. Il voyait les membres de sa famille se familiariser avec les lieux et leurs réactions. Il était heureux car en ce moment les liens familiaux étaient plus soudés. Toutefois, lui Myr préférait être là sans l'être, il ne voulait toujours pas que ce qu'il ressentait fasse de mal. Il le balaya de son esprit, pour s'approcher doucement d'un des dolmen. Il ferma les yeux et prit une grande inspiration, tout en levant la min pour aller à sa rencontre.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Ven 8 Déc - 22:52, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
Grayson A. Black

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☂ Avatar : Ian Somerhalder
© Crédit : Killian
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Mar 28 Nov - 21:29

Le test de l'héritage
Cycle 2 Arthurien

Je n'avais pas eu le temps de donné mon nom à la fille de Viviane, et devant le spectacle de Stonehenge je murmurais.

- Il est loin le temps où je volais libre au dessus de ce cercle de pierres alors que les druides et les prêtresses rendaient hommage aux Dieux.

Impossible de rester plus longtemps immobile, surtout en remarquant tant d'irrespect. j'allais directement ramasser les détritus avant de le balancer dans la tronche des gens qui les avaient jetés. Fallait pas abuser quand même, si les gamins de primaires pouvaient comprendre l'importance de ne pas jeter les affaires hors des poubelles et du respect, des grands cons d'adultes le pourraient.
Sans faire attention à la suite des évènement, j'avais été rejoint par tout le groupe. Devant l'air amusé de Merlin je répondis agacé à sa remarque silencieuse.

- Ah toi ne dis rien! Les humains sont tous des crétins irrespectueux de ce qui les entourent, heureusement que je m'occupe des enfants, eux encore ont peut les sauver!

Agacé je m'éloignais de Merlin quand tout à coup j'étais entrain de voler, j'avais une vue décuplée, il faisait nuit et je voyais claire. J'entrais par une fenêtre pour me poser sur une épaule.
WAIT! C'était quoi ce délire. J'entendais alors la voix sortir de mon bec dire.

- Y a rien a signaler, Guenièvre peut faire son annonce au dîner. Tous les chevaliers seront là. Je ne suis pas ton chien Merlin, la prochaine fois tu iras toi même vérifier ce que font tes bipèdes, j'ai mieux à faire.

Ok donc je savais quand j'étais, en qui j'étais, mais c'était quoi ce délire... Comment était ce possible, il n'y avait pas de magie dans le monde ou nous étions... Quoique... Etais je le seul prisonnier. Je ne pouvais rien dire, j'étais spectateur d'un passé révolu, dans un corps qui n'était plus le mien et qui me manquais bien souvent... Merlin de malheur, que n'avais je sacrifier pour lui...

Je le voyais tous, sous mes yeux, espérant sincèrement que Merlin ne soit pas comme moi prisonnier de son ancien lui quand Arthur apparu devant nous, et bien heureux que Viviane ne soit pas là elle aussi. Puis alors que le repas allait commençait, Lancelot arriva, en dernier comme toujours pour s'assoir à la droite de son roi. Si mes souvenirs étaient exact, Uther était mort il y a un mois et Viviane avait définitivement aménager au château depuis deux mois. Guenièvre était là depuis un mois et demi. Que de bouleversement pour ce qui allait devenir Camelot ce soir, par le discours d'une jeune reine. Sa voix se lève dans la salle demandant le silence, et devant Merlin et Viviane se levant de leurs sièges pour encadre le couple royale, le silence se fit immédiatement.  Alors Gunièvre parla.

- Je sais bien que pour beaucoup de personne autour de cette grande table ronde, estiment qu'Arthur et moi sommes trop jeune pour gouverner. Mais sans manquer de respect aux anciens dieux, il est de notre devoir de rechercher le Graal, pour unifier et rendre de ce royaume, un royaume de paix, de respect et où le sang ne fait pas de vous un chevalier, mais l'honneur et le courage si.

Je me rappelais de ce discours, je ressentais la joie de l'oiseau que j'étais. Mais moi le spectateur, j'avais juste envie de hurler qu'il ne fallait pas... Et je la vis, Mim. Tuez la, toi le piaf prévient Merlin... Mais rien, je ne pouvais rien faire prisonnier impuissant...
made by black arrow


Mission : 100%
Vie : 100%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Kiki ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Jeu 30 Nov - 10:12

Le test de l'héritage
Grace et les autres

Je ne pensais pas du tout éprouver tant de peur à cause d'un coucou d'acier, enfin bref nous étions arrivé sur le sol anglais. Je me sentais mieux, une fois le pied sur le sol. Quelques instants plus tard, nous étions dans un véhicule pour se rendre sur le site de Stonehenge. Je ne peux m'empêcher de me demander pour quelle raison, nous sommes ici. Je n'ose pas poser la question. Une fois sur le lieu, je ne peux ressentir comme une sorte de magie qui règne dans ce lieu rempli de mystère. Après avoir rassurer Liam sur comment je me sentais, je le laisse avec sa soeur pour rejoindre le fameux Grayson. Je regarde autour de moi, quand j'y pense, je me demande comment et par quel moyen ces pierres se sont posé ainsi. J'ai pu lire beaucoup de livre sur ce lieu. Alors que je m'approche de Grayson, je ressens quelque chose s'émaner d'un rocher où se trouvait le jeune homme.

Au fur et à mesure que je m'approche, je décide de poser ma main sur le rocher, je ne comprend pas ce qu'il m'arrive directement. J'ai le pressentiment de ne pas être dans mon corps. J'ouvre les yeux, je me retrouve dans la salle de la table ronde... Oula.. qu'est ce que ce bordel..il n'y a pas deux minutes je me trouvais à Stonehenge, voilà que je me retrouve dans le corps de la soeur du Roi arthur.. Morgane, reprends toi Grace, pas de panique écoute et tu verras ce qu'il se passe..

La jeune femme du prénom de Morgane se trouvait au sein de la salle de la table ronde pour être auprès de son jeune frère et de sa compagne Guenièvre.
Elle ne voulait pas être présente mais se sent obligé pour son frère et l'a même promis à ses parents qu'elle serait là pour le jeune roi.
Elle écoute le discours de sa belle soeur qui était à Camelot depuis un mois et demi. La jeune femme montre une image de femme sérieuse, que rien n'atteint.
Le discours de la reine, elle ne sait pas quoi y penser mais elle ne peut s'empêcher d'être méfiante..


Je peux ressentir tout ce que la soeur du roi Arthur pense et veut faire émaner d'elle.. C'est vraiment très étrange.. Une méfiance ressort beaucoup d'elle, peut-être à cause d'une peur, mais je pense qu'elle voulait que la réussite de son frère. Je dois avouer que c'est une scène que je ne pensais pas voir autre part que dans mes livres d'histoire...  Etre dans un corps qui ne m'appartient pas, être comme spectateur de ce qu'il se passe est vraiment déroutant..
made by black arrow


Vie : 100 %
Mission : 100 %


Dernière édition par Grace Hatter le Mer 13 Déc - 23:00, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Flint

avatar
En réalité, je suis
Le Léviathan
☂ Conte : Treasure Island

☂ Emploi : Maître des Océans
☂ Camp : La Destruction
☂ True Love : Les Flammes

☂ Avatar : Toby Stephens
© Crédit : Bekah ☠ Tumblr
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Ven 1 Déc - 23:11

+ Le test de l'héritage +

Je reste à l’écart du groupe, observant ses hommes se pavanaient devant ce lieu de culte dans un silence absolu. C’est dans un rire de mépris que je regarde les injurieux punis par le petit brun avec nous. Je l’apprécie. Heureusement que notre groupe médiocre remettait les autres en place. En même temps on a Merlin avec nous. C’est bien lui le créateur de Stonehenge. Du moins d’après la légende de mon pays. Je lui demanderai un jour si j’y pense. Quoi que je n’en ai rien à faire en réalité.

Sans que je sache réellement pourquoi je me retrouve irrésistiblement attiré vers le monument. Sentant peut-être au fond de moi le pouvoir qui y émane. Alors que je sens au fond de moi la bête se bousculé dans mon esprit ma main se lève presque contre mon gré pour toucher cette pierre de plusieurs siècles dans un respect total.

Je me retrouve en train de marché dans un long couloir au pierre froide. J’ai arpenté plusieurs châteaux pour reconnaitre leur allure sordide. J’ai l’impression de ne pas contrôler mes gestes… comme si j’étais en transe après beaucoup trop de rhum et autre produit des caraïbes. Alors que je passe à côté d’un miroir je vois quelque chose qui ne me plait guère. Je suis dans un autre corps que le mien. Un homme brun habillé comme l’ancien temps. Comme si cela ne suffisait pas je sens quelqu’un me bousculé. Dans ma rage d’habitude je l’aurai empoigné et collé contre le mur, mais ce corps maudit ne ressent rien de tout ça. Il est calme. Trop calme.

« Excusez-moi seigneur Perceval » Perceval c’est donc son nom. J’entends sa voix répondre d’un ton aimable et je peux le sentir sourire. « Ce n'est pas grave. Je vous ai déjà demandé de ne pas m'appeler Seigneur, même si je suis un chevalier maintenant, je suis avant tout un paysan, même si Viviane à tout fait pour m'éduquer » Cet homme est à vomir. Je me sens marché de nouveau dans un rythme tranquille, insouciant de tout autour de moi. J’ouvre de lourde porte où se dévoile devant moi une table à manger digne des grands rois d’autan. Plusieurs personnes se trouvent à cette table. Je n’en reconnais que trop peu ; Merlin et Viviane la sœur d’Alex. Autour de cette table ronde, il m’est impossible de discerner le Roi ou la Reine, rien à part leurs couronnes. La légende sur ce Roi était peut-être réelle après tout. La salle s’envahit d’un silence des plus respectueux alors qu’on se lève tous faisant face à la Reine.

« Je sais bien que pour beaucoup de personne autour de cette grande table ronde, estiment qu'Arthur et moi sommes trop jeune pour gouverner. Mais sans manquer de respect aux anciens dieux, il est de notre devoir de rechercher le Graal, pour unifier et rendre de ce royaume, un royaume de paix, de respect et où le sang ne fait pas de vous un chevalier, mais l'honneur et le courage si. »

Cet homme doit être la définition même de l’esprit chevaleresque. Je le sens pendu au lèvre de sa Reine, il semble être prêt à tout pour se lancer dans cette quête dont je connais déjà la fin d’après mes faibles connaissances sur cette légende. Il est seulement jeune et insouciant. Il semble confiant. Trop confiant en ses monarques. Trop souriant aussi. Je ne veux qu’une chose, m’échapper. Sortir de ce corps maudit et repartir sur mon navire. Je n’aurai jamais dû accepter l’offre d’Alex. Même si je savais que je n’avais pas le choix. Elle doit bien se moquer de moi je le sais. L’hôte qui se retrouve à son tour pris au piège.



☆☆☆ Beerus

Mission; 100%
Vie; 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2926-capt-james-flint
Alexander E. Teach

avatar
En réalité, je suis
Maître de l'Underworld
☂ Conte : Aucun

☂ Emploi : Capitaine du Queen Anne's Revenge/ Maître de l'Underworld
☂ Camp : I just care about me
☂ True Love : La Mort

☂ Avatar : Richard Armitage
© Crédit : Des gens cool <3
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Dim 3 Déc - 22:11

Le test de l’héritage
Alexander & le reste

Bien sûr que les hommes étaient passer par là, les hommes ne pouvaient s’empêcher de tout détruire, c’étaient dans leur nature, comme la violence et la guerre. Il avait assisté à assez de conflit entre pays pour savoir que l’humanité était incapable de les résoudres dans la paix et la diplomatie, non, ils préféraient s’entretuer ou même détruire une race entière.” Ils ne sont bon qu’a ça depuis qu’ils sont arrivée sur ce cailloux géant.”Il jeta un coup d’oeil en direction de Myrdhinn pour savoir ce que le sorcier fabriquait, le voyant un peu plus loin près d’un des dolmen, la main tendu dans sa direction, surement pour le touché.

”Le jour où l’humanité apprendra ce qu’est le respect et le symbolisme, sera le jour où je me raserais la barbe pour célébrer.”
Il détourna le regard quand il entendit des crient de protestation, le compagnon du sorcier avait décidé d’agir en s’en prenant aux quelques humains présent, ce qui fit ricaner le maître de l’Underworld, ça leur apprendrait à ne pas respecter les lieux de ce genre. D’un pas lent il se mit à marcher en direction des différents monolithe, l’endroit était assez ouvert pour qu’il n’y est aucune embuscade, mais des années en tant que pirate lui avait appris à ne pas toujours se fier au apparence, s’adossant contre les des rochers, il ferma les yeux un instant pour se concentrer sur le lien qui le reliait au reste du monde.

“Seigneur Gauvain ?.” Sa concentration fut interrompue par cette voix qui ne lui était pas familière, ouvrant les yeux il fixa l’homme qui l’avait interrompu et qui semblait le confondre avec quelqu’un d’autre, celui-ci portait des vêtements qui n’avait rien à voir avec le 21ème siècle, non, c’était plus une tenu qu’aurait porter un écuyer à l’époque du Moyen Age.

Qu’est-ce que c’est encore que ce foutoir ?
Pensa-t-il avant que sa bouche ne s’ouvre sans son consentement et des paroles s’en échappèrent sans qu’il ne puisse les contrôler, il n’aimais pas du tout cette sensation. “Oh oui, on m’attend.”Soudain son corps entier bougea pour récupérer des affaires et une épée avant de s’éloigner de écuyer pour marcher dans une direction qui lui était inconnue.

“Arrêtez vous tout de suite où je vous étripe"
. Il avait beau protester, essayer de s’arrêter au beau milieu du couloir, rien ne se passa, il n’était plus en charge de son corps, il ne ressentait même plus son lien avec le monde, comme s’il avait été couper. Il se laissa entraîner à l’intérieur d’une salle où du monde était déjà présent, à travers les yeux du gamin il pu voir Viviane mais aussi Myrdhinn, tout comme une table ronde où se trouvait assis deux gamins avec des couronnes sur la tête.

Tout de suite, il compris qu’il était à Camelot, que le gamin devait être Arthur, ce qui voulais dire qu’il devait être dans le corps d’un des chevaliers de celui-ci car il pris place autour de la table. Le silence régna quand la gamine se leva pour s’adresser aux reste des gens présent, Gauvain adopta une apparence concentré sur ce que disait sa reine, même s’il ne pouvait s’empêcher d’être distrait. Alex lui avait décider de ne pas écouter un seul mot du discour de la gamine, après tout, tout ceci n’avait pas d’importance pour lui, c’était la vie de sa soeur, pas la sienne, alors il espérait sincèrement que tout ceci se termine pour qu’il puisse enfin récupérer son corps.

made by black arrow

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Hoist The colours
Life is cruel. Why should the afterlife be any different?.


Dernière édition par Alexander E. Teach le Mar 12 Déc - 20:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Kiki
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Lun 4 Déc - 22:47

Le test de l'héritage


Stonehenge était un lieu réel de son passé. De son monde. Et Liam était assez émerveillé par ce qu'il voyait. Le jeune homme n'avait pas pu s'en empêcher, il avait fallu qu'il parte en exploration. Pas loin du reste du groupe bien évidemment, mais il avait eu besoin de faire le tour de l'édifice. Dans le passé, Stonehenge avait été un lieu de culte, un lieu de magie même selon certains articles qu'il avait lu.

De la magie dans un monde où elle n'existait plus à présent... C'était assez magnifique, presque trop beau à croire. Par curiosité, le jeune homme posa une main sur la pierre. Juste pour voir s'il pouvait y sentir de la magie. Liam ne s'était absolument pas douté que ça allait se produire... Au départ il était devant Stonehenge et soudain, il était dans une grande salle de banquet, avec Merlin devant lui.

« Arthur écoute moi, il est important que Genièvre assure aussi son pouvoir. Laisse la faire ce sermon mon garçon tel est le conseil d un vieil ami pour un nouveau roi. »

C'était si étrange... Liam était dans le corps du mec dont il était l'incarnation avec ses sœurs ! C'était fantastique et franchement flippant. Ceci dit, l'adolescent était trop curieux pour ne rien louper de tout ce qu'il l'entourait, tout en essayant d'être impassible ou presque puisqu'il était dans le corps d'Arthur...

En tout cas, il enregistra tout. La salle, les chevaliers, le discours de Guenièvre - il avait du mal à la voir comme ça, lui qui connaissait plus Gwen que la Reine - et il ressentait tout en plus ! La confiance d'Arthur en ses chevaliers, en Merlin, en Viviane, en sa reine... Mais aussi sa crainte de ne pas réussir. Et personne n'aurait pu le lui reprocher ! Mais le Roi n'en montrait rien. Il se montrait juste fier de sa reine et de son discours.

Puis Liam vit Mim. Et il était impuissant. Piégé dans le corps d'Arthur qui était si confiant, si serein tandis que lui-même était en ébullition, prêt à se battre, à tout arrêter à présent. Mais c'était impossible...


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Lansa L. Lion

avatar
En réalité, je suis
Lancelot du Lac
☂ Conte : Légende Arthurienne

☂ Emploi : Videur au Rabbit Hole
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Une merveilleuse Reine

☂ Avatar : Sam Claflin
© Crédit : Avatar : Lely
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Mer 6 Déc - 11:02



Mission 2 : Le test de l’héritage × ft. Lansa & Les Autres

Arrivé à destination Lansa était un peu perturbé, Merlin avait raison, son frère et sa soeur devait connaître l'histoire de la famille, mais … lui n'avait pas forcément envie de se souvenir. Pas alors qu'il avait encore l'impression que la mort d'Arthur était de sa faute, certains chevaliers le pensaient encore et lui aussi. Gwen n'y était pour rien, c'était lui qui l'avait séduite, lui qui l'avait forcé à aimer deux hommes. Elle n'avait fait que donner l'amour qu'elle pouvait à eux deux sans jamais en donner plus à l'un. Ou alors c'était imperceptible. Et puis le Lansa de cette époque était en adéquation total avec ses choix à elle, elle voulait les avoir tous les deux en ne mentant à aucun et ils avaient réussi à faire avec pour elle. C'était peut-être étrange pour les autres, mais pour lui pas du tout ! Il comprenait ce qu'elle ressentait plus qu'il ne l'avouerait jamais. Alors il regarda les pierres levés et sourit tristement, ça lui rappelait les bons souvenirs, comme les mauvais, mais il devait faire la paix avec tout ça pour le bien de son futur enfant. Alors il baissa la tête, s'approcha du menhir le plus proche et posa sa main dessus, comme pour faire une promesse. Mais il ne s'attendit certainement pas à la suite, parce que l'instant d'après, il se retrouva enfermé dans un corps sans pouvoir rien faire d'autre qu'observer. Il était dans une personne qui courait vers une destination encore inconnue jusqu'à ce qu'il regarde encore plus attentivement les couloirs. Les murs, la vision depuis les fenêtres, le mobilier, il était de retour à Camelot dans une époque avant bien des problèmes. Ce qui voulait dire que …

ATTENTION !

Il avait vu juste, il s'était dans son corps, un corps plus jeune et encore bien innocent et s'il ne se trompait pas dans la chronologie, il était en retard … encore. Il arriva devant la salle, s'arrêta pour prendre son souffle et s'avança plus décemment vers le siège qui lui était attribué, à la droite du Roi et pas très loin de Guenièvre qui faisait battre son coeur de façon bien déraisonné. C'est après qu'il fut assis que la jeune femme commença son discours, un discours qui changerait bien des choses plus tard, mais Lancelot ne le savait pas encore et Lansa lui n'avait d'yeux que pour Guenièvre. Surtout que les sentiments de son ancien lui ne l'aider pas vraiment à se concentrer. Lancelot aimait son roi plus que tout au monde, ça c'était certain, personne ne pouvait contredire ça. Si demain Arthur lui demandait de se sacrifier pour lui, il le ferait sans même regarder en arrière ou alors si il regarderait en arrière pour graver dans sa mémoire le visage de Guenièvre et d'Arthur. Mais il le ferait parce qu'il était chevalier d'une part et d'autre part parce qu'il aimait Arthur. Mais il y avait Guenièvre, la Reine, celle qui avait réussi à se frayer un chemin dans son coeur déjà bien rempli par la présence d'Arthur. Elle avait prit ce qui restait de plus jusqu'à en prendre encore plus et avoir un poids égale à la présence d'Arthur.  Lansa savait la suite des évènements et s'il avait pu faire quelque chose, il n'aurait absolument rien faire parce qu'aujourd'hui, il avait ce qu'il avait toujours voulu avoir. Et il ne changerait ça pourrait rien au monde, pas même Arthur. C'était violent à dire, méchant et voir pire, mais avec Gwen dans sa vie, il avait envie d'être un peu égoïste et de ne penser qu'à lui.
Mais rapidement le Graal prit de l'importance dans l'esprit du jeune chevalier. Le trouver, rendre fier sa mère et Guenièvre, prouver à tous qu'il était un bon chevalier. Arthur serait surement fière de lui et même s'il savait qu'il était déjà fier de lui, ça lui réchaufferait encore plus les coeurs de le savoir grâce à cette quête. Cependant même si ses pensées étaient tournées vers le Graal, derrière, Lansa sentait toujours cette attirance vers le sujet Guenièvre et Arthur. Il sentait toujours ce besoin constant de les sentir dans sa tête pour pouvoir avancer. Lansa n'avait jamais vu ses pensées de cette façon, c'est à dire qu'une façon tellement … tellement aimante. Il ne faisait pas ça pour être le meilleur chevalier, non ça il s'en fichait complètement, ce qu'il voulait s'était l'amour de ses souverains et s'en était presque gênant pour Lansa. Il comprenait, il l'avait ressenti aussi jadis, mais l'avoir en face de lui, ressentir ce qu'il ressentait le faisait presque ressentir de la compréhension face au accusation de trahison murmuré par certains chevaliers. C'est du coin de l'oeil qu'il aperçut Mim, elle était là, mais Lansa se retrouva de nouveau prit dans un tourbillon de sentiment amoureux qu'il oublia vite sa présente pour essayer de ne pas se faire emporter par tout ça. Il regretta que le menhir est décidé de le remettre dans son corps, parce que revivre toutes ses sensations c'était beaucoup plus douloureux qu'il ne l'aurait pensé.
(c) crackle bones



Dernière édition par Lansa L. Lion le Jeu 14 Déc - 22:24, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t895-tout-le-monde-a
Cassandre M. Lake

avatar
En réalité, je suis
La fille du Captain Lake
☂ Conte : Arthurienne

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : Il n'y qu'un pas entre le bien et le mal ...
☂ Avatar : India Eisley
© Crédit : ©alas [sign]
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Jeu 7 Déc - 23:50


Le Teste de l'Hérotage


Cassandre venait enfin de ranger ses écouteurs écoutant les conversations des autres sans pour autant vraiment y prendre par. De toute manière, elle n'avait rien de particulier à dire, pas du tout même alors qu'elle était plutôt d'accord avec les autres. Les personnes n'avaient absolument aucun respect pour les lieux qu'on pouvait appeler cultes mais également pour la nature, pour tout lieux qui pouvaient exister. Cassie ne connaissait pas réellement ses lieux, elle avait lu quelque petit truc dessus avant le voyage pour savoir tout de même où est-ce qu'elle pouvait bien allez exactement. Elle avait un petit sourire sur le visage lorsqu'elle commençait à se rapprocher du groupe et particulièrement des grandes roches qui se trouvaient là, montrant leur grandeur. C'était super jolie. Réellement jolie. Elle se rapprocha un peu plus regarder partout autour d'elle avant de venir effleurer doucement le rocher de sa main. C'était magique. Et pour être magique cela l'était réellement.

En deux secondes elle venait à se retrouver dans le corps d'une autre personne que le siens, et c'était étrange. Il lui fallut peu de temps pour comprendre ce qui était réellement entrain de se passer et de comprendre où quand et en qui elle était. Elle avait l'air d'être dans une chambre de couleur bleu. Les yeux baissaient sur deux mains qui se trouvait sur un ventre quelque peu arrondit. Très étrange. Elle était donc dans le corps d'une femme qui était enceinte. Ses yeux venaient à se relever tout seul dans un miroir et Cassandre peut reconnaître directement se visage si familier. Sa mère. Elle se trouvait d'une certaine manière dans le corps de sa mère voyant à travers ses yeux, ressentant chacun de ses sentiments mais la jeune femme n'était pas libre de ses mouvements. Non, elle était comme prisonnière de ce corps. Comment elle s'était retrouvé ainsi ? Elle n'en avait absolument aucune idée mais elle n'était plus libre de ses mouvements. Et le plus dure dans tout cela était peut-être qu'elle pouvait ressentir la douleur de sa propre mère et cela faisait souffrir Cassie. Le visage profondément triste de sa mère venait à devenir un peu plus joyeux, abordant quelque peu un sourit mais Cassie pouvait toujours ressentir la profonde tristesse que Diana venait à garder en elle. Elle pouvait ressentir ce vide qu'elle avait en elle, se profond désespoir et le pire dans tout cela c'est qu'elle ne pouvait rien faire. La jeune femme était seulement spectateur et pas acteur de ce qui était entrain de se dérouler. Viviane se leva avant de venir à disparaître dans un nuage de fumée et de se retrouver à réapparaître … à la table ronde ? Oh mon dieu. Cassandre avait toujours voulu voir exactement à quoi tout cela ressemblait vraiment, ce à quoi elle était destiner d'une certaine manière avec son frère et sa sœur. Ce pourquoi il était réellement venu au monde. Ils étaient ensemble la réincarnation du roi Arthur. La prophétie disait que Ceridwen et Liam seront à côté de Cassandre pour l'aider à régner. Et elle se demandait toujours quand est-ce que cette prophétie allait réellement se réaliser. Elle avait eu des problèmes par rapport à cela, c'était pour cela qu'elle s'était enfuie, qu'elle avait fuit ses responsabilités ses problèmes mais désormais elle était de retour et plus que tout elle n'était plus toute seule. Cassandre continuait d'observer, sa mère avait une grande réputation à l'époque et l'avait toujours d'ailleurs. Elle dit bonjours à toutes les personnes qui pouvaient rentrer et tout le monde l'appelle ''Dame Viviane''. C'était vraiment étrange de se retrouver ici. Elle leur parle, leur sourie, répond à certaine de leurs questions. Cassandre avait du mal à comprendre parfois ce qui se disait. Le moment le plus intéressant fut sans doute quand Arthur et Guenièvre venait à rentrer dans la salle. Viviane se lève et se place juste à côté de la reine. Cassandre avait enfin une vision du roi, de l'homme dont elle était la réincarnation et ce à quoi il aspirait réellement. On lui avait raconté tellement de choses différentes qu'elle pouvait désormais, d'une certaine manière, se forger son propre avis sur la question. Sur qui il était réellement. Elle écouta attentivement le discours de cette nouvelle reine, ressentant toujours les sentiments que pouvaient ressentir sa mère. Elle était triste, elle était enceinte mais ne le montrait à personnes comme ses sentiments. Elle était tout simplement là, présente étant à soutient pour la reine.

Mais tout bascula lorsque Mim arriva. Du moins Cassandre supposa que c'était elle. Ele ne l'avait jamais réellement vu, on lui avait juste raconter ce qui c'était passer. Quelque chose d'horrible. Et Cassandre avait envie que d'une seule chose : lui sauter dessus. Lui demander des explications, comprendre savoir et la faire souffrir comme elle avait fait souffrir sa famille. On lui avait répéter que se venger ne servait à rien. Mais Cassandre était désormais prête à tout pour sa famille, elle ne viendrait plus à les abandonner surtout qu'ils étaient en danger et c'était d'une certaine manière un peu de sa faute. Alors elle voulait faire disparaître mim d'une manière ou d'une autre pour sauver sa famille. Désormais elle ne sera plus la lâche, celle qui était faible mais on la verra comme une héroïne, celle qui tout fait pour les siens.
black pumpkin

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Sweet dreams and promises
There so much more that we could be. Every time that I’m falling, You’re the arms that I reach. When my guards are unravelling, You’re the words that I need to fix me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Ven 8 Déc - 23:26


Le test de l'héritage

Myrdhinn allait pour toucher cette pierre avec beaucoup de ressenti. Cela lui faisait étrange d'être ici. En tant d'années, de siècles, de millénaires vécus, il y avait tant de souvenirs et ce royaume qu'avait été Camelot était l'un des éléments importants dans sa vie. Il sentit un regard posé sur lui et sans s'en rendre compte, il sourit. Sa main n'était plus qu'à quelques centimètres lorsqu'il entendit des protestations. Il détourna son regard de ce dolmen pour voir son hibou protester contre les humains irrespectueux du site. Il était vrai que certains n'avaient aucuns respect, ils n'avaient aucune conscience de ce que cela représentait, ils s'en fichaient même tout court. Alors avec amusement, il regardait Grayson, qui lut bien facilement dans ses yeux. Son fidèle grincheux, s'était l'un de ses sept nains à lui.

Il balaya de ses yeux l'environnement pour voir les autres s'approcher d'un des édifice. Merlin se reporta sur le sien et dans un léger soupire nostalgique, sa main se posa réellement dessus. Il ferma les yeux.

Il entendit une voix. Sa voix en l'occurrence mais pourtant il ne bougeait pas ses lèvres. Ou du moins, s'était assez éloigné comme une sensation que ça ne soit pas lui. D'un coup, alors qu'il rouvrit les yeux comme dans un réflexes. Il se vit autour de la table ronde. Il vit Archimède en hibou et le sentit se poser sur son épaule. Il se sentit bouger alors qu'il ne commanda aucun mouvement. Il avait très bien compris en qui il se trouvait. Il en était plutôt dérouté. Il ne pouvait rien faire de plus que d'observer à travers les yeux de son plus jeune lui, de s'écouter parler -très narcissique- d'écouter les autres et de laisser les choses se passer. Il avait pu voir que Morgane était là, Viviane, le roi et la reine, et ses preux chevaliers dont le dernier fut à ne pas se mentir et si ses souvenirs étaient bon, toujours et le seul unique en retard, Lancelot. Merlin jeune s'était posé aux côtés du roi. La reine prononça son discours.

Il n'en fallut pas plus à Myr pour savoir à quel moment il était. Cela faisait un mois et demi que la nouvelle reine était parmi eux, Viviane s'était installé ici depuis deux mois définitivement. Maintenant que Uther était mort, Arthur jeune roi, devait reprendre la relève avec à ses côtés cette jeune femme. Il sentait son lui d'avant si fier de son roi et de cette nouvelle reine. Il était convaincu de cette tâche, que ça allait être une aventure pour apporter paix. Il se sentait sur de cela. Il ressentait tout de même de l'inquiétude tourner vers Viviane. Il ne pouvait s'empêcher de s'inquiéter pour les autres, de tout faire pour leur apporter aide. Cela n'avait guère changer. Il avait même trop pensé à cette tâche, à ce qu'il devait faire, s'oubliant lui même, enfouissant au plus profond de lui toutes ces autres choses, une belle excuse.

Ce Merlin n'avait aucune idée de ce qui pourrait se passer ensuite, et Myr en souffrait. Mais, il était fier de ce que Arthur devenait à cet instant et s'était un sentiment agréable, comme un fils qu'on voyait grandir. Mais d'un coup Myr, vit cette femme. Il n'avait qu'une envie, sortir toute sa puissance, essayer de prévenir son jeune lui, il devait se méfier d'elle. Mais rien pour le moment. Il n'était que colère mais rien ne se fit ressentir. Il était frustré, dérouté de revivre cela...et il n'avait qu'une envie, que cette femme disparaisse. Il espérait que les autres aillent bien. Peut-être étaient-ils coincés aussi dans un des corps présents. Toutefois, il ne pouvait rien faire à cet instant. Il bouillonnait.  



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Lun 18 Déc - 21:14, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
Grayson A. Black

avatar
En réalité, je suis
Un simple inconnu
☂ Avatar : Ian Somerhalder
© Crédit : Killian
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Sam 9 Déc - 20:50

Le test de l'héritage
Cycle 2 Arthurien

Je voulais la tuer, lui arracher le coeur à coup de bec et de serres... Mais je ne pouvais pas, prisonnier en mon ancien moi. Alors il me fallait sortir de là et vite avant de tellement m'énerver que j'allais sans le moindre doute devenir vraiment désagréable une fois de retour dans mon corps. Oui j'avais un caractère peu commode, et alors ça vous dérange!
Bref concentre toi crâne de piaf, tu est arrivé ici par magie donc avec un peu de maîtrise tu devrais pouvoir te sortir de là.
Nous étions dans un monde sans magie, sauf qu'andouille nous étions à Stonehenge, et même dans ce monde là, à une époque lointaine où les gens croyais en la magie et la pierre avait du emmagasiner toute cette énergie...
Je me concentrais, oubliant ce corps que j'habitais. Il fallait faire taire toutes ces émotions à ce piaf, et surtout ne pas penser à Mim pour moi pour ne pas être parasité par ma rage. Mais elle était tellement proche que ce n'était pas simple. Mais je resentis comme une attraction pour ailleurs, finalement j'allais réussir.

Quand je rouvrait les yeux, j'aétais dans une cabane, dans un corps humain. Mais je reconnaissais cette cabane, je ressentais la résignation de ce corps, mon nouveau corps, j'entendais les son de cette nouvelle voix pour la première fois quand je disais à Merlin.

- Prends le temps dont tu as besoin, je ferais de mon mieux pour te remplacer et veiller sur le chapeau. Je viendrais te chercher le moment venu pour te rendre ce qui est tien.

J'étais donc toujours prisonnier de mon moi du passé. C'était le jour ou j'avais accepté que Merlin me rende humain, car il n'en pouvait plus, la perte d'Arthur était trop forte pour lui, et même si j'étais un piaf qui n'avais jamais désiré être humain, je voulais apaiser la peine de mon ami. Et même encore actuellement, je ne regrettais pas mon choix.
Je ne comprenais pas trop bien ce que voulais me faire passer en message Stonehenge, mais il fallait avouer que ce rite initiatique était douloureux psychologiquement, mais j'étais certain qu'il y avait une raison à tout ça, une raison qui poussait la magie à me ramener à ces moments clé de ma vie à Camelot...
Mais une chose était claire, ça avait un lien avec Merlin me concernant...
made by black arrow


Mission : 100%
Vie : 100%
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
James Flint

avatar
En réalité, je suis
Le Léviathan
☂ Conte : Treasure Island

☂ Emploi : Maître des Océans
☂ Camp : La Destruction
☂ True Love : Les Flammes

☂ Avatar : Toby Stephens
© Crédit : Bekah ☠ Tumblr
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Lun 11 Déc - 19:30

+ Le test de l'héritage +

Ce lieu n’est rien d’autre qu’une misérable fable. On dirait ses mensonges que nos officiers nous racontaient pour qu’on reste dans les ordres de la royal navy. Qu’ils nous rapportaient les mots sages et honorables du Roi de notre temps. Que des mensonges pour qu’on pense se sacrifier pour une cause qui n’était même pas la nôtre. Pour qu’on se sacrifie pour un Roi plus cruelle encore que nos adversaires. Ils veulent nous faire croire que leur façon de penser est la seule qui est justifié par les Dieux. Que si on s’éloigne de leur lumière, nous serions les monstres. Je connais ces discours-là. Je les ai combattus toute ma vie. Ce Roi n’est pas différent du mien à mon sens. Peu importe ce qu’on peut me raconter, ou me montrer à travers les yeux de ce jeune ignorant.

J’ignore totalement ce qui se passe. Il y a moins d’une seconde j’étais dans cette salle avec cette table ronde et la seconde d’après je me retrouve face à une jeune femme rousse. Elle ne doit pas avoir plus de 20 ans d’après ce que je peux voir. Cet hôte, Perceval est fou d’elle. Je peux le sentir dans ses tripes. Cet amour qui envahi tout notre âme. Alors qu’ils discutaient, je vois la jeune femme s’écrouler soudainement. Je sens la panique dans ce corps où je suis prisonnier. Je peux sentir la même peur que j’ai connu à un moment. Il essaie de la réveiller, mais rien n’y fait. Je reste impuissant face à cette scène, devant vivre les émotions déchirantes de ce jeune homme. Perceval se met à courir, pour aller avertir quelqu’un de la situation à mon avis, je me retrouve nez-à-nez avec la sœur d’Alex. Je sens l’attachement de ce garçon à Viviane, il pourrait lui confier sa vie sans hésitation tellement sa confiance en elle est suprême.

« J’ai besoin de toi au cuisine, c’est pour une amie. » Pourquoi ne dit-il pas simplement la femme qui aime ? Je peux le sentir dans ses tripes, pourquoi ne pas le révéler ? Peu importe. La seconde d’après on est matérialisé dans les cuisines où le corps inconscient de cette femme repose. Je sens toute la détresse de Perceval alors que Viviane analyse l’état de cette femme. Et quand elle relève les yeux embrumés de tristesse, je peux sentir le cœur de mon hôte se briser en mille morceau. « Je ne peux plus rien faire pour elle Perceval. A-t-elle de la famille à prévenir ? » Il est désespéré. Ce sentiment. Je ne le connais que trop bien et je refuse de le revivre une nouvelle fois ! Quand on a l'impression qu'on nous arrache le cœur de la poitrine. Il voulait l’épouser, il l’aimait de tout son être comme j’ai pu le comprendre qu’à la façon dont il se sentait quand il la regardait. « Il n’y a que moi qui me soucis d’elle. »

Je refuse d’en voir plus que ça, je veux m’échapper. Oublier tout ça, ne pas revivre ce sentiment de déchirement que j’ai enduré à l’annonce de la mort de Thomas. Même si les circonstances n’étaient pas les mêmes, les sentiments d’impuissance et cette tristesse reste les mêmes. Mon souffle se fait plus erratique, si je le pouvais, je déchirerai cette enveloppe de chair pour m’échapper. Je n’en ai que trop vue. Je refuse de continuer cette mascarade. Je ne veux pas connaitre le sentiment des autres. Cela ne m’apportera rien.

Comme si ma prière était exaucée, je me retrouve de nouveau à Stonehenge. Je regarde autour de moi, incrédule. Je cherche dans le regard des autres s’ils ont vécu la même chose que moi. D’après les personnes présentent autour de nous, il semblerait qu’on ne soit partie que quelques secondes. Voir même un fragment de seconde. Je pose mes mains contre mon corps pour voir que je suis bien de retour. Immédiatement je me dégage complètement de ses pierres maudites. J’observe de mes yeux assombrit ce sanctuaire du mal. « On doit se casser d’ici. »



☆☆☆ Beerus

Mission; 100%
Vie; 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2926-capt-james-flint
Alexander E. Teach

avatar
En réalité, je suis
Maître de l'Underworld
☂ Conte : Aucun

☂ Emploi : Capitaine du Queen Anne's Revenge/ Maître de l'Underworld
☂ Camp : I just care about me
☂ True Love : La Mort

☂ Avatar : Richard Armitage
© Crédit : Des gens cool <3
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Mar 12 Déc - 22:14

Le test de l’héritage
Alexander & le reste

Le destin semblait jouer la sourde oreille à ses prières intérieur car au lieu de se retrouver à Stonehenge comme il l’aurait souhaité, le décors changea soudainement pour laisser place à une autre scène de la vie du chevalier dont il possédait le corps. Cette fois-ci il était sur un champ de bataille, ce qui ne fit en aucun cas réagir le maître de l’Underworld, des champs de batailles il en avait vu des millions, il connaissait ça par coeur et depuis le temps, ça ne lui faisait plus rien du tout.

Le chevalier tua l’un de ses adversaires tout en continuant de travers le champs de bataille en combattant quiconque croisait sa route, il cherchait à atteindre quelque chose où plutôt quelqu’un. En levant les yeux juste un court instant, il peut apercevoir Viviane se battre avec une simple dague, laissant ses yeux glisser un peu plus bas, il se rend compte qu’elle protège un corp, probablement assez important. Quand il aperçoit le visage  du cadavre, une seul pensée lui traverse l’esprit à une vitesse fulgurante: Arthur, Arthur son cousin est mort. Alexander pouvait ressentir toute la rage, la tristesse et l’incrédulité qui émanait de Gauvin, des sentiments qui ne lui était pas inconnues et dont il n’avait aucune envie de ressentir à nouveau, des images de son propres passé refirent surface dans son esprit, mais il s'efforça de passer à autre chose, ce n’était pas le moment de sombrer.

Après une dernière attaque contre un Picte, le chevalier s’avança pour aider Viviane à se relever, elle semble stable sur ses deux jambes alors il ne perd pas de temps pour se baisser et récupérer le corps d’Arthur. Une fois relever, il cligna des yeux et de nouveau le décors changea, regardant autour de lui, il se rendit compte qu’il était de retour à Stonehenge et dans son propre corp. Jetant un coup d’oeil au ciel, celui-ci ne semblait pas avoir changer beaucoup, ça ne faisait que peut être que quelques secondes qu’il avait touché ce maudit cailloux.

Il s’éloigna du rocher tout en jetant un coup d’oeil circulaire, tout le monde semblait être encore présent, il entendit d’ailleurs la voix de son vieux frère s’élever dans le silence qui régnait dans le coin. Il s’avança en direction de James, l’air curieux."Toi aussi tu t'es senti l'âme d'un chevalier pendant un court instant ?." Autant savoir s’il avait été le seul imbécile à avoir fait un petit saut dans le temps dans un autre corps ou non.

"L’âme d'un imbécile plutôt et je refuse de repenser à cette supercherie. On aurait jamais dû venir ici"

Il hocha la tête.“Tu prêche un convertie vieux frère.” Peut être qu’ils pourraient tous partirent pour l'hôtel et se reposer ? Mais la décision ne lui revenait pas, ce n’était pas à lui de prendre la moindre décision, il n’était qu’un simple inviter dans cette petite aventure à moitié en famille.

"On les laisse dans leurs problèmes, ça nous concerne pas. Qu'est-ce qui te retiens ici ?”Il fronça les sourcils à cette question, qu’est-ce qui pouvait bien le retenir ici en effet ? Ils auraient très bien pu partirent tout les deux et laisser les autres dérrière. Mais il ne répondit rien, son regard déviant en direction du sorcier pendant un court instant avant qu'il ne reporte toute son attention sur James.

made by black arrow

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Hoist The colours
Life is cruel. Why should the afterlife be any different?.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Grace Hatter

avatar
En réalité, je suis
La Fille du Chapelier
☂ Conte : Alice au pays des merveilles (version Ouat)

☂ Emploi : Lycéeene et apprenti de calypso
☂ Camp : celui ou il y a le meilleur thé
☂ True Love : Liam Jr ♥

☂ Avatar : Georgie Henley
© Crédit : avatar Kiki ♥/ Bannière Beka ♥
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Jeu 14 Déc - 0:00

Le test de l'héritage
Grace et les autres


Mim… Quand grace la voit, indirectement, une colère se fit ressentie au fond d'elle, mais ne paraît pas à Morgane. La jeune chapelière ne pouvait rien faire face à cette situation… Tout s'assombrit pour que grace aperçoit un autre moment dans la vie de la grande sœur du roi... Elle devait se reprendre face à la colère grandissante que la chapelière ressentait en elle... Elle n'est que spectatrice d'un moment déjà passé…Grace remarque après s'être calmé qu'elle ne se trouvât plus dans la salle de la table ronde, mais dans la cour de Camelot…

Morgane arrive en courant dans la cour du château, le cœur qui battait la chamade… devant elle se trouve un corps étendu, la main tremblante, elle soulève le drap pour découvrir l’identité du défunt. Les larmes aux yeux lui montèrent directement aux yeux.. Non… Non…. Pas celui qu’elle aimait… une profonde tristesse l’envahit. Elle ne voulait pas y croire que le seul homme dont elle éprouvait le sentiment d’un amour sincère était mort, étendu devant elle… Elle commence à pleurer en silence en recouvrant le corps de son cher et tendre que des bruits de pas se fient entendre derrière elle.. Elle essuie ses larmes du revers de la main quand elle voit Lady Mim qui se pose à ses côtés.. Morgane voulait être seule.. Mais ce qu'elle entendit lui glace le sang...
-“Quelle tristesse, cet homme a été tué sur ordre du roi, il semblerait que le malheureux ait des liens très intimes avec une grande dame du château”. Avant que Morgane puisse dire le moindre mot, la femme blonde continua : Oh vous devez être heureuse d’être promise au beau chevalier Lancelot, n’a t’il pas fière allure?”
Un nouveau sentiment s'empare de la jeune femme, celui de la colère, une rage folle, elle ne voulait pas y croire mais ce fut plus fort qu'elle... elle se relève dignement, les points serrées et répondit froidement à Lady Mim :
“Je ne suis pas promise au chevalier Lancelot'', la jeune femme quitte Lady Mim pour aller dans sa chambre. Morgane avait longuement pleuré et avait toujours la même rage qui lui fit prendre la plus importante décision de sa vie.. Celle de partir de Camelot et de s'allier aux Pictes.. Même si c'était à contre coeur, elle devait empêcher son jeune frère de remplir son devoir..


La seconde après, Grace est de retour à Stonehenge... mais reste immobile... Les larmes coulant le long de ses joues à cause de ce qu'elle avait vu. Elle ressentait encore la douleur, la tristesse de Morgane face au corps de son amant.. Un mélange de tristesse et de colère contre Mim s'agrandit de minute en minute.. Grace était dégoûtée par cette femme qui avait la confiance d'un royaume entier...
-Comment a-t-elle pu.... demanda la jeune femme à elle même et s'en bouger de place. En se remémorant ce qu'elle vient de voir.. les poings serrés. Elle devait se contrôler pour ne pas se fracasser le poignet contre la roche. Ce n'est pas le but, elle se promet de venger en quelque sorte Morgane...

made by black arrow


Vie : 100 %
Mission : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lansa L. Lion

avatar
En réalité, je suis
Lancelot du Lac
☂ Conte : Légende Arthurienne

☂ Emploi : Videur au Rabbit Hole
☂ Camp : Heroes
☂ True Love : Une merveilleuse Reine

☂ Avatar : Sam Claflin
© Crédit : Avatar : Lely
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Jeu 14 Déc - 22:55



Mission 2 : Le test de l’héritage × ft. Lansa & Les Autres

Être dans son corps d'avant, celui qui était encore chevalier à Camelot lui faisait perdre la notion du temps, il avait envie de rester pour revoir se passer à jamais perdu et en même temps, il voulait retourner dans son présent pour parler avec les autres de ce qu'il venait de voir. Malheureusement, ce fut la première sensation qui gagna sur l'autre et Lansa se retrouva de nouveau captivé par Guenièvre et Arthur. Il les aimait tellement tous les deux à cette époque, certes pas de la même manière, mais tout aussi fortement. Ils s'étaient sentit tellement mal de tromper son Roi ainsi, pourtant celui-ci fut pour le moins compréhensif, seulement ça ne l'empêchait pas de se sentir honteux. Lansa s'usait le regard la Guenièvre du passé quand soudainement il fut envoyé dans un autre souvenir, un souvenir qui fit remonté en lui autant de joie que de honte ou d'amour. Il était devant Arthur prêt pour aller se battre, lui aussi était habillé de sa cotte de maille et de son armure, mais son meilleur ami l'arrêta et le fit venir dans un coin pour lui parler.

-Méléagant retient Guenièvre prisonnière, tu es le sol en qui j'ai assez confiance pour aller la récupérer. Je sais que tu te battras pour qu'elle revienne saine et sauve, alors va la chercher et ramène-la moi.
Mais et les Pictes ?
-Va Lancelot, j'ai assez de chevaliers à mes côtés et la Reine a besoin de toi !

Lansa sentit le coeur de son lui du passé battre plus vite et surtout il sentit des pensées envahir son esprit, des pensées que Lancelot regrettera, mais qu'il ne pouvait s'empêcher d'apparaître. Il était content que son roi lui ordonne d'aller récupérer la Reine, d'une parce qu'il serait celui qui la sauverait et de deux parce qu'Arthur lui montrer la confiance qu'il avait en lui pour récupérer ce qui comptait le plus pour lui. Il s'inclina et partit dans la cour récupérer son cheval et ses armes. Ses compagnons d'arme le regardèrent s'évanouir dans un nuage de poussière sans rien dire. Qu'est-ce que Lancelot allait faire ? Ils ne le savaient pas, mais ça devait être important. Lansa avait envie de dire à Lancelot qu'il devrait avoir honte de penser à la joie d'être seule avec la Reine, mais comment pouvait-il le traiter lui de lâche et d'égoïste quand il savait que s'il avait la possibilité, il referait la même chose ? Alors il ne dit rien, se contentant de revivre la chevauché, le passage du pont périlleux et fin les retrouvailles avec Guenièvre. Cependant quand il arriva vers elle et qu'il la libéra, il sentit que quelque chose n'allait pas. Alors il fit ce que tout homme en présence d'une femme triste fait, il prit la jeune femme sur son cheval et la serra dans ses bras pendant tout le jour pour la réconforter. Il fallait qu'elle comprenne qu'elle n'avait plus rien à craindre et qu'il la ramènerait bientôt à la maison. Dans son château où Arthur l'attendait. Puis la nuit commença à tomber et il arrêta son cheval dans une clairière.

Nous allons nous arrêter pour la nuit, asseyez-vous sur ma cape, je vais chercher du bois.

Il ne mit pas longtemps à trouver ce qu'il voulait, il ne voulait pas être trop loin de Guenièvre, pas après ce qu'elle avait vécu pendant plusieurs jours. Alors quand il la rejoignit, il fit un espèce de tente et s'assit près d'elle sur l'herbe en face du feu qui commencer lentement à les réchauffer. Lansa savait ce qu'il allait se passer ensuite, il en avait souvent rêver par la suite, il aurait voulu que le baiser ne se termine jamais, alors quand il arriva, il profita de toutes les sensations qu'il avait ressenti ce jour là, le jour de leur premier baiser. Malheureusement ou heureusement, celui-ci s'arrêta rapidement, par respect pour l'homme qu'ils aimaient tous les deux. Malgré tout, Lancelot passa la nuit avec Guenièvre dans ses bras pour la rassurer. Intérieurement, c'était l'apocalypse, les pensées de Lancelot l'enveloppait comme un cocon dont il aurait préféré ne pas faire partie. Ce passage dans sa vie n'avait jamais été ce qu'il avait préféré, mais il se dit que si ça ne s'était pas passé, il aurait pu passer à côté de l'âme soeur et cette pensées rassura Lansa. Puis les pensées et sensations de Lancelot prirent une tournure plus sombre, il aimait Arthur et il aimait Guenièvre et malgré tout ce qu'il s'était promis, il avait succombé à un baiser, un baiser qui l'embrasait et qui lui donner envie de recommencer encore et encore. L'amour qu'il éprouvait pour la jeune Reine était en train de le consumer et il commençait même à en avoir peur. Comment pouvait-on aimer une femme de la sorte ? Comment pouvait ton trahir son Roi pour une femme, pour l'amour ?
Puis sans trop savoir comment, Lansa se retrouva devant Arthur et en se focalisant sur les pensées de Lancelot, il se rappela ce que c'était, c'était le moment où il allait tout avouer à Arthur, près à encourir l'exil pour le simple fait d'avoir laisser son coeur aimer la femme d'un autre. Mais il était devant le meilleur roi qu'il n'eut jamais connu, le seul qui comprenait les troubles du coeur et surtout il lui montrait une nouvelle fois qu'il était son meilleur ami et qu'il l'aimait, même si celui-ci désirait sa femme. C'était surprenant pour Lancelot, mais étrangement en regardant la scène de l'extérieur, il comprit que quelque par Arthur savait beaucoup de choses qu'il ne montrait pas, qu'il gardait pour lui. Peut-être même avait-il comprit que Lancelot serait un meilleur chevalier porté par l'amour de sa Dame ? Où alors peut-être qu'il comprenait que l'amour qu'il y avait entre eux était aussi fort que l'amour qu'il y avait entre lui et sa Reine ? Lansa ne savait pas exactement les réponses à ses questions et étrangement il préférait ne pas savoir. Alors il entendit son lui ancien dire une phrase qui pendant longtemps l'avait fait rougir de honte entre les draps noirs de la nuit. Honte d'aimer une femme qui n'était pas libre, honte d'avoir fait ça au meilleur homme qu'il n'avait jamais connu.

Si TA Reine est en accord avec ça, alors qu'il en soit ainsi, toio et moi la rendrons heureuse, uni comme toujours mon roi, mon ami.

A peine cette phrase fut-elle prononcé qu'il se sentir partir de nouveau, mais cette fois-ci, dans son propre corps. Mon dieu que c'était bon d'être de nouveau capable de bouger.
(c) crackle bones

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t895-tout-le-monde-a
Cassandre M. Lake

avatar
En réalité, je suis
La fille du Captain Lake
☂ Conte : Arthurienne

☂ Emploi : Lycéenne
☂ Camp : Il n'y qu'un pas entre le bien et le mal ...
☂ Avatar : India Eisley
© Crédit : ©alas [sign]
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Ven 15 Déc - 21:59


Le Teste de l'Hérotage


Cassandre avait du mal à se dire encore qu'elle se retrouvait actuellement en quelque sorte dans le corps de sa mère. Le pire c'était qu'elle se retrouvait bien des années plus tard et qu'elle pouvait voir à travers les yeux de Viviane, l'homme dont elle était la réincarnation avec son frère et sa sœur. L'homme qui l'avait en quelque sorte fait chuter, qui l'avait rendue aussi noir qu'elle avait pu l'être au point de tuer un homme de ses propres mains. Cassie ne savait pas vraiment ce qu'elle pouvait réellement penser de ce roi, elle ne savait pas vraiment s'il était mauvais, s'il était bon, ou s'il avait un bon fond mais que malheureusement il n'avait fait que des choix mauvais. Elle ne savait pas. Elle ne savait rien au fond et c'était peut-être ce qui la terrifiait le plus. On leur avait souvent dit qu'ils étaient avec Liam et Ceridwen la réincarnation de ce roi, qu'ils viendraient alors régner ensemble pour ramener la paix ou je ne sais trop quoi. Et Cassie avait eu peur. Elle savait que ce roi était mort , que Arthur avait malheureusement périe en guerre et Cassie était une chose qui l'effrayait plus qu'autre chose. Et si cela lui arrivait à elle ? Et pire encore si cela arrivait à une personne qui lui était proche ? A son frère et sa sœur ? C'était une chose qu'elle ne pouvait tout simplement pas imaginer. Non, il lui était impossible de s'imaginer l'un de venir à mourir, tellement qu'elle en avait de frisson dans le dos. Mais elle ne pu y penser un peu plus que d'un seul coup elle se retrouvait dans un autre moment de la vie de sa mère. Lequel ? Elle ne savait pas. Elle ne voyait rien, elle avait les paupières fermées, du moins sa mère avait les paupières fermés. Elle ne pouvait que ressentir le froid et l'humidité des lieux. Où est-ce qu'elle se trouvait ? Sa mère était entrain de pleurer. Les larmes continuaient de couler le long de ses joues qui étaient déjà bien humides et même collantes. Cela devait faire bien longtemps que Viviane était entrain de pleurer et Cassie avait le cœur qui était entrain de se briser. Elle n'aimait pas voir sa mère triste, pas du tout même elle ne supportait pas voir un membre de sa famille proche avoir les larmes aux yeux. Elle sent quelque chose contre son froid, c'est dure. Et la voix de sa mère s'élève dans les silences qui règnent. Elle répète sans cesse la même chose. Elle n'arrête pas, continuant encore et encore, comme les larmes qui coulent le long de ses joues.

« C'est moi qui devrait être là ! »

Cassie était complètement perdu. Elle ne savait pas de quoi sa mère pouvait bien parler et la jeune femme se sentait complètement impuissante face à la situation qui se déroulait juste là, sans savoir pourquoi sa mère se trouvait dans une telle situation. La brune sans les yeux de sa mère s'ouvrirent petit à petit. Au début, cela reste flou, les larmes l'empêchent de voir correctement se qui se trouve devant elle mais elle peut apercevoir comme une forme, il y a quelque chose … ou quelqu'un. Et quand la vision fut quelque peu plus nette, Cassie fut horrifiée. Le corps sans vie de Killian Junior se trouvait juste devant elle. Il avait l'air … mort. Il était mort. Cassie pouvait ressentir toute la peine de sa mère face à a situation et encore plus lorsqu'elle vit le visage de son enfant. C'était horrible. La jeune femme ressentait tout dix fois pire encore et elle avait sa propre image en tête, d'elle à la place de Killian Junior. Elle se souvenait de la conversation qu'elle avait eu avec sa mère, il y a quelques mois. C'était donc cela qu'elle pouvait ressentir ? C'était cela que sa mère pouvait ressentir lorsqu'elle croyait Cassandre morte, ou même pire encore être dans le doute le plus total de savoir si elle était en vie ou si elle était morte. C'était donc cela ? Et Cassie comprenait. Cassie ressentait. C'était horrible elle ne pouvait tout simplement pas supporter autant d'émotions d'un coup, que même si elle était dans son propre corps alors elle serait entrain de pleurer également. Cassandre était plutôt sensible, elle tenait beaucoup ce côté de sa mère. Une voix s'élève juste derrière. La brune la reconnaît pour l'avoir assez entendue. Pourtant elle était quelque peu différente cette fois. C'était Merlin.

« Viviane cela fait un mois que tu ne manges plus, ne dors plus et passes ton temps ici à pleurer sur ton fils. Il faut revenir avec les vivants. »

Diana est absente. Elle ne bouge pas, ne réagis pas et semble comme complètement vider de l'intérieur. C'était la première fois que Cassandre voyait sa mère aussi démunie qu'elle pouvait l'être en ce moment même.

« Si je dois faire ce pourquoi j'ai été créée, il va falloir que j'en paye le prix. Merlin, avec les prêtresses, faites moi oublier mon fils. Le temps que je fasse payer Morgane, es Pictes pour la paix de Camelot. Et même si je ne saurais pas qu'en réalité c'était pour venger la mort de mon fils, ils paieront, je le jure sur ma vie et sur Ceridwen. »

Si Cassie pouvait le faire, elle hocherait la tête de droite à gaucher. Non. On lui avait toujours dit que la vengeance ne servait à rien, que c'était même pire que tout parce qu'on passait notre vie à chasser la personne, que l'on avait même plus réellement de vie. Il n'y avait qu'à voir l'histoire même de son père, Killian alias le Capitain Crochet, pour comprendre directement. Cassandre connaissait l'histoire, elle avait le parfait exemple d'une personne qui voulait à tout prix ce venger comme père. Pourtant en même temps elle peux sentir le force de sa mère. Elle est forte. Malgré tout ce qui se passe elle arrive encore à penser aux autres, à faire des choix pour les autres. Elle se lève, laissant le corps de Killian ainsi après l'avoir embrasser une toute dernière fois. Son cœur se brise. Elle se tourne vers Merlin et le regarde, le défiant de refuser sa proposition. Elle avait mal, Cassie avait tout autant mal qu'elle pourtant Viviane continuait de faire ce pourquoi elle était née, protéger toujours les autres peut importe ce qu'elle pouvait ressentir, peut importe dans quel état elle était, les besoins des autres passaient toujours avant les siens. Cassandre revient subitement à son corps. Elle peut sentir les larmes commencer à couler le long de ses joues et brusquement elle enlève la main de ses pierres avant de s'éloigner d'elle. Qu'est-ce qu'il venait de se passer réellement ? Elle ne savait pas trop. Elle venait de se retrouver dans le corps de sa mère pendant un long moment et pourtant lorsqu'elle venait à regarder la montre à son poignet, seule une fraction de seconde c'était réellement passer. C'était étrange. Très étrange surtout que Cassandre pouvait encore ressentir les émotions que sa mère avait ressentit. Elle se trouvait un peu plus proche d'elle maintenant connaissant au moins l'un de ses faiblesses, l'un de ses moments où elle avait réellement fléchit. Et Cassandre était heureuse de connaître cela, car ses parents ne parlaient pas forcément beaucoup de cela, surtout sa mère qui était du genre à ne pas trop évoquer les moments dures du passé …
black pumpkin

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Sweet dreams and promises
There so much more that we could be. Every time that I’m falling, You’re the arms that I reach. When my guards are unravelling, You’re the words that I need to fix me.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Liam G. Lake

avatar
En réalité, je suis
Le fils du Captain Lake
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Lycéen
☂ Camp : I just want the Good
☂ True Love : Grace !

☂ Avatar : Dylan Sprayberry
© Crédit : Kiki
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   Sam 16 Déc - 22:20

Le test de l'héritage


Liam ne savait pas trop comment les choses fonctionnaient... Mais il avait envie d'en apprendre plus sur Arthur. Dans le corps du Roi, il était capable de ressentir la bonté, l'honneur de l'homme... Des qualités que l'adolescent espérait posséder. Et puis avoir accès à ces moments, c'était aussi en apprendre plus sur un homme que Liam n'avait jamais que qualifié d'étranger. C'était aussi se rapprocher de l'âme qu'il était censé partager avec le souverain...

Liam fut donc ravi de voir que le décor changeait et qu'il se retrouvait à un autre moment de l'histoire. Ceci dit, il ne s'était pas attendu à ressentir cette inquiétude, cette culpabilité aussi... L'adolescent comprit en voyant Lancelot et Guenièvre : ils revenaient seulement à présent de l'attaque pour récupérer Méléagant qui avait enlevé la souveraine. Arthur n'avait pas pu y aller pour continuer à veiller sur le royaume et il avait demandé à Lancelot d'aller récupérer sa reine. Mais il ressentait autre chose aussi... À mesure que les deux approchaient, le petit magicien le sentait : de la jalousie. De la colère.
Un sentiment de trahison.

Arthur écoutait les deux amants parler, lui raconter, lui assurer que les choses n'avaient pas été charnelles entre eux mais que l'amour était présent... Le souverain oscillait entre deux attitudes et Liam le sentait. Quant à lui, il ne savait pas trop ce qu'il ressentait vraiment. Après tout, il avait toujours connu Gwen et Lansa ensemble, c'était voir Gwen mariée à Arthur qui le perturbait bien plus que le reste... Finalement, un sentiment l'emporta chez le souverain :
l'amour.

Je vous aime, vous m’aimez et vous vous aimez, je pense que nous pouvons nous accommoder de cette réalité. Cela ne concerne que nous trois, même l’amour charnel. Cessez donc de vous en vouloir...” Déclara le Roi.

Liam était impressionné par cette générosité... Par cette capacité à comprendre et à accepter. Lui-même n'était pas certain de pouvoir accepter de partager Grace de la sorte ! L'adolescent était encore surpris de ce qu'il venait de comprendre d'Arthur quand il se retrouva à Stonehenge. Rapidement, il retira sa main de la pierre, ne voulant pas recommencer l'expérience, même si elle avait été instructive.

Comment ça a pu arriver... Demanda-t-il à haute voix.

Mais sans réellement attendre de réponse. Liam était juste très surpris de voir qu'il y avait encore de la magie dans ce monde au final...


acidbrain

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Look at me and smile
Code by Joy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2348-arrivee-du-fil
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Le test de l'héritage   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le test de l'héritage
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Enchanted & real Worlds :: Le Monde Réel-