Partagez | 
 

 Heullooooow Captain!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Heullooooow Captain!    Ven 12 Juin - 18:20


Quand tu vois des éléphants roses...



I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Encore une soirée bien trop arrosée pour ne pas entrer dans l’histoire de la ville. Leÿlin était d’ailleurs tellement faite – il faut dire, personne ne pouvait dire avec exactitude combien elle avait vidées de bouteilles, car cela se comptait bien au-delà des verres. C’est sans doute pour cela que son cerveau marchait au ralentit, ou plutôt, il carburait pour les conneries qu’elle n’aurait pas l’idée de faire en étant dans son état normal. Même le patron lui avait interdit de boire encore et l’avait faite sortir du bar. Dans sa main, la brune tenait un portable qu’elle avait volé dans la soirée. A qui ? Aucune idée, un type mignon qu’elle avait juste chauffé pour qu’il lui payer les conso’ et lui faire les poches pendant que lui était occupé à regarder plus en détail ailleurs, vive les attributs féminins ! Enfin bref, ce téléphone à la main, Leÿlin composait un numéro qu’elle connaissait par cœur, celui de Killian Jones, l’adjoint du Shérif Graham… il lui avait donné une fois, en disant de l’appeler au moindre souci… bien entendu, elle était sobre ce jour-là et avait hoché la tête en le remerciant pour sa gentillesse, parce qu’il fallait le dire, pour un flic, Jones était un chic type, en fait, les deux cow-boy de la ville étaient cool, et le nom même qu’elle leur donnait, ‘cow-boy’ était positif pour eux.

Bref… où en étions-nous déjà… ? Ah ! Oui ! Leÿlin était donc équipée de son téléphone emprunté et composait le numéro de Jones sans erreur, ce qui relevait du miracle vu son état, et le collait à son oreille en riant parce qu’elle venait de se manger le sol en se prenant les pieds… dans rien du tout. La tonalité aussi était drôle, et quand on décrochait et qu’une voix au bout du combiné disait le traditionnel : « Jones. » pour annoncer l’interlocuteur, la plus jeune étouffait un rire et posait l’une de ses mains sur sa bouche pour en modifier le son et imiter la respiration caverneuse d’un certain Dark Lord :

« Kffffff…. Killian Jones…. Je suis ton père ! Kfffff » et d’embrayer bêtement, en revenant donc à sa voix normale : « Oh ! Le sol il bouge comme la mer, c’est drôle ! Ouafi tient toi bien, il faut pas passer par-dessus bord ! »

Amusée, Leÿ’ s’accrochait à un réverbère en lui faisant un gros câlin, avant de se rappeler qu’elle était au téléphone et bafouiller d’une voix aussi embrumée que son esprit :

« Salut beau gosse Jones, tu veux venir te baigner tout nu avec moi ? Il y a la mer devant le Rabbit Hole, ça bouge tout pareil sauf qu’on est pas mouillé, alors on peut se baigner tout nu avec ses habits ! »

Oui, tout nu avec ses habits. Pour Leÿlin, il n’y avait aucun manque de logique dans ce qu’elle venait de dire, même pas une once en fait… et elle raccrochait au nez du pauvre policier qui était encore en train de lui parler, mais elle devait se tenir à son appui, la mer du Rabbit bougeait vachement !





∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Jeu 2 Juil - 16:26


O Captain! My Captain!
Drink up me 'earties, yo ho. 

Encore combien de temps de service en fait ? Je regarde l’heure sur ma montre avant de laisser retomber ma tête sur le dossier de la chaise soupirant de désespoir. Affalé sur la chaise, les pieds croisé sur le bureau, la position parfaite pour travailler. Ce n’est pas ma faute s’il ne se passe rien ces derniers temps… La seule chose que je pouvais faire pour m’occuper était de trier les documents… Non, mais vous m’avez regardé ? J’ai la tête d’un mec qui va se faire chier à trier des papiers ?! C’est marrant deux minutes, mais ça devient vite énervant.  

Après une heure d’ennuie extrême c’est quand enfin j’arrive à m’occuper l’esprit – en créant une pyramide de carte – que je reçois un appel… Bien entendu mon portable vibrant sur la table toute ma création se casse la figure…

« Bloody hell… j’espère que c’est une question de vie ou de mort ! »

Je prends le portable violement répondant avec un ton agressif. Oui, on ne me dérange pas pendant que j’empile des cartes ! C’est délicat comme travail !

« Quoi ? Leÿlin c’est toi ?! »

Je fronce les sourcils une expression ridicule sur mon visage essayant de comprendre ses propos incohérent. Elle s’est enfilée combien de bouteille cette fois ?!

« Lass tu m’écoutes ? Ley ! Dis-moi où est-ce que t’es ? Le Rabbit ok. Tu ne bouges pas d’accord ? »

Rah elle a déjà raccrochée… Sans attendre je me saisis de mon manteau et quitte la station en courant oubliant même de la fermer. Qui serait assez stupide pour cambriolé le commissariat ? Je grimpe dans la voiture de fonction en démarrant en trompe. C’est dans un freinage grinçant que j’arrive devant le club pour voir la jeune femme accrochée au réverbère dans son délire… Qu’est-ce que je vais faire de toi…

« Aller tu viens avec moi ? »

Délicatement j’essaie de la dégager de sa barre qui lui tient tant à cœur. Oui voilà qu’elle s’appuie sur moi plutôt c’est mieux.

« S’il te plait… Vomi pas sur moi d’accord ? »

Je l’aide à monter dans la voiture avant de moi-même y pénétrer pour nous ramener jusqu’à la station de shérif. Je jette souvent des coups d’œil derrière moi dans le rétroviseur intérieur pour surveiller la petite. C’est un gâchis franchement. Elle mérite beaucoup mieux que cette vie. Arrivé au poste je l’aide à pénétrer à l’intérieur l’asseyant sur une des chaises, revenant quelques secondes après avec un verre d’eau.

« Rechigne pas et bois le. »

Je me passe une main dans ma nuque me demandant encore une fois quoi faire avec elle. Aussitôt elle retourne à la rue, qu’elle recommence ses conneries… les discours qu’on lui bassine avec Graham rentre par une oreille et ressorte par l’autre ! Rah j'ai l'impression d'agir comme son père bordel!

« Si je te propose de venir dormir à la maison t’acceptera ? Ou alors tu préfères encore une fois dormir dans la cellule comme un vulgaire délinquant ? »

Combien de fois je lui ai proposé de dormir ou même habiter dans l’appartement avec Diana et moi ? Des centaines de fois ! Mais elle avait sa fierté. Foutu fierté ! Comment peut-on préférée la rue à un foyer ?! Faudra m’expliquer un jour…


code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Mar 7 Juil - 21:17


 
Quand tu vois des éléphants roses...

 
 
I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Attendre Killian avait été toute une aventure ! La mer était agitée ce soir, le sol bougeait tellement que plusieurs fois la brune manquait de se casser la figure alors que son chien la regardait comme s'il se demandait dans sa petite tête si sa maîtresse était complètement dingue. En fait, la pauvre bête s'était couchée tranquillement, son regard tourné vers elle avant de mettre ses pattes avant sur ses yeux, sans doute un signe pour dire qu'il abandonnait toute idée que cette humaine soit un jour récupérable. Geste qui aurait aussi fait éclater de rire la brune si elle n'avait pas été si concentrée à tenir debout, jusqu'à ce que la voiture du capitaine Jones – comme elle aimait l'appeler – se gare et qu'elle n'hurle un grand : « ouhouuuuuu » sans lâcher son pilier, qui la soutenait comme un tuteur tenait une plante. Un instant hésitante, la petite brune passait ses bras autours du policier, bien que ses jambes protestent vivement à l'idée de marcher, peut-être qu'en fait le sentiment de roulis venait de ses pieds, pas du sol en lui-même... enfin anyway... Jones venait de lui dire de ne surtout pas vomir sur lui et malgré son teint verdâtre, qui tenait plus du mal de crâne qu'elle avait déjà avant de venir et qui ne s'améliorait pas, Leÿlin marmonnait de sa voix pâteuse :

« Je vais pas mourir...euh vomir... enfin pas mourir non plus, j'suis trop jeune et belle et tout et tout ! Je suis une pirate ! Les pirates ça a jamais le mal de merde ! Euh... de mer ! »

Il serait peut-être temps de se taire en fait... enfin en tout cas avec l'aide de Killian, la jeune femme se laissait installer derrière et recevait sur elle son chien qui trouvait refuge contre elle, même si la pauvre bête trouvait qu'elle puait vraiment se truc qui s'appelait alcool, sa pauvre truffe ! En fin au moins, pour la fille qui piquait du nez le trajet passa rapidement, tellement qu'elle se retrouvait sans trop savoir comment sur une chaise, dans le commissariat, un verre d'eau à la main. Pouah... de l'eau... beurk... mais de toute manière, le flic n'allait pas la laisser en paix avant qu'elle cède donc bon... elle avalait cul-sec ce truc avant de redresser son regard vitreux vers l'homme qui lui proposait encore de plutôt aller chez lui et Diana, au lieu de passer sa nuit au trou, comme souvent, tout comme cela arrivait à un type du nom de Leroy.

« Non, je ne viendrais pas dormir chez vous deux. »

La réponse était catégorique. Pas parce qu'elle ne les appréciait pas, ni par fierté réellement – même si c'était en partie le cas – mais parce que cela sonnait comme avoir un foyer, et elle ne pensait pas que sa place soit dans une maison, pas depuis qu'elle avait fugué en tout cas. Ce qui la faisait fuir ici était qu'elle se sentait chez elle quand elle était avec Diana et Killian, dans la maison... hors elle ne voulait plus cela, au risque de se retrouver encore sans rien un jour.

« J'aime bien ma place ici de toute manière. C'est confortable... et les gars sont mignons. Toi t'es encore plus mignon que Graham ! Mais chuuuuut faut pas lui dire sinon il va pleurer. »

Et subitement, dans son changement d'idée, la jeune femme passait ses bras autours du policier en criant avec un rire dans la voix :

« Bisounouuuurs bisounouuuuuurs plein de gros câliiiiiiiiiiiiiiin ! »



 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Jeu 13 Aoû - 14:05


O Captain! My Captain!
Drink up me 'earties, yo ho. 

Déjà un bon plan, elle ne va pas vomir. En tout cas d’après ce qu’elle me dit. Je dois quand même avouer que pour son âge elle a une très bonne tolérance à l’alcool, je réfléchis encore si c’est une bonne chose ou non. Elle s’accroche à moi comme si j’étais sa dernière ancre. Je suis sûr que sans moi elle n’aurait pas pût faire deux pas. J’émets un rire quand elle se proclame pirate, elle a trop trainée avec Henry je pense… Lui et ses histoires à dormir debout.

« Aye, aye, lass. Je suis le capitaine et toi tu es ma seconde j’ai bien compris. Par contre je pensais qu’un pirate tenait un peu mieux sa liqueur, je suis assez déçu. »

Le trajet était rapide et sans trop de bruit vu qu’elle a piquée du nez. Dieu, la voiture empesté l’alcool, je m’en fiche c’est Graham qui va la prendre le lendemain. Bien sûr qu’elle rechigne devant le verre d’eau que je lui propose à la station. Comme elle dit, elle est une pirate quand même. Quel pirate boit de l’eau non mais oh.

Encore une fois sans trop de surprise elle balance d’un revers de main mon invitation de dormir à la maison. Je sais pas pourquoi je continue de lui demander franchement. Je soulève un sourcil quand elle m’annonce aimée sa cellule. OK. C’est mieux que dehors c’est clair. Et oui, elle a raison là-dessus les flics sont sexy.

« Graham sait très bien que je suis plus sexy que lui, il m’arrive à peine à la cheville. »

Par contre le rapprochement soudain je l’ai pas vu venir. Alors qu’elle passe ses bras autour de mon cou je pose mes mains sur ses hanches pour l’aider à rester debout. Je la regarde comme si elle était folle. On se calme avec les hormones ma petite. J’aime pas beaucoup ce genre de chose.

« Euh, calme-toi quand même. »

Bon allez, pour lui faire plaisir. Dans un geste maladroit je lui fais un véritable câlin avant de me détacher assez rapidement. J’aime pas les câlins c’est pas ma faute ! Je l’aide à se maintenant à mon bureau avant de m’éloigner pour fouiller dans la pièce du fond, sortant une couverture neuve quand je dépose ensuite sur le lit de camp dans la cellule.

« Il s’appelle comment ? »

Je désigne d’un signe de tête le chiot qui ne la lâche pas d’une semelle. Cette petite peluche est adorable. J’ai envie d’avoir un chien maintenant, mais dans l’appart ça ne va pas être possible. Je repars dans le bureau du fond en me saisissant de deux bols et d’un panier qui pourrait être utile pour le microbe sur patte. L’installant dans la cellule je remplis le premier bol avec de l’eau et le deuxième avec des restes dans le frigo commun du commissariat. Graham avait qu’à finir le jambon et le poulet, c’est trop tard maintenant.

« Voilà, installation royal pour ton molosse. »

En supplément je lui glisse une bouteille d’eau, qu’elle ne boira jamais, à côté de son lit et un paquet d’aspirine. Ça va lui être utilise demain matin croyez-moi. Normalement mon service fini bientôt, mais pas très envie de la laissée seule. J’envoie un sms à Diana pour la rassurer en lui disant que je reste plus tard au poste de police et que Ley est avec moi, dans sa cellule en sécurité. Je ne referme pas la cellule bien sûr. Elle n’est pas en prison pour moi, c’est juste une petite maison temporaire.

« Je te fais confiance bien sûr, aucune connerie ou Graham aura nos peaux à tous les deux. Si tu as faim, t’as tous ce qui te faut dans le frigo et t’as mon portable, je rappliquerai immédiatement. »

Je vais rester avec elle jusqu’à ce qu’elle s’endorme complètement, juste au cas où quelque chose ne se passe pas comme prévu…



code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Jeu 27 Aoû - 12:59


 
Quand tu vois des éléphants roses...

 
 
I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ La moquerie dans la voix de Jones fit se renfrogner Leÿlin qui avait dans l'idée de frapper le policier mais se contenta de se prendre les pieds dans le vide comme une idiote. Alors autant dire que ce ne fût guère étonnant qu'elle soit assez calme pour le retour, sa fierté venait tout de même d'en prendre un sacré coup !

« Je tiens bien l'alcool... c'est juste que j'ai... un tout petit peu forcé la dose... tout petit peu... »


Et son derrière c'est du poulet oui, elle avait fait plus que légèrement forcer la dose, n'importe qui pouvait le dire en fait. Hein comment ça Graham sait que Jones est plus sexy que lui ? Bah, de toute manière, la brune n'en savait rien, elle n'en avait essayé qu'un sur les deux flics ici et apparemment, ce fait allait durer encore un petit moment, ce qui n'était pas pour lui déplaire en fait, d'après ce qu'elle savait Jones était aussi poilu qu'un singe, c'était à se demander comment il pouvait avoir eu une femme... et Leÿlin ne pouvait s'empêcher de se demander si la fille disparue de cet homme lui tirait autrefois les poils en étant petite. Cette idée l'amusait grandement en tout cas.

À l'interrogation sur la boule de poils qui la suivait, la jeune fille esquissait un sourire et prenait dans ses bras la chose concernant – en manquant au passage de se retrouver les quatre fers en l'air à cause de son manque d'équilibre flagrant – pour finir par répondre avec un sourire dans la voix, qui faisait en fait tomber les barrières qu'elle s'imposait normalement en toutes circonstances, au point de passer pour une personne désinvolte et légèrement violente :

« Il s'appelle Kili, il est un peu fou mais gentil... par contre c'est un trouillard... je dois lui apprendre à pas s'enfuir devant son ombre... et à pas me juger en toute circonstances. Je te jure, il juge à mort lui ! »


Et il se faisait les crocs sur ses affaires en plus, sauf en cet instant où il la mordillait simplement pour finir par terre et se jeter sur la gamelle d'eau qui l'attendait. Rapidement au final, la fatigue rattrapait mini-Jones qui se frottait les yeux et farfouillait son sa veste pour en sortir... un doudou... un vieux doudou qu'elle traînait depuis toujours, totalement machouillé mais dont elle ne se séparait jamais, pour aller s'écraser sur le lit en grognant à l'intention du flic qui se prenait un peu trop pour un père de substitution :

« Si tu parles de monsieur Pouki à quelqu'un... je t’arrache la langue et tout... »

Le pire étant qu'elle en était capable, si on l'énervait vraiment en tout cas, puis elle avait une réputation à tenir merde !


 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Mar 8 Sep - 18:11


O Captain! My Captain!
Drink up me 'earties, yo ho. 

Cette peluche. Elle me disait quelque chose, je suis certain de la connaitre, mais impossible de me rappeler ! Je ne quittais pas ce doudou des yeux en réfléchissant. Je le connaissais j’en suis certain. Je réponds à la menace de Leÿlin par un clin d’œil avant de m’installer sur ma chaise, pieds sur le bureau en attendant que la petite princesse s’endorme. J’aurai du partir après, mais il semblerait que je me sois endormi aussi. Je me réveille avec d’affreuse courbature quand j’entends la porte de la station s’ouvrir et Graham arrivé. Hum… Je ne le laisse faire aucun commentaire sur ma situation. De toute façon c’était l’heure que je libère Leÿlin de sa petite maison provisoire.

« Je veux pas te revoir ici avant au moins deux mois. Capito ? »

Tu peux toujours rêver Jones, tu peux toujours rêver. Tu vas la revoir dans quelques jours et tu le sais très bien. En attendant je la laisse partir avec son molosse et rentre chez moi par la même occasion juste pour une douche avant de revenir bosser…


    Des semaines plus tard…
Je ne pensais pas que l’appel d’hier allait changer ma vie. Avec Graham on a été appelé pour une bagarre de rue, bien sûr quand j’ai vu que Leÿlin était impliquée j’étais déçu… Mais malheureusement ça ne me surprenait pas. Même avec toute l’affection que j’ai pour elle j’ai dut l’amener au poste pour 48 heures. La bagarre avait quelque peu exagéré, elle est arrivée au poste blessée. J’ai profité de cette occasion pour lui prélever de son sang juste au cas où. Je devais la rentrer dans la base de données. Je ne m’attendais pas à une correspondance. Et encore moins à CETTE correspondance. Celle de ma fille qui a disparue depuis tellement d’année que je ne me souvenais même plus de ma vie avec elle, comme si c’était qu’un lointain souvenir. Le souvenir d’une autre vie. Souvenir d’une autre vie… j’avais cette impression en ce moment, des flashs qui envahissent mon esprit et mes rêves. Je trainais trop avec Henry c’était surement pour ça.

Quoi qu’il en soit je n’ai rien dit à Leÿlin qui était sagement dans sa cellule quand j’ai fait cette découverte. Elle a peut-être remarqué mon visage viré au blanc et la façon dont mes yeux ne pouvaient pas la quitter une seule seconde depuis, mais je ne pouvais pas lui dire immédiatement. Je suis rentré chez moi avec des tonnes d’interrogations. Bien sûr Diana a tout de suite su qu’il y avait quelque chose qui me tourmentait et bien sûr je lui ai tout avoué. Depuis quelque temps nous sommes devenir très proche. Enfin, on a toujours été proche, mais jamais intime comme on l’est maintenant. Même si je ne peux me l’avouer et le reconnaître, on est un couple ou du moins on agit comme tel dans tous les sens du terme. Enfin passons… Diana m’a dit de ne surtout pas changer mon comportement avec Leÿlin, c’est ce que je vais faire. Ou ce que je vais essayer de faire.

Le lendemain. Je devais lui dire je ne pouvais pas garder ça au fond de moi. Je fais un tour à la Dark Vador ? ‘’Je suis ton père ?’’ On va faire ça doucement plutôt. Je profite que Graham ne soit pas là pour ouvrir la cellule de Leÿlin et m’appuyer ensuite contre les barreaux pour la regarder, trifouillant la bague qui orne ma main gauche.

« Pourquoi tu as pris le nom de Jones ? »

Elle aurait bien pût prendre le nom de Graham, ou de n’importe qui d’autre. Ça doit être un signe, pas vrai ? Je sais que ma prochaine question va la froisser un peu, mais je dois lui demander.

« Tu te souviens de tes parents ? Qu’est-ce que tu sais d’eux ? »

Maintenant je stress vraiment. Je me mords l’intérieur de la joue pour ne pas lui hurler directement que je suis son père biologique. Elle va être effrayée ça se trouve. Surtout avec ce que je lui demande.

« J’ai découvert quelque chose les concernant en rentrant ton sang dans la base de donnée.. »
code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Mer 9 Sep - 18:01


 
Are you my daddy?

 
 
I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Deux mois, il ne voulait pas la revoir ici avant deux mois ? Est-ce qu'il se rendait seulement compte que c'était totalement impossible ? Son record devait être de deux jours, une semaine à la rigueur, alors le pauvre Killian se faisait des idées en lui faisant cette demande alors qu'elle sortait, prise d'une sacrée migraine et saluant Graham d'un signe de la main. Pas la peine de lui demander de trop parler ce matin, déjà qu'elle avait foncé tête le première dans le mur en face d'elle, signe qu'elle n'était toujours pas du matin, autant ne pas en rajouter.

Les semaines passèrent et entre temps, Leÿlin n'avait rien trouvé de mieux à faire que se retrouver dans une bagarre où elle avait – et elle était fière – cassé le nez de son adversaire, même si elle s'en tirait aussi avec quelques blessures. Pourtant quand Killian et Graham étaient arrivés, la jeune femme s'était sentit aussi honteuse que si ses parents venaient de la surprendre en personne, elle aimait beaucoup les deux flics et ne voulait pas les décevoir malgré ce que tout le monde pensait d'elle en ville. Dans la cellule, la brune avait écouté les remontrances et observé Killian faire elle ne savait quoi, elle l'avait vu devenir aussi pâle qu'un linge et Leÿlin se demandait si il avait découvert un truc gênant à son sujet, par exemple qu'elle n'avait pas fait que picoler l'autre soir, mais rapidement l'idée avait été chassé parce qu'elle se disait que Killian ne ferait pas que la fixer dans ce cas, il serait venu lui remettre les points sur les i et les barres que les t. Là, il était juste partit apparemment perturbé et elle, elle s'était endormie sur son lit en se demandant ce qui allait se passer ensuite. Oui, pour une fois elle se disait qu'il fallait penser à l'après, parce qu'au final, tout le monde avait raison, la rue n'était pas une solution... ne lui demandez pas comment elle avait finalement entendu raison, elle n'admettrait jamais avoir eu peur l'autre soir, question de fierté. Tout comme elle n'avouerait pas avoir soudain l'impression qu'il fallait cesser de faire l'enfant trop bornée et plutôt accepter les mains qui se tendaient sans cesse dans sa direction.

Le lendemain, vu que Leÿlin était coincée ici pour 48h, la brune avait demandé à Graham des feuilles et un crayon et s'amusait à dessiner tout et n'importe quoi. En fait, son univers de prédilection restait la piraterie, surtout les personnes sur la planche, elle était sur cette planche depuis longtemps désormais et ne savait pas de quel côté elle allait finir par tomber. Quand Killian arrivait, Graham était partit on ne sait où et la plus jeune ouvrait des yeux surpris quand la grille s'ouvrait, il avait fumé Killian ? Ah non, il voulait lui parler de façon à ce qu'elle puisse l'étrangler sans être gênée par les barreaux ensuite. La première question chassait tout de suite ce genre d'idée et la brune répondait avec sa franchise désarmante.

« Jones c'est le seul nom qui fait cool avec mon prénom. J'aime bien Graham, mais Leÿlin Graham, ça fait naze... j'ai aussi essayé avec Blanchard, parce que je l'aimais bien quand j'étais petite, et ça colle pas tellement... Jones c'est cool, ça sonne bien. »

Rien de plus simple en fait, et son raisonnement semblait la rendre très fière. La seconde question... son poing se serrait sur ses genoux, elle n'aimait pas ses parents, pas du tout. Enfin... ceux qui l'ont élevés en tout cas et sa voix se fit froide en même temps qu'elle offrait une autre réponse au policier :

« Si tu parles de ceux qui m'ont élevés, je ne me souviens que trop bien d'eux, autrement je ne serais pas partit pour éviter de vivre avec de pareils crétins. En revanche, si tu parles de mes vrais parents, je n'ai rien trouvé les concernant à la maison, juste un certificat d'adoption une fois, mais il était faux, celui qui l'a falsifié est un idiot... un avait fait des fautes si grosses à l'intérieur que même un imbécile aurait été forcé de s'en rendre compte. »


Donc elle ne savait rien et semblait intéressé en apprenant que Killian avait trouvé quelque chose, mais aussi terrifié.

« Qu'est-ce que tu as trouvé ? Ils m'ont abandonnés ? Ils ne voulaient pas de moi c'est ça ? Si c'est ça, je m'en fiche... j'irais jamais les voir de toute manière... » soufflait-elle, avant de demander d'une petite voix qui la rendait soudain plus en accord avec son âge encore jeune : « Moi, je veux venir vivre chez Diana avec toi et c'est tout... vous vous êtes toujours occupé de moi... même quand je suis une peste insupportable... »

Ne lui demandez jamais de répéter cela, ce n'est pas la peine. Et ne racontez jamais sa nervosité ou les larmes dans ses yeux, au risque de mourir.


 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Mer 16 Sep - 18:36


O Captain! My Captain!
Drink up me 'earties, yo ho. 

Mais bien-sûr qu’elle allait me répondre ça… C’est Leÿlin bon sang, je devrais la connaitre depuis le temps. Si la situation n’était pas aussi tendue, j’aurai rigolé à son explication. Prendre Jones juste parce que ‘’ça fait cool’’ avec son prénom. Si seulement elle était au courant de notre véritable lien. Le hasard fait bien les choses quelques fois. Je remarque son changement d’attitude quand elle me parle de ses parents adoptifs. Ma mâchoire se serre de colère, j’ignore ce qu’ils ont pu lui faire, mais j’espère pour leur vie que jamais je ne vais les rencontrer. Donc ils me retirent ma fille, mais en plus sont incapable de la rendre heureuse ? Elle s’est retrouvée dans la rue pendant toutes ses années à faire la tournée des bars. J’ai tellement envie de leur faire payer tout ça, de les enfermer quelques heures avec moi n’ayant pas d’autre choix que de répondre de leur actes.

Ma colère se dissipe bien vite quand elle me demande ce que j’ai trouvée, craignant tout d’un coup que ses parents biologique l’aient abandonnées, ne voulaient pas d’elle. Le simple fait qu’elle puisse penser ça me fait plus mal que je ne l’aurai voulu. Je m’avance vers elle, m’accroupissant en face d’elle. Sur son visage je ne vois que la petite fille perdue et ça me fait mal.

« Ne croit jamais que tes parents ne voulaient pas de toi. Ne pense jamais ça. Ils n’ont pas eu le choix… »

Craignant quand même pour ma vie, mais la tentation étant trop grande, je lui saisis sa main dans un geste de réconfort. Je voulais l’aider, la voir ainsi… les larmes dans ses yeux qui menacent de s’échapper. Je ne pouvais pas rester sans rien faire. Je voulais lui annoncer la suite quand elle se met à me confier quelque chose qui gonfle mon cœur d’espoir. Je ne retiens pas mon sourire.

« Tu sais très bien qu’on sera heureux de t’accueillir à la maison. Tu peux venir dès ce soir si tu le désires, mais avant… » Je lui fais un faible sourire. « Je dois te dire quelque chose sur tes parents biologique. »

Je dois lui avouer avant qu’elle ne vienne s’installer à la maison. Aucun secret. Je me gratte l’arrière de l’oreille avant d’inspirer, la regardant dans les yeux.

« J’avais une petite fille, mais on me l’a retirée. J’ai passé je ne sais combien d’années à la chercher… Je n’avais aucune idée d’où elle pouvait être avant hier soir… »

Voilà. C’était dit. Il ne faut pas être un géni pour comprendre le sens de mes paroles. Je venais juste de lui révéler notre lien familial.

« Quand ta mère est décédée, j’ai tout fait pour te retrouver je te le jure, mais je n’avais aucun moyen de le faire... Je m’excuse pour toutes les épreuves que tu as dû subir à cause de ça. »

Je lui souris prenant ensuite le risque de replacer une de ses mèches de cheveux derrière son oreille avant de me relever, craignant qu’elle prenne mal mon geste. Anxieux de sa réponse je passe une main sur ma nuque, essayant de me calmer.  

« Je ne te demande rien Leÿlin, mais j’estime que tu avais le droit de savoir. »

Et si elle me détestait maintenant ? Elle avait été claire, elle ne voulait pas connaitre ses parents biologiques…. Mais elle l’avait dit avant de savoir que j’étais son père. Je ne veux pas détruire notre relation et la confiance qu’elle a en moi.

code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Mer 14 Oct - 20:22


 
Are you my daddy?

 
 
I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Légèrement, la brune avait perçue une once d'amusement dans les yeux de Killian, surtout à son explication concernant le choix de Jones en guise de nom de famille. Elle l'aimait bien le Killian, c'était un peu sa manière de lui dire sans l'énoncer clairement. Sa réserve naturelle l'en empêchait au moins autant que son honneur à toute épreuve. Puis elle vit de la colère, pas contre elle – c'était sa seule certitude – mais bien contre ce simulacre de famille, au point qu'un frisson la gagnait en se disant que non, elle n'allait jamais vouloir Killian furieux contre elle. Comprenant apparemment ses doutes et sa détresse, le policier de la ville se mettait à son niveau, faisant se tendre un peu la plus jeune. Pas que la proximité la dérange – ce serait l'hôpital qui se fout de la charité, mais ça, Killian ne le savait pas, c'était l'un de ses secrets – simplement c'était assez inattendu.

« On a toujours le choix. C'est ce que tout le monde me dit, et je suis assez d'accord. On peut décider de persévérer ou d'abandonner... décider de tout ce qui fait notre vie... et ce qui fera celle des autres. »

Par la suite, Leÿlin avait surtout été tendue comme un arc en confiant son désir d'aller chez les seuls en qui elle avait pleinement confiance ici, serrant les mains de celui qui fût un pirate dans une autre vie, alors que n'importe qui d'autre aurait eu une remarque sarcastique, salace ou encore un coup dans les bijoux. Mais pourquoi devait-il lui parler de ses parents avant ? Ça ne pouvait pas attendre un autre jour ? Même si elle était ravie de se rendre chez eux dès le soir, c'était un bon point non, d'avancer et finalement accepter de l'aide ? Tout le monde pouvait témoigner de son caractère plus que têtu jusqu'alors.

Sur le point de poser une question sur le pourquoi de cette discussion, la jeune fille écarquillait les yeux en entendant les propos de l'homme. Il ne fallait pas être un génie pour comprendre et par réflexe, elle lâchait aussitôt les mains de Killian, se reculant le plus possible contre le mur, ne sachant comment réagir à cette nouvelle. On lui avait retirée ? Comme... envoyée dans une famille d'accueil parce qu'il avait foiré un truc, ou comme enlevé ? La suite lui donna la réponse, s'il l'avait recherché comme il le disait... elle devait avoir été emmenée sans qu'il puisse rien y faire. Et la veille au soir... il était devenu si pâle justement à cause de ça... ? À cause du choc ? Ne la détestait-il pas maintenant ? Après tout, il connaissait ses pires défauts, il aurait pût faire semblant de rien et l'ignorer, ce qui aurait été plus logique... incompréhensible.

Un rire sans joie quitta les lèvres de Leÿlin en entendant la suite des explications. À quoi servait de s'excuser alors que le mal était fait ? C'était clairement ce que sous-entendait la plus jeune en le regardant, tout en émettant ce rire. Ça lui faisait aussi une belle jambe de savoir que sa mère était morte, comme si ce genre de chose allait changer les choses.

Le droit de savoir ? Ce n'était pas faux et si elle était restée de marbre au geste consistant à replacer l'une de ses mèches, la fille Jones devait admettre – et ce serait le cas plus tard – que c'est à cet instant qu'elle décida que le flic gagnait sa confiance, car il avait fait preuve d'honnêteté en sachant très bien qu'elle aurait pût très mal réagir.

« Comment... comment elle est morte... ? La femme qui m'a donné la vie... ? » ce n'était pas sa mère, pas à ses yeux, pas pour l'instant. « Comment tu m'as perdu... ? Comment tu les as laissé m'emmener ? Tu parles comme si tu savais tout, mais tu ne sais rien Jones. Rien du tout. Je pourrais te faire avoir des cheveux blancs juste en te racontant le quart des choses. »

Le provoquer et chercher les limites de l'autre était sa seule méthode pour répondre à tout cela.


 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Co-Propriétaire du Captain's Quarters
☂ Camp : Le Tony Stark de Storybrooke.
☂ True Love : Déjà pris, désolé !

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Shiya | Tumblr
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Sam 21 Nov - 0:05


O Captain! My Captain!
Drink up me 'earties, yo ho. 

On a toujours le choix. Je baisse les yeux. Normalement oui, on a toujours le choix, mais dans cette histoire je ne me souviens pas de l’avoir eu. J’avais seulement le sentiment d’avoir cherché des siècles l’identité de mon enfant jusqu’à oublier son visage ou son nom. C’était rechercher un fantôme. Je n’avais pas abandonné, mais ça me détruisait.

Mon souffle se bloque face à son mouvement quand enfin elle réalise ce que je suis en train de lui révéler. Son mouvement de fuite me fait mal je l’avoue. Je recule à mon tour, comme on ferait face à un animal blessé. Elle semble à présent me fuir comme la peste, mettant le plus de distance entre nous. Je ravale une boule qui se forme dans ma gorge, elle est choquée c’est normal. Mais, est-ce qu’elle me déteste à présent ? On a toujours eu une bonne relation tous les deux. Son rire sans joie me donne presque la chair de poule. Un frisson me parcourant le dos.

« Leÿlin, je te l’ai dit. Je n’attends rien de toi. Je ne veux surtout pas m’imposer dans ta vie avec ce rôle. »

Je n’étais pas son père. Enfin pas dans le sens où on l’entend. Juste son géniteur. Je n’ai pas eu la chance de l’élever ou l’aimer comme un parent devrait. A cause de tout ça elle a eu une enfance malheureuse. Je me demande comment ça se serait passé si jamais elle avait vécue avec moi... ? Pas le moment de penser à ça. J’écarquille les yeux quand elle parle de sa mère. Enfin la femme qui lui a donnée la vie. Je me relève, passant une main le long de ma nuque. J’ouvre plusieurs fois la bouche, mais aucun son ne semble vouloir sortir… Après une grande inspiration j’arrive enfin à parler.

« Je… je ne m’en souviens pas vraiment. Je ne me souviens de rien de ma vie avec elle, avec vous. Seulement des brides. Je me souviens d’un accident de voiture. Je devais être ivre, comme je l’étais souvent à l’époque… Je me souviens de cris, d’une dispute et après plus rien. J’ai dû perdre la mémoire à cause du choc de l’accident, je ne sais même plus son nom ou à quoi elle ressemble. »

Je reporte mon regard sur elle, fronçant les sourcils. Elle me provoque. Pourquoi elle fait ça ? Que veut-elle que je lui réponde ? Je n’ai rien à répondre là-dessus. L’amnésie elle connait ? Ça aide dans pas mal de situation compliqué cette excuse. Je ne dois pas rentrer dans son jeu de provocation. Elle ne me connait pas. Enfin, elle me connait seulement dans mes bons jours. Je ne veux pas qu’elle connaisse cette partie de moi.

« Parce que tu penses vraiment que si j’avais pu, je ne t’aurai pas sauvé ? Je te connais Leÿlin, je sais ce que tu es devenue, je suis celui qui te ramassé ivre au coin d’un trottoir pour te faire dormir dans une cellule. C’est peut-être à cause de moi en premier lieu les malheurs que tu as eu avec ta pseudo-famille, mais tu ne peux pas dire que depuis qu’on se connait tous les deux je n’ai rien fait pour t’aider, pas vrai ? »

Je baisse les yeux quelques secondes, jouant avec l’anneau de ma main gauche réfléchissant à tout ça. Je ne veux pas que notre relation se dégrade. Je la regarde intensément.

« J’aurai très bien put garder notre lien de sang secret, mais je l’ai pas fait car je tiens à toi. Jamais je m’imposerai comme un père avec toi, je n’en ai pas le droit, je veux juste rester comme j’ai toujours été pour toi. Un ami, enfin j’espère. Après le choix te reviens. Tu veux toujours venir chez Diana et moi ou pas ? »



code by Silver Lungs

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ Camp : I want power
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    Lun 23 Nov - 17:06


 
Are you my daddy?

 
 
I'm not crazy hell no I'm not loony, I'm not insane, take a second, I heard it, I know it. Whispers say my name, calling for me. ⊹ Leÿlin s'était emportée trop vite contre Killian. Ce dernier ne perdait en effet pas de temps pour lui dire qu'il ne comptait pas forcer le chemin en reprenant sa place de père, bien au contraire... c'était tout à son honneur de lui laisser le temps de se faire à l'idée... par contre... comment pouvait-il avoir oublié la totalité de leur vie d'avant ? Elle, elle était petite, c'était normal... mais lui... oh... période ivrogne... accident... peut-être même que le choc lui ayant tout fait oublier n'était pas celui de l'accident, mais la culpabilité d'être responsable de la mort de sa femme, et ne pas avoir été capable de protéger sa fille ? Elle ? Le cerveau de la brune carburait en tout cas. Alors elle avait été dure dans ses propos, mais baissait les yeux en entendant comme il avait apparemment tout fait pour la retrouver... une rage qui devait couver depuis qu'il l'avait perdu toutes ces années en arrière. Est-ce que cela avait été si douloureux pour lui ?

« Non... je ne peux pas dire que tu n'as jamais voulu m'aider... toi et Graham, vous faites que ça, m'aider sans arrêt alors que vous savez que je recommence toujours... parce que c'est plus fort que moi surtout. »

C'est vrai quoi, elle aimait bien cogner dans ceux qui l'énervaient profondément ; alors non, quand Killian terminait sa plaidoirie, la brune ne se sentait pas fière, bien au contraire, et jouait avec un fil qui rediguait sur son jeans.

« Je sais que tu aurais pût rien dire... et en plus, j'aurais été capable de m'énerver encore plus si tu avais fait ça et que je l'avais découvert, j'aurais pensé que tu avais honte de moi... » puis de rajouter, non sans se mordre nerveusement la lèvre car elle allait faire un truc vraiment... enfin... pas comme elle quoi... car elle venait passer ses bras autours du policier : « Je veux venir chez Diana et toi... je dis pas que je vais toujours être très supportable, tu vas peut-être en avoir marre de moi très rapidement... mais comme ça on pourra apprendre à se connaître un peu mieux... »

C'était dit. C'était fait. Leÿlin reculait en reprenant sa posture habituelle, balançant ses bras le long de son corps en ne sachant que dire ou faire de plus.

« Euh bon... je dois encore rester dans la cage longtemps... ? Je l'ai pas tué le type hein... il va juste morfler quelques jours... et... est-ce que ça veut dire que tu m'arrêteras plus si je fais des conneries maintenant ? »


 

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Heullooooow Captain!    

Revenir en haut Aller en bas
 
Heullooooow Captain!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Centre-Ville :: Sheriff's Departement-