Partagez | 
 

 Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
William Synder

avatar
En réalité, je suis
Le seigneur au cœur de pierre
☂ Conte : Le coeur froid

☂ Emploi : Bijoutier
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Pour l'instant aucun

☂ Avatar : Joseph Morgan
© Crédit : Bazzart/tumblr
MessageSujet: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Dim 29 Mai - 22:55


Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered

My friends don't walk, they run
Skinny dip in rabbit holes for fun Popping, popping balloons with guns
Getting high off helium We paint white roses red, Each shade from a different person's head This dream, dream is a killerGetting drunk with the blue caterpillar
William  & Myrdhinn

Il était fou, complètement fou. Son esprit divaguait, partait, s'embrumait. Les souvenirs s'entrechoquaient, se désintégraient, ou s'emmêlaient dans un mêli-mélo. Sa vie défilait dans ses yeux, dans son esprit comme un écran de cinéma opaque, mais tout n'était qu'incohérence. Tout était dans le désordre, c'était l'anarchie dans son esprit. Il n'y avait pas que son coeur qui partait en vrille mais sa tête aussi. Il se revoyait petit garçon qui se faisait renier par une mère haineuse envers lui et sa " race". Un père l'abandonnant sans un mot et un meurtre qui aurait pu le bouleverser si son coeur n'était pas parti en vrille. Un meurtre, celui de sa femme. Au fond, William avait peint le tableau pour ne pas oublier ce qu'il avait fait.  Pour ne pas oublier, la belle jeune femme qui lui avait sourire une soirée chaude pendant un été ensoleillé. Une femme qui l'avait aimé malgré son coeur de pierre. Pour lui, sa femme avait été une belle fleur telle une belle rose rouge, belle et enivrante qui ne demandait à qu'à aimer et s'épanouir mais sans aucune pitié, il l'avait tué, arraché et piétiner. Dans son élan, il semblait avoir apprécier ce qu'il avait fait. Aimait-il le goût du sang ? Sans doute mais il devait stopper cela, William allait devenir une machine à tuer, une machine dangereuse qu'on devait arrêter tout de suite avant qu'elle mette en péril la vie de sa soeur ou de sa grand-mère en qui il avait éprouvé une certaine colère durant sa jeunesse. Elle avait préféré épargner sa petite fille plutôt que lui de la rage de leur mère envers les humains. Mais maintenant, il ne la ressentait pas tout comme la joie d'avoir une soeur, il ne la ressentait pas mais William le savait, il le sentait au plus profond de lui, que cela ne pouvait pas continuer ainsi. Il allait les détruire, les tuer comme il avait tué sa femme. Ainsi, il avait ouvert ses oreilles, guetter et observer les personnes dans Storybrooke afin d'obtenir une information pour de l'aide. Rumplestilstskin ? Impossible, cet homme l'avait maudit justement et celui-ci ne serait pas apte à l'aider. Il avait entendu une rumeur comme quoi un curé, un père ou un truc du genre était un sorcier, ni une, ni deux, il était allé à le voir avec sa subtilité légendaire qui se soldait par un échec cuisant. William semblait déterminer à parler à cet homme afin d'avoir de l'aide mais jamais il ne s'abaisserait à le dire à voix haute. Son coeur et son cerveau semblaient partir en vrille mais pas son orgueil et sa fierté mal placée.

Aujourd'hui tout comme les autres jours, William allait le voir, il était sa dernière chance, il ne devait pas la laisser passer aussi facilement, il devait savoir si c'était vraiment un sorcier et si il était assez puissant pour l'aider. Vêtu de sa veste en cuir noir, de ses bottes noirs, d'un jean bleu et d'un pull over gris. Affichant une mine arrogante et un sourire en coin, il n'était pas du tout le type à aller dans un temple ou église, cathédrale. Au contraire, il semblait être une personne sortie de l'ombre d'une ruelle sordide où la débauche régnait. Il vint  à pénétrer dans le temple, c'était calme et étrangement, trop calme pour lui, ça aurait pu le rendre nerveux, si il arrivait à ressentir cela, mais rien, juste du froid glacé dans sa poitrine. Il te vit assis sur un banc en bois et vint discrètement à pas de loup s'asseoir derrière toi. Tu semblais pensif ou en train de prier quelque chose qui n'existait pas.

-Alors on prie la bonne étoile ? Ou comment elle s'appelle la femme qui tombe enceinte d'un bébé qui se dit miraculeux ? Vierge Marie, c'est ça ? Demanda William sans aucune pudeur et de politesse.

Il vint à prendre une gourde, la lever comme pour faire un toast à tous ces personnages qui n'existaient même pas selon lui pour boire une gorgée de son alcool préféré. Le Bourbon. Il vint à te le présenter avec un sourire en coin, arrogant et à la fois enjoué.

- T'en veux ? A moins que vous avez pas le droit à ça mon père, s'enquit-il.

William ne savait pas vraiment parler à une personne religieuse et de plus, il n'était pas du tout diplomate mais il se faisait le serment de faire tout son possible pour briser sa malédiction quitte à laisser sa fierté et son orgueil de côté.




∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Dark Paradise
Every time I close my eyes It's like a dark paradise No one compares to you I'm scared that you Won't be waiting on the other side 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Lun 27 Juin - 2:12


Myrdhinn était dans son appartement, nettoyant avec une musique à fond, qu'il avait découverte, il y a peu, il aimait bien cette dernière, l'ayant mise en boucle, chantonnant chaque paroles, il la connaissait par chœur. Franchement, il était plaisant de découvrir des nouvelles choses, et cette mélodies, chansons en faisait partie. Il se dandinait tout en dépoussiérant au passage les meubles, alors qu'un balai suivait en rythme magiquement, se mettant au boulot aussi. Les meubles se déplaçaient, les objets aussi pour faciliter le nettoyage. Il les remercia un à un, toujours bien les traiter. Archimède serait là actuellement, il le verrait, il serait désespéré et engraine par cela, fidèle râleur qu'il était . D'ailleurs, il fallait qu'il lui parle de quelque chose à son fidèle acolyte. Il se stoppa, fronçant des sourcils regardant le plafond, bien sur une toile d'araignée. Il prit soin de remettre dehors la femelle avec ses futurs petits pour pouvoir enlever la petite toile, récitant une petite incantation, souriant contente de lui, s'écroulant sur le fauteuil, une tasse de thé à la main. tout l'appartement brillait.

Depuis que la malédiction s'était brisée, il y avait pas mal de choses qui se produisaient, il découvrait certaines personnes différemment, tout en retrouvant d'autres, heureux de les voir. Il était spectateur mais aussi acteur de tout cela. Il continuait sa petite vie, si peu différent à y réfléchir. Il regardait l'heure, il était bientôt le temps de se rendre au temple. Mais avant, il allait faire un petit tour, profiter de cette belle journée. Il avait bien l'impression qu'il allait revoir certaines personnes. Il appela Emma, lui proposant un café tout à l'heure, pour lui changer les idées, qu'elle accepta. Il était encore tôt, et leur rendez-vous n'était que dans l'après midi.

Il respira le grand air, allant vers le port, regardant l'horizon, il fallait qu'il voyage, cela lui manquait, il fallait bien l'avouer, mais pour le moment ce n'était pas possible sauf à certains endroits bien déterminés. Il reprit la route vers le temple croisant quelques connaissances, les saluant poliment, croisant même la maire. Il entra et s’essaya sur le banc tout devant. Il ne priait pas. Pourquoi avait-il gardé ce statut alors que la malédiction était terminée..compliqué à expliquer, le rôle n'était pas si ironique enfin cela dépendait du point de vue.

Il fut sortie de ses pensées par une voix d'homme. Il ne se tourna pas pour le moment, prenant la bouteille, qui ressemblait plus à une gourde si il se souvenait bien et but une gorgée. Tiens, il grimaça, pas un alcool qu'il aimait beaucoup. "Vous frôler le jugement mon fils" jouant sur son rôle, par son ton arrogant que son hôte avait. "Appelez moi Révérend cela sera suffisant et s'est bien la vierge Marie" se retourna t-il, se levant, le reconnaissant, il l'avait déjà vu, même presque tous les jours, sans qu'il vienne l'aborder d'ailleurs. Avait-il pris son courage à deux pieds, ou à deux mains qu'on disait lui semble t-il.

"Avant que vous ne disiez plus, apprenez à être plus respectueux même si vous n'êtes pas croyant ou que vous ne ressentez aucune empathie, cela s'apprend aussi"
il n'était pas méchant, non il avait ce ton qu'il arborait à chaque fois, doux, bienveillant. Il avait un peu l'esprit ailleurs, le ménage l'ayant rendu de bonne humeur et qui dit cela, dit une âme vagabonde. "Que puis-je faire pour vous ? Voulez-vous vous confesser ?" Il regarda autour il n'y avait qu'une personne qui semblait concentrée dans ce qu'elle faisait.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Mar 13 Sep - 15:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
William Synder

avatar
En réalité, je suis
Le seigneur au cœur de pierre
☂ Conte : Le coeur froid

☂ Emploi : Bijoutier
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Pour l'instant aucun

☂ Avatar : Joseph Morgan
© Crédit : Bazzart/tumblr
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Dim 10 Juil - 11:23


Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered

My friends don't walk, they run
Skinny dip in rabbit holes for fun Popping, popping balloons with guns
Getting high off helium We paint white roses red, Each shade from a different person's head This dream, dream is a killerGetting drunk with the blue caterpillar
William  & Myrdhinn

William n'avait jamais cru à la religion, à ces dieux, à ces puissances supérieurs, à la justice et la paix qui semblaient s'émaner de celle-ci. William ne voyait rien dedans, il ne voyait pas ce que les gens voyaient dans la religion. Etait-ce son coeur de pierre qui lui faisait dire cela ? Ou tout simplement son passé qui revenait à lui dire que cela ne servait à rien d'y croire ? Croire en quelque chose lui était impossible. Il aurait beau prié des heures, des jours, William serait toujours le même. Toujours.  Sa malédiction était encore plus forte que tous les dieux. Non, les dieux n'existaient pas. La miséricorde était quelque chose d'inconnu chez lui et pourtant, il devait être celui qui aurait du en inspirer le plus. La vierge Marie de son regard bienveillant et chaleureux semblait le narguer. Couvrant le fils prodige de ses bras fermes et doux, portant celui-ci comme ci cela était un miracle de la vie. Même Marie semblait aimer son fils, l'adorer comme jamais, savourant le cadeaux des cieux. Une chose que sa mère n'avait pas fait pour lui. Elle n'avait fait que de le renier. Alors quelle était la différence entre lui et ce bébé ? William ne le savait pas. Pour lui, la rédemption, la miséricorde, cela n'existait pas. Pour lui, c'étaient des choses inconnues, complètement inconnues. Non, William ne connaissait que la colère, le désespoir, la solitude, la rancoeur, et l'abandon. Personne ne lui pardonnait ce qu'il avait fait et il pensait que les gens avides de représailles viennent taper à sa porte. Elina n'était plus là, et dans son coeur, il resterait la douce beauté, le beau sourire qu'elle lui avait offert.  Pour son amour, son dernier amour, il aimerait ressentir de la culpabilité face à ce qu'il avait fait. Il aimerait ressentir de la tristesse.

Elina était une belle rose blanche, pure, étincelante de beauté, promettant de choses magnifiques. Elina était une rose irradiante de beauté qui voudrait s'épanouir tout en beauté et élégance.  Elina et ses magnifiques cheveux qui tombaient dans une cascade soyeuse. Il se souvenait qu'à chaque fois qu'elle secouait la tête, ses cheveux lançaient un doux parfum enivrant. Ses magnifiques yeux bleus qui auraient fait damner un saint. Sa peau de nacre au parfum suave. Et surtout son caractère de femme qui voulait révolutionner le monde tout en restant dans une douceur exquise. Vive, intelligente, douce, bienveillante. Elle accordait le pardon. Incarnant l'espoir. Elina était une belle rose avec des épines mais qui semblait charmer son monde. Et lui, gros égoïste qu'il était ! William n'avait fait que de la brimer, de lui donner une place de femme au foyer sans conviction. Lui, avec son marché pour se marier avec elle, l'avait mis dans un mariage sans amour et sans espoir. Lui, avec son coeur de pierre avait condamné la belle rose blanche qu'elle fut. Sans qu'il s'en aperçoive, William l'avait fané. La blancheur des pétales se tarirent pour devenir qu'un gris maussade et rempli d'une tristesse. Il l'avait mal traité. Pourtant, William le savait, il l'avait aimée d'une manière infinie mais son coeur de pierre l'avait empêché de ressentir ne serait-ce qu'un petit peu. Son coeur de pierre était dur, inflexible, implacable. Il ne laissait place à aucune négociation, à aucune paix. Non, William dans sa malédiction avait emporté une belle rose qui aurait dû s'épanouir à ses côtés. Sans le savoir, en ne donnant pas au sorcier ce qu'il voulait, il ne s'était pas que condamner mais aussi Elina, le père de celui-ci, tout le monde dans son entourage.

Qu'il aurait aimé ressentir de l'empathie mais pour lui, tout était impossible de ressentir. William était un bon acteur , personne n'avait remarqué son expression était en réalité, une moue impassible, dure, ferme, comme celle d'une pierre. Il essayait de bouger, de faire bouger ses traits, dans des sourires ironiques, des sarcasmes, faire semblant de ressentir de la joie ou de la compassion. Il avait un bon jeu mais William savait que son jeu n'atteignait jamais ses yeux qui restaient immuables, qu'importe ce qu'il faisait pour cela.

William se tournait vers cet homme, celui qui pourrait l'aider à s'en sortir, à lui faire redevenir un humain à part. Peut-être confesser à quelqu'un ses malheurs, surtout à lui pourrait l'aider à ce qu'il ressente à nouveau de la culpabilité, que son coeur dans sa poitrine s'allège.

- Vous savez, je n'ai jamais cru à ses conneries mais pour vous, je vais le faire car j'ai besoin de votre aide, dit-il en marquant une pause, ne croyant pas qu'il venait demander de l'aide. Je ne vais pas vous parler de ma vie, elle est ennuyeuse à mourir en rejet, abandon, tout ce que vous savez à savoir, c'est que je ne peux rien ressentir pas même la moindre once de joie, de bonheur, ni de culpabilité, ajouta-t-il.

William jaugeait l'homme à ses côtés, voulant voir si il le prenait pour un fou. Avec la bombe qu'il venait de lancer.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Dark Paradise
Every time I close my eyes It's like a dark paradise No one compares to you I'm scared that you Won't be waiting on the other side 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Mar 13 Sep - 15:52


Myrdhinn regardait devant lui attendant une réponse à sa question. Depuis sa mémoire revenue il devait yoyoter entre tous. Il n'était pas genre à s'en plaindre, il vivait avec tout ça depuis bien longtemps mais ce que lui avait apporté la malédiction était une autre mémoire vide de toute sa vie d'avant et pour le coup ça pouvait lui manquer. Il était pourtant de bonne humeur aujourd'hui, il n'était pas âme à rester trois plombes sur son passé même si s'était lourd à porter parfois. Peut-être était-ce aussi une raison pour laquelle il voulait apporter son aide, accompagner toutes ces personnes, dont il savait que lui il ne pourrait l'être. Alors il le ferait une nouvelle fois si il pouvait, après tout s'était sa nature et il avait toujours fait attention à ne pas s'en éloigner. Ses voyages pourtant au début n'avait pas eu la même signification, le faite de vivre dans la nature avait été aussi un autre symbole. Il avait hâte que cette deuxième malédiction se brise pour pouvoir y retourner sans magie si il le fallait.

Il écouta attentivement le souhait de cet homme. Il ne réagit pas. Cela ne l'étonnait pas, il avait déjà eu affaire à ce type de magie, une magie noire, un pacte passé sans doute. Ses yeux croisèrent ceux de l'homme. "Je ne vous demande de ne pas croire, je vous demande juste un respect. Je ne suis pas homme à obliger quelqu'un à croire" il sourit quelque peu, secouant la tête. "Vous pensez que je n'ai besoin de savoir que cela ? Voulez-vous que j'apporte mon aide ? si c'est le cas vous allez devoir me dire plus de ce qui vous a rendu ainsi" Il se releva. Ce n'était pas chose facile, pour qu'une homme puisse en arriver là, s'était qu'il y avait une cause à tout, la magie n'était pas un jeu loin de là, il y avait toujours quelque chose en retour et pour inverser le sort il fallait aussi faire des sacrifices. Parlez juste de l'essentiel ne résolvait rien au contraire, il serait impuissant si l'homme ne voulait pas mettre toute sa volonté corps et âmes.

"La magie est complexe, il faut être sur de vouloir ce que vous voulez, si vous ne dites que cela, je ne peux rien pour vous, si vous voulez vraiment vous en sortir, alors vous allez devoir accorder votre confiance d'une quelconque manière. Soit vous me suivez maintenant et nous allons chez moi en discuter soit vous retournez chez vous et vous y réfléchissez véritablement" il entama sa marche, il n'avait pas une once de méchanceté, peut-être que cela agaçait plus que si il l'aurait dit autrement mais non il était doux, valait mieux pas le voir en colère de plus. Il regarda l'heure, il avait encore du temps avant d'aller voir Emma. Maintenant les cartes étaient distribuées à lui de choisir quel chemin il prenait.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Lun 9 Jan - 1:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
William Synder

avatar
En réalité, je suis
Le seigneur au cœur de pierre
☂ Conte : Le coeur froid

☂ Emploi : Bijoutier
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Pour l'instant aucun

☂ Avatar : Joseph Morgan
© Crédit : Bazzart/tumblr
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Sam 24 Sep - 11:48


Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered

My friends don't walk, they run
Skinny dip in rabbit holes for fun Popping, popping balloons with guns
Getting high off helium We paint white roses red, Each shade from a different person's head This dream, dream is a killerGetting drunk with the blue caterpillar
William  & Myrdhinn

L'homme en face de lui, était un sorcier puissant. Très puissant d'après les rumeurs. Il paraît que même Rumplestilstskin se méfiait de cet homme, tellement il était puissant. La magie n'était pas jeu selon lui, William se retint de lui lancer une remarque bien acerbe. Ca, ce n'était pas nouveau pour lui. Il était quand même piégé avec un coeur de pierre depuis des décennies. Il avait même fait des choses horribles à cause de cela. Le coeur de pierre était réel, il le sentait battre doucement dans sa poitrine, dur, appelant à la folie pure. Il savait que son coeur était gris comme une pierre de roche, il pesait lourd dans sa poitrine. Chaque jour qui passait, il avait l'impression de virer à la plus grande des folies. Ressentir quelque chose devait lui manquer mais il n'arrivait même pas à savoir ce que le manque faisait. Enfin plus maintenant.  Il avait l'impression que plus le temps passait, plus ses souvenirs forts en émotions disparaissaient, était-ce un effet secondaire de sa malédiction ? Il commençait à se demander ce que la malédiction allait bien faire de lui.

Rumplestilstskin n'avait pas été de main mort sur la dose de magie noire, très puissante à son avis. Il n'avait fait que de le trahir. Il voulait garder son coeur bien au chaud dans sa poitrine et au final, il aurait mieux valu pour lui de donner son coeur plutôt que de le sentir se durcir, durcir  bloquant chaque sentiments, chaque émotions. Au final, il n'était plus qu'un homme qui regardait le monde d'un air impassible et dur. Un homme ne pouvant ressentir, devenait juste fou. Il était plus coriace que d'autres à son avis. Peut-être était-ce le fait que ses parents l'avaient mal aimé et abandonné. En tout cas, cette malédiction n'était pas faite pour les chochottes. Fixant la vierge Marie qui le regardait durement, comme si elle savait qu'il avait fait quelque chose de mal. Pouvait-on lui reprocher la malédiction ? D'être tombé dans le piège ? Il ne l'avait fait que par amour pour la plus belle fille riche dont il était éperdument amoureux. Son visage se tournant vers Merlin, arquant un sourcil.

- Hum, vous croyez que si le Bon Dieu existait vraiment, je serais dans cet état ? Chacun son truc quoi ! Déclara-t-il.

Il regardait l'homme se lever, lui expliquer à propos de la magie, lui faisant lever les yeux au ciel. Par Merlin ! Il avait compris que ce n'était pas un jeu. Il était le mieux placé pour le savoir et voulait régler tout cela. Le seul problème, c'était la confiance. William était quelqu'un qui avait fait confiance à de nombreux gens, et tous l'avaient soit trahi, soit abandonné. Cela allait être dur mais il fallait qu'il règle son problème. Il fallait qu'il se sauve et si c'était la seule chose à faire. Il faudrait le faire, sinon, on aurait plus qu'à l'interner dans une psychiatrie à tout jamais.

- Par le caleçon troué de Merlin, a qui le dîtes-vous ! Je suis le mieux placé pour savoir que la magie n'est pas un jeu ! Je regrette même de m'être approché de ce truc, jura-t-il

William n'aimait pas , ne pas savoir ce qui allait se passer, arriver dans sa vie. Mais il fallait qu'il le fasse, pour son coeur, pour la douce Elina qui était morte à cause de sa folie.

- Je veux bien tout vous raconter, tout ce que vous voulez savoir mais vous me jurez de garder secret tout cela ? Je ne veux pas que des gens viennent me voir avec du feu et des fourches, ça doit faire mal aux fesses de s'en prendre une, je ne veux pas terminer au bûcher, s'enquit-il en fronçant les sourcils.

Son regard bleuté qui devait être si passionné n'était qu'un amas de bloc de glace maintenant. Il voulait en être sûre que cet homme ne cherche pas à le trahir.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Dark Paradise
Every time I close my eyes It's like a dark paradise No one compares to you I'm scared that you Won't be waiting on the other side 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Lun 9 Jan - 2:34


Myrdhinn leva les yeux au ciel à ce qu'il venait de dire. Le bon dieu avait bondeau et lui aussi d'ailleurs. Cette expression que les personnes utilisait mettant son prénom dans la phrase. Cela faisait plutôt rire. surtout en entendant cette phrase, s'empêchant de rire. Il en avait des caleçons troués comment il savait d'ailleurs se fit-il intérieurement comme expression. il reprit tout de même son sérieux, reposant son regard sur l'homme. Il voyait bien cette façade, son aura qui ne dégageait que très peu, il n'en doutait pas de sa malédiction. Pouvoir penser à ne plus avoir d'émotion enlevait tout ce qu'il y avait de plus chère chez un être humain. Laissant place à aucune pitié, comme les Daleck dans Doctor Who. Il adorait cette série ! Mais le fait est de l'avoir voulu rendait les choses encore plus délicate. Une malédiction n'était pas impossible à briser, mais cela prendrait du temps, beaucoup de temps et apporterait certaines difficultés.

"Cela attire la magie, surtout si une proposition survient au bon moment, jouant avec vos émotions du moment...du moins pour ce qui est de la magie noire pour passer un pacte par exemple en échange de quelque chose..." il se stoppa, écoutant l'homme après avoir été honnête avec lui, soit il montait soit il partait pour mieux y réfléchir.

"Je vous aiderais sans demander quelque chose en retour. Vous me ferez peut-être confiance au fil du temps, mais brisée une malédiction est délicate et pas sans conséquence sur votre personne. J'aimerais que vous soyez sur de vous et conscient des choses, je ne le dis que pour vous, vous devrez ainsi vous donnez corps et âme dedans et pour cela votre histoire me sera dévoilé pour mieux avancer. Tout ce qui se dira restera entre nous. De plus j'exerce toujours la fonction de pasteur, alors je me dois de garder comme confession, si cela peut vous rassurer. Oh et d'ailleurs oui des fourches dans les fesses cela fait mal!"
approuva t-il hâtivement. Il se dirigea vers chez lui. L'homme semblait réfléchir. Il montait et sourit légèrement. Il l'invita à s'installer.

"Bien. Je dois vous dire ceci, la magie a toujours un prix. En l’occurrence, nous serons liés par ce processus..mais j'aimerais comprendre..." il lia ses mains, posant un regard profond sur lui. "Qui a été la cause de votre choix et qui a donc pu lancer cette malédiction et en échange de quoi ? Quelles ont été les termes exacte de votre malédiction" il avait déjà sa petite idée, qui ne le fit que frémir intérieurement. Bon nombres de personnes faisait cela malgré que certains disent qu'il ne devrait pas. Cependant, il apparaissait toujours au moment opportuns pour en profiter.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Sam 25 Mar - 15:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
William Synder

avatar
En réalité, je suis
Le seigneur au cœur de pierre
☂ Conte : Le coeur froid

☂ Emploi : Bijoutier
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Pour l'instant aucun

☂ Avatar : Joseph Morgan
© Crédit : Bazzart/tumblr
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Sam 14 Jan - 15:55


Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered

My friends don't walk, they run
Skinny dip in rabbit holes for fun Popping, popping balloons with guns
Getting high off helium We paint white roses red, Each shade from a different person's head This dream, dream is a killerGetting drunk with the blue caterpillar
William  & Myrdhinn

William était déterminé de faire tout ce qu'il était en son pouvoir pour s'en sortir de ce cercle infernal. Ressentir de la compassion, de la crainte et de la rancoeur, mais aussi de la pitié, de la culpabilité. Il avait tué des personnes qui demandaient une rédemption. Il avait tué des gens parce que la compassion et la compréhension ne faisaient plus partie de son caractère. Il avait vu dans les yeux d'Elina, le dégoût qu'il lui inspirait. Finalement, la richesse ne valait pas un coeur en or. Finalement, il s'en saurait peut-être mieux sortie sans l'intervention de Rumplestilstskin. Beaucoup de questions se bousculaient dans sa tête. Des questions qui allaient demeurer sans réponses. Il fixait l'homme à ses côtés, ses cheveux bruns, sa peau halée et ses yeux bruns aux reflets caramélisés avec un bouc bien taillé. Le pasteur prenait soin de lui, cela se voyait. Les yeux bruns de cet homme exprimaient des émotions multiples, ils pétillaient même d'une lueur qui avait disparu dans ceux de William. La lueur d'humanité. Il y avait la lueur mystérieuse et enjôleuse dans les yeux du pasteur comme s'il cachait quelque chose. William ne l'avait plus, ses yeux ne pétillaient plus. Il hocha la tête pour la seule réponse de ce que le pasteur venait de dire à propos de la magie.

La magie attirait tout le monde. La magie pouvait aider les gens dans le besoin, elle donnait de la puissance, de l'assurance, mais elle avait un prix. William avait eu la richesse en échange de son humanité et si dans le conte de ce cher Grimms, il s'en sortait bien, la réalité était toute autre. Dans l'histoire, il y avait un génie qui exauçait ses vœux, un méchant avec qui il avait passé un pacte mais surtout, il retrouvait son coeur d'origine et Elina revint à la vie, resplendissante et amoureuse de lui. La vérité était toute autre. Elina était morte, reposait en paix à côté de son père, il avait toujours ce maudit coeur de pierre. William eut un soupire en le regardant faire son discours, aimait-il s'entendre parler celui-là ou quoi ? William n'avait jamais été une personne loquace et ne comprenait pas les personnes bavardes. A cette situation, il aurait été répondu " tenez et je vais faire de mon mieux".

- Ecoutez mon père, si je suis venu vous voir aux détriments des autres, c'est que je suis désespéré, cette malédiction, c'est une horreur et je ne sais pas si elle peut évoluer, s'attaquer à mes souvenirs forts en émotion, ou voir me rendre complètement fou bien que c'est déjà fait, je vous l'accorde. Le baiser d'amour véritable aurait pu m'en sortir mais hélas, j'ai appris que cet amour doit réciproque, mais comment m'aimer moi, un monstre et moi, comment pourrais-je aimer réciproquement si je ne peux pas ressentir l'amour, alors il y a que vous, vous êtes ma seule solitude avant que je commence à devenir un véritable monstre, répondit-il d'une voix terne sans éclat, sans émotion.

A ce moment, il aurait aimé aborder un visage suppliant mais il n'arrivait pas. Ses traits restèrent durs et sans moue. Ses lèvres coincés dans aucun sourire. Il pouvait sourire mais ce n'était que des sourires sans émotions et sans éclats. Même ses moues et ses sourires étaient faux. Son véritable visage était celui là, des traits figés dans une dureté. Il avait l'impression d'être dans du marbre, figé ainsi. Certaines personnes avaient du mal à cacher ses émotions sur leurs visages et détestaient ça tandis que William ne pouvait pas cacher des émotions qu'il ne pouvait ressentir, et ça, il détestait ça. Il préférait être ceux qui avaient du mal à les cacher plutôt d'être lui.

Il regardait les mains liées avec ceux de l'homme devant lui. Lié par cela, cela ne lui posait plus de problème. La magie a toujours un prix. Pourquoi ? Elina. Bien entendu, mais il ne voulait pas en parler.

-Voulez-vous vraiment entendre toute l'histoire ? Ou seulement la partie malédiction ? Bon ok, je me lance. Rumplestilstskin m'a lancé cette malédiction. Le pacte disait une richesse éternelle contre ton coeur mais comme j'ai pas voulu le payer, il me l'a balancé, comme ça, tranquille et après je suis devenu le seigneur au coeur de pierre. Le pacte était ainsi richesse éternelle contre mon coeur, et j'ai accepté, répondit William.

Finalement, la richesse ne valait rien comparé à Elina, hélas, il l'avait compris qu'à sa mort. Et dire que sa cruauté l'avait poussé à la peindre après qu'il venait de la tuer. Ou peut-être était-ce pour se souvenir de ce qu'il avait fait, une mise en garde.





∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Dark Paradise
Every time I close my eyes It's like a dark paradise No one compares to you I'm scared that you Won't be waiting on the other side 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Sam 25 Mar - 17:06


Myrdhinn regardait l'homme, alors qu'il avait fin de plus ou moins parler, se disant que l'homme en face le trouvait bien trop bavard. Il l'était par moment et il s'en amusait bien à cet instant tout en étant sérieux, ne prenant pas du tout la chose à la légère. Brisée une malédiction n'était pas de tout repos. La magie a un certain palier pouvait demander bien plus qu'on ne pouvait l'imaginer.

Il observait bien l'homme, aucune trace de la moindre émotion ne transparaissait. Merlin savait les cacher mais à ce point et si l'on regardait bien dans le regard de ce dernier, dit comme le reflet de l'age, il était facile de comprendre que s'était la réalité. Il écoutait ce qu'il avait à dire, son explication, la mention de Rumple. Pourquoi n'était-il pas étonné que ce soit le crocodile. Après tout, il savait y faire, pour faire passer des contrats de ce genre, il savait jouer avec les mots pour qu'ils acceptent pour beaucoup dans un moment de désespoir, offrant une solution, la solution. Mais comme déclara son vis à vis, tout avait un prix et encore plus lorsque le contrat ne se faisait respecter. Et à en juger de par la teneur de celui-ci, le prix avait été lourd.

Les personnes n'apprendront pas si ils n'étaient pas pour la plupart devant le fait accompli. Il avait déjà passé des contrats, mais très différents de ceux de Rumple. Il évitait cet homme si la qualification lui allait, comme la peste. Et à chaque fois, il se retrouvait devant certaines personnes essayant de réparer les pots cassés. Chose délicate et dangereuse tout aussi.

Il fronça des sourcils sans montrer plus d'émotion. "Vous savez, vous ne me dites pas tout maintenant, mais je le saurais bien assez tôt. Vous le devez si vous souhaitez entrer dans ce processus. Il est long et délicat. Il y aura un partage plus que certains, un lien entre nous. Je vous aiderais à débloquer chaque sentiments progressivement, essayant de vous aider à vous contrôler, je vous accompagnerais dans chaque étape, mais dans toutes, vous devrez vous livrez à haute voix, à vos ressenti, à révéler certaines choses qui vous seront très douloureuse, au point que vous me demanderiez d'arrêter. Si je parle trop depuis le début, ce n'est pas à la légère. Retrouvez ses émotions ce n'est pas une partie de plaisir, ce serait un peu comme une désintoxication en pire" il le regarda longuement. "En retour, ne voulant pas lui donner ce qu'il voulait, vous avez perdu quelqu'un de cher n'est-ce pas ?" demanda t-il prudemment sans réellement montrer une once d'émotion, restant énigmatique.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Lun 4 Déc - 14:31, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
William Synder

avatar
En réalité, je suis
Le seigneur au cœur de pierre
☂ Conte : Le coeur froid

☂ Emploi : Bijoutier
☂ Camp : Selfish
☂ True Love : Pour l'instant aucun

☂ Avatar : Joseph Morgan
© Crédit : Bazzart/tumblr
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Sam 24 Juin - 14:11


Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered

My friends don't walk, they run
Skinny dip in rabbit holes for fun Popping, popping balloons with guns
Getting high off helium We paint white roses red, Each shade from a different person's head This dream, dream is a killerGetting drunk with the blue caterpillar
William  & Myrdhinn

William le regardait. Il était prêt à tout. Aucun homme ne pouvait fuir ces émotions et ces sentiments pendant longtemps. Aucun homme ne pouvait fuir ses responsabilités. Il avait tué, torturé des personnes. Il avait le boucher de Regina, de la Méchante Reine. Il se fichait bien de ce que les gens pensaient à cette époque mais quand il avait tué sa femme, qu'il l'avait peint. Il avait compris, tout compris. Il devait arrêter. Au départ de sa malédiction, il avait trouvé cela comme une bénédiction. Aucune émotion, aucun sentiment. Rien. Les sentiments lui avaient semblé bien subtiles et futiles. Il avait été naïf, stupide de faire un marché avec ce monstre. Il avait été naïf de croire que les sentiments ne guidaient pas la vie d'une personne. Maintenant, il était là à s'abaisser pour demander de l'aide à un sorcier. La magie lui avait privé de tout ce qui le désignait comme un être humain.

La magie avait été la chose qui avait tout balayé dans sa vie , elle avait tout détruit sur son passage. La magie était une chose dangereuse et il avait été la preuve dans cette histoire. La magie avait réglé son problème de pauvreté mais la cupidité et l'or dans ses poches n'étaient pas la solution à tout. Il avait été trop cupide, trop idiot, trop amoureux de cette femme pour avoir vu le piège que Rumple lui tendait. Il fallait le comprendre, enfant abandonné de ses parents, seul au monde. Cette jeune fille Elina avait été la seule à l'approcher, à l'aimer comme il était. Alors il avait tout fait pour elle quitte à jouer avec le feu et à se brûler les ailes. Il avait tout perdu pour elle et au final, il l'avait perdue à cause de cette malédiction. Cet homme qui lui demande de parler, de sortir ce qu'il avait. Il n'arrivait pas car il s'attendait à être jugé par ses crimes.

Il eut un soupire, regardant cet homme devant lui. Ce sorcier qui allait lui redonner ce qu'il voulait.

- Ecoutez, il est vrai qu'il y a des risques, que je cache des choses mais je préfère les garder jusqu'à être sûr que vous ne le dîtes à personne. Je ne peux vous demander sincèrement pitié, car je ne ressens aucune empathie. Je sais que cela va nous lier mais je n'ai pas le choix. J'ai une soeur, une grand-mère, une famille, ils méritent autre chose qu'un homme qui ne peut rien ressentir à leur égard. Donc, je suis prêt à le faire, je le suis. Aucun homme peut fuir ses sentiments et ses responsabilités aussi longtemps que je l'ai fais. Cet homme m'a enlevé tout ce qui me désignait comme un être humain et je demande à vous de me les redonner, qu'importe le prix, qu'importe mes ressentis, à quel point, cela serait dur, qu'importe. Je veux regarder ma soeur et faire un sourire sincère rempli de bonheur, je veux ressentir de l'amour. Alors je suis prêt, je le suis, déclara William en le regardant.

Il regardait cet homme devant lui, le visage fermé, complètement fermé mais il était prêt à tout. William espérait que cet homme l'accepte.





∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Dark Paradise
Every time I close my eyes It's like a dark paradise No one compares to you I'm scared that you Won't be waiting on the other side 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   Lun 4 Déc - 17:35


Myrdhinn regardait l'homme attentivement. Il voulait s'assurer de ce que l'homme entreprenait, savoir si il était véritablement prêt, sérieux. Ce n'était pas parce qu'il ne ressentait rien, qu'il ne pouvait pas se foutre de lui. Et plus, il l'observait et plus il entendait ses paroles, Myr était satisfait. Il savait aussi ce que ça allait être pour lui, ce n'était pas égoïste, mais ce genre de choses n'étaient pas quelques chose de légers. ça allait lui demander beaucoup de puissance magique et pas seulement. Il allait vivre une harmonie de pur émotions entre eux et même Merlin devait être en parfait harmonie avec les siennes. Alors, il préférait s'assurer que cet homme soit sincère, sondant son esprit, observant toutes sortes de détails qui pourraient lui faire comprendre le contraire de son souhait. Toutefois, par sa dernière tirade, Myr sourit honnêtement. Il savait, l'homme le souhaitait réellement.

"Très bien. je ne demande aucunement de supplier, je n'aime pas cela. Je vous crois. J'accepte de vous aider. Nous découvrirons ensemble petit à petit les choses...Enfin, si vous êtes conscients que ça peut être assez déroutant, alors tout a été dit. Maintenant que les choses sont claires, nous allons pouvoir convenir de quand nous commenceront. Il y a quelques préparations et je dois encore vérifier quelques petites choses dans un de mes livres"

Il était toujours consciencieux dans ce qu'il entreprenait et la puissance de ce sort en demandait beaucoup et un long processus. Il allait en boire du thé ou du café, ou même des fumettes plus réguliers. Il comprenait ce désir de ne plus ressentir quoique ce soit, après tout lui l'avait fait en un certain sens. Mais même si cela se traduisait par une isolation mentale, comme si notre coeur était entouré d'une pierre, ce n'était que sur un court terme...sauf si la personne se satisfaisait de cela. Mais, il y avait encore de l'espoir et cet homme pouvait en être un.

"Je vous propose de nous revoir dans trois jours. Venez ici et nous pourrons commencer, amenez moi des objets qui vous tenaient à coeur à l'époque, je vous prie. Je vous expliquerais le jour venu plus en détail certains effets secondaires" enchaîna-t-il avant de servir un thé.

*Trois jours plus tard ; Jour J*

Il était temps et il avait dégagé assez d'espace dans son salon et installé ce qu'il fallait pour commencer. il n'attendait plus que son invité.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen En ligne
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~   

Revenir en haut Aller en bas
 
Doctor, Doctor Please Listen ! My Brain Is Scattered ~ William & Myrdhinn~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke-