Partagez | 
 

 Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Mar 2 Fév - 15:03

Des Petites Réparations

Robin avait décidé de démissionner de son travail. Un voleur ne pouvait être un banquier honorable. L'honneur était une valeurs qu'il affectionnait et qu'il chérissait beaucoup. Il avait volé assez d'argent pour tenir toute une vie agréablement. Il ne voulait plus voler. Robin voulait retrouver ses fidèles et joyeux compagnons, profiter à maximum de son fils et passer du bon temps avec Regina, alias La Méchante Reine. Il ne voulait pas entendre les commérages, les langues de vipère sur elle. Robin connaissait la vérité sur cette femme dite cruelle, mauvaise et elle était toute autre. Il croyait en elle, il la soutenait. Elle ne méritait pas d'être seule. Roland adorait cette gentille femme dont la vie n'a pas du être tendre. En cette belle matinée, Robin avait fait un bon petit déjeuner pour Petit Jean, Roland et lui. Jus d'orange, tartine de Nutella, fruit et céréales, confitures à la fraise. Pancakes aux pommes qui lui rappelaient Regina et son talent pour la cuisine. Après avoir déposé Petit Jean au Granny et Roland à l'école, il s'était dirigé vers le temple. Hier, il avait reçu un appel, un service qu'il avait humblement accepté. Robin était minutieux et très manuel. Pour survivre dans la nature, dans la forêt , il avait du apprendre. De plus, à Storybrooke, il avait du faire face au décès de sa femme, une deuxième fois, élever un garçon et s'occuper de la maison. La plomberies et le chauffage n'avaient plus de secret pour lui. Garant sa voiture avant de sortir de sa voiture. Il lançait un regard vers son habitat naturel, la forêt qui lui manquait étrangement mais Robin préférait de rester dans sa maison, Roland avait besoin d'un toit stable où dormir. Il venait frapper à la porte de la bâtisse. Vêtu d'un jean et d'un pull over d'un vert foncé.

Robin attendit et regardait le ciel qui commençait à s'assombrir, une inverse n'allait pas tarder à tomber, triturant sa mallette à outils en attendant. Il regardait la bâtisse devant lui. Si grande et qui imposait un respect certain. Personne ne voulait salir ce marbre blanc qui tournait au gris à cause de la couleur du ciel. La porte s'ouvrit sur un homme brun qui se grattait la barb. Robin fut déçu, il s'attendait à voir un vieillard, comme le professeur Dumbledore mais à la place, il avait quelqu'un d'assez jeune d'apparence bien, qu'il devait avoir la quarantaine ou la cinquantaine.

-Bonjour euh, mon père c'est ça ? Déclara-t-il incertain.

Robin n'était pas très religieux mais fort croyant, hélas, il n'avait pas la patience ni le temps d'aller à l'église ou dans un lieu de croyance. Il était gêné et regardait l'homme en face de lui avec un profond respect et une pointe de malice dans ses yeux bleus.

-Vous m'avez appelé pour des réparations, s'enquit-il.

Il offrit un sourire sincère à l'homme d'en face avant de tendre la main vers lui. Robin espérait de ne pas faire de bêtise au sein de ce bâtiment. Il éprouvait un profond respect en ce lieu.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Jeu 18 Fév - 14:15


Des petites réparations

Myrdhinn s'occupait de son petit jardin tranquillement, derrière la bâtisse, qu'il prenait grand soin et grand plaisir à s'occuper. Malgré la malédiction terminé, il avait continué cette activité, l'apaisant au plus haut point et lui permettant de se laisser aller à ses simples pensées, effaçant les plus dérangeantes. Il était quelqu'un proche de la nature, il aimait cette dernière, ayant habité pendant plusieurs temps à ses côtés, étudiant tout sur tout, ce qu'elle pouvait apporter. Il y trouvait un confort, le sien. Il avait bien compris son importance et son rôle qu'elle entreprenait à travers les âges, même si malheureusement, beaucoup l'oubliait ou du moins, prenait conscience seulement maintenant de ce qu'elle transmettait. Il inspecta quelques minutes son potager, heureux que tout se déroule comme il le souhaitait. Il pourra invité quelques personnes prochainement et leur cuisiner ses légumes et fruits. Il aimait tant cette simplicité.

Il regarda tout de même l'heure sortant de sa rêverie et se dit qu'il était temps qu'il aille se faire plus présentable. En effet, il avait téléphoné à un homme qu'il connaissait sans connaître, pour avoir appris ses miracles en matière de réparation. Merlin avait bien entendu sauté sur l'occasion et lui avait donc proposé de venir inspecter les différents travaux à faire et pourquoi pas les effectués. L'homme avait répondu présent et il en était assez satisfait. Certains lui disaient pourquoi il ne le faisait pas lui même, lui magicien et capable de ces choses là, surtout de cette simple chose.

Myrdhinn s'habilla, s'étant débarbouillé. Il se rappelait avoir répondu, que justement, cela serait tellement trop simple et puis sa magie ne peut être utilisé pour tout et tout le temps. Il y avait des Hommes capables de réparer manuellement et parfois, cela donnait du travail. Là, il s'agissait de son temple et respectait les règles. Il lui proposera son aide certainement, sachant le faire avec ses mains. Il n'était pas du genre à se reposer sur ses lauriers, au contraire, il avait découvert plus de choses que beaucoup croirait pour comprendre la moindre choses.

D'un coup, il entendit sonner ou frapper, enfin un bruit à la porte de la bâtisse. Il traversa son entre et ouvrit au final la porte, tombant sur l'homme. A l'entente de sa politesse, n'ayant guère prit mal sa parole, et constatant sa gêne, il lui sourit chaleureusement.

"Bonjour, je vous en prie, entrez !" répondit-il, ouvrant un peu plus la porte, le faisant entrer, avant de serrer la main en signe de salutation. "Juste Révérend" sourit-il un peu plus, légèrement amusé.  "En effet, c'est bien cela, pour des réparations, cela fait un petit moment que j'y pense, le temple aurait besoin d'un coup de neuf et surtout quelques petites choses à rafistoler", commença t-il à expliquer, en marchant dans le temple. En ce moment, il testait plusieurs façon de s'exprimer, rendant son langage moins soutenu, ce qui parfois, lui donnait des conversations à lui même, plus qu'étrange si quelqu'un voulait écouter. "Monsieur Locksley, c'est bien cela ? Si vous voulez nous pouvons faire un tour, vous présentant un peu les différents changements que j'aimerais et vous montrant les coins qui deviennent un peu trop dangereux à force ?" questionna t-il. Merlin adoptait toujours ce ton d'apaisé, de sage, tendre. Il parlait sans méchanceté aucune, sans intonation étrange, juste douce sa voix était.

Il avançait tranquillement, lui montrant quelques endroits où on pouvait y voir clairement des cassures, mêmes trous, qui seraient embêtant si il pleuvait trop à force. Des choses étaient également cassé, dont certains banc, ou malheureusement certains endroits où se trouvaient les cierges. La peinture partait également et la fraîcheur qui se faisait sentir, n'était guère normale, et allait être un problème si cela continuait. Il voulait vraiment que ses paroissiens se sentent bien ici.

"Je vous offre un petit quelque chose peut-être ? J'aimerais beaucoup en apprendre d’avantage sur vos talents de réparateurs, on m'en a fait beaucoup d'éloges.", il l'emmena dans son bureau où se trouvait différentes boissons, pour du café, thé, ou autre. Il lui proposa et lui servit ce qu'il désirait, l'invitant à s'asseoir, faisant de même. "Alors dites moi tout, qu'en pensez-vous de ce que vous avez pu en voir ?" demanda t-il vraiment intéressé.  


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Ven 1 Avr - 20:07, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Sam 27 Fév - 16:24

Des Petites Réparations

Robin était un croyant, il croyait à Dieu et au karma. Il croyait que le monde pouvait bien être meilleur . Il croyait à la rédemption. Il y croyait depuis qu'il aimait cette femme magnifique au passé compliqué et sombre.  Depuis qu'il savait , qu'elle n'était pas le mal incarné. Il la connaissait et se sentait privilégié par rapport aux restes du monde, de connaître cette femme aux multiples facettes. Robin avait beau ne pas être pratiquant car dans la forêt enchantée, il était un hors-la-loi, un paria, il ne pouvait se donner des risques égoïstement pour aller quelques heures écouter un curé, raconter la Bible. Aujourd'hui, il allait réparer un espèce de temple ou d'église. Il ne savait.  C'était la première fois, qu'il voyait cet homme mais le révérend semblait être bienveillant et énigmatique. Le révérend était mystérieux. Durant la malédiction, il n'avait jamais entendu parler de ce révérend et Robin savait qu'il ne fallait pas juger sur les apparences. La preuve, il était plus qu'intime avec " le mal incarné" selon le monde entier. Alors que Robin savait que c'était le contraire. Un révérend ne devait pas être  mauvais. D'après ce qu'il avait compris la malédiction de Regina avait grandement puni ceux qu'elle voyait comme une menace ou une ennemie.  Si tu avais une belle vie comme celle de Robin, durant la malédiction, tu n'aurais pas du la connaître personnellement. Non, tu n'étais pas mauvais. Les gens mauvais se voyaient. Il y avait cette lueur dans leurs regards. On voyait les gens mauvais en les regardant dans les yeux.  Mais dans ton regard, Robin ne décelait aucunement de cette lueur sombre qu'il pouvait croiser dans celui de Regina. Il y voyait une certaine chaleur et une lueur de malice. Le révérend dégageait du charisme, quelque chose qui imposait du respect rien qu'en le voyant. Ce genre de personne qui avait une certaine sagesse du monde et qui aimait la faire partager à ceux qui la méritent. Robin aimait ce genre de personne. Le révérend serra sa main chaleureusement et un sourire poli vint étirer les lèvres du voleur.

-Oui, c'est bien moi ! Laissez-moi voir ce qui est à rafistoler dans votre temple afin de voir l'étendue des dégâts, répondit-il en hochant la tête, toujours avec le même sourire. Il ne doit pas en avoir énormément quand même, cela doit être un jeu d'enfant, s'enquit-il avec enthousiasme.

L'ancien banquier et voleur finit par rentrer et visiter l'espèce de temps très spacieux, soit dit en passant. Beaucoup de questions venaient s'imposer dans son esprit. Des gens venaient-ils ici, tous les Dimanches, prier le bon Dieu ? Robin s'en doutait énormément. Le temple ne serait pas dans cet état, si des gens venaient tous les dimanches et donnaient de l'argent lors de la quête. Où était-ce à cause de la malédiction ? Robin regardait les problèmes à réparer. Certains, il pouvait les réparer. Robin était assez doué  avec ses mains pour en réparer certaines mais d'autres, avaient besoin d'un professionnel. Cela pouvait se faire. Suite à la visite du temple, Robin et toi s'arrêtaient dans la pièce centrale.  Robin fut impressionné par la grandeur du temple et de l'ampleur des dégâts à certains endroits. Il adorait l'odeur d'encens mêlée à celle des bougies allumées, cela l'apaisait étrangement. Robin adorait le calme , et la sérénité de ce lieu qui calmait ses doutes présents à propos de sa relation actuelle avec Regina. Il n'allait pas la laisser tomber mais  il avait des doutes sur les sentiments que cette femme pouvait avoir pour lui.  Etait-elle sincère avec lui ou était-il simplement une passade ? Un moyen de combler sa solitude ? Robin ne le savait.

Robin n'avait pas soif, il n'avait pas besoin de boire ou pire, il prendrait la bouteille d'eau dans sa sacoche.  L'ancien bandit t'offrit un sourire poli et refusa en secouant négativement la tête. Il fallait qu'il commence son travail, ne pas perdre le temps. Le bandit est quelqu'un de pressé et surtout il ne voulait pas s'éterniser. Il t'avait peut-être volé durant la malédiction. Robin avait encore parfois des cas de conscience donc il préférait se faire discret et d'être rapide dans son travail. Un moyen de se faire pardonner en quelque sorte et aussi parce qu'il s'ennuyait ferme depuis qu'il avait quitté son travail de banquier.

Il eut un sourire humble et rempli de modestie. Robin ne savait pas qu'on lui avait fait beaucoup d'éloge à son propos. Il aimait être efficace et rendre services aux personnes dans le besoin. Enfin, il était ce qu'il était vraiment et il en était assez fière.

- Et bien, monsieur, étant un ancien voleur, un paria, je suis assez habile avec mes mains. D'ailleurs, avec un arc et des flèches, j'arrive toujours à toucher ma cible, les yeux fermés. Et durant la malédiction, un père célibataire, j'ai du apprendre à me débrouiller et à réparer des objets. Cela me calmait le soir, de réparer le chauffage ou l'électricité. C'est un peu comme une passion, comme on dit, répondit le voleur avec un petit sourire.

Il te regardait dans les yeux sans sourciller ou autre. Robin eut un soupir avant de prendre sa mallette.

-Et bien, je dirais que certaines, je peux les réparer mais d'autres, je pense que vous devriez appeler un professionnel, la plomberie, ça peut passer mais je suis loin d'être maçon, répondit-il. Cela vous va si, je ne fais que ceux que je peux réparer, ajouta-t-il.

Il se mordit la lèvre nerveusement. Généralement les personnes aimaient qu'on répare tout et tout de suite, alors on refusait qu'il prenne la moitié des charges. Il espérait néanmoins que tu acceptes. Ta tête lui disait quelque chose mais il ne savait pas où il avait vu. Maudite malédiction, qui avait déréglé tous ses souvenirs !




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Lun 11 Avr - 3:38


Des petites réparations

Myrdhinn avait fini de faire visite de son temple à son invité, futur réparateur de ce lieu si apaisant aux yeux de Merlin Beaucoup de choses s'étaient produites, même pendant cette malédiction. Certaines personnes diraient que s'étaient assez comique de voir un magicien, aujourd'hui pasteur, ironique tout en sachant que la magie en soi était quelque chose de puni et banni des croyances, comme traité comme des démons. Myrdhinn en avait été amusé la première fois qu'il avait récupéré ses souvenirs en plus de ceux de la malédiction, il en avait rit de bon cœur, alors qu'il était seul dans la pièce. Il s'y était fait assez vite, puisque son rôle n'était pas si différent en quelque sorte. être auprès des personnes, les accompagner, les conseiller, s'était déjà tout l'art de son métier. Le petit truc qui manquait n'était peut-être que le petit grain de folie dont il avait eut plaisir de retrouver. Ayant sans peine rattraper son côté un peu burlesque parfois.

Même si il devait reconnaître que sa personnalité au fond ressemblait à celle de Myrdhinn en tout point ou presque, juste sans ses souvenirs, qui peut paraître parfois bénéfique en certaines circonstances...comme recommencer à zéro, car un peu plus de Deux mille ans d'existence de souvenirs n'étaient parfois pas une mince affaire. Il fallait se faire une raison et regarder devant soi.

Tout en se dirigeant vers son bureau, il observait certains endroits du lieu de sérénité. Il était heureux que les gens y trouve un réconfort, rien qu'en passant la porte cet endroit. Il se disait que s'était important que chacun se sente bien au moins quelque part, d'où peut-être l'objectif de la création de l'établissement d'hébergement pour les personnes sans abri. Il en était fier, ce n'était pas grand chose, mais s'était un début.

Merlin vit un recoin du temple et repensa à la fois où il s'était transformé en un petit animal pour voir les sensations, les retrouver du moins, et tester à nouveau ce que cela faisait. Il en gardait un bon souvenir, voir les sourire des personnes, certaines fatiguées, d'autres plus prompte et d'autres neutres, mais qui prenaient la peine d'entrer et de lâcher prise pendant un court instant. Ici le temps s'arrête et comme une protection, la paix, la neutralité, le pacifisme et la sécurité y règnent.

Il revint quelque peu à la réalité et invité son comparse à s'assoir, lui proposant une collation dont il ne se fit pas attendre pour s'en préparer une. L'homme refusa poliment. Merlin prit une gorgée et écouta attentivement les paroles du brun, arborant son petit sourire, celui-ci s'agrandit à l'évocation de son passé et de sa vie. Alors comme ça, il était le célèbre voleur spécialiste du tir à l'arc. Son regard le regardait sans jugement, une petite flamme dans une de ses pupilles s'alluma. Il posa sa tasse et se releva.

"Bien entendu, faites ce que vous pouvez et ce que vous savez faire, je ferais le nécessaire pour le reste. Il est déjà fort plaisant que vous ayez accepté de faire certaines des réparations, je ne fais pas de soucis sur vos capacités. Comme vous l'avez si bien soulignez, vous avez appris à vous débrouiller et s'est devenu comme ...une passion" répondit-il souriant, l’emmenant à nouveau dans le temple même, le laissant décider par quoi il voulait commencer. "Il me tarde de vous voir travailler, certaines choses je me débrouille également, mais je ne pense pas être aussi doué que vous de mes mains, du moins manuellement" souligna t-il doucement, toujours avec ce même sourire.

Une personne venait d'entrer dans le temple, criant le nom du Révérend. Il s'excusa auprès de son nouvel employé et vint vers l'homme qui l'appelait. Une conversation s'ensuivit, il le calma au bout de quelques minutes, le faisant assoir, lui disant de prendre quelques minutes à lui et que quand il se sentirait prêt, repartir et parler calmement à la personne avec qui cela avait dégénéré. il n'était pas tactile, mais posa une main réconforte sur l'épaule de l'homme.

Myr s'assit non  loin du brun, le regardant travaillé avant de ne prendre la parole. "Pourquoi avez-vous dit que vous étiez un Paria ?" la question semblait bête, mais pourtant elle était sérieuse, il frotta sa barbe l'air pensif. "Alors comme ça vous avez des enfants, il me semble l'avoir entendu plus tôt dans le bureau...où alors s'était le fruit de mon imagination, cela m'arrive souvent" ria t-il doucement, sur lui même, tout en se grattant la tête.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Jeu 8 Sep - 11:10, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Dim 24 Avr - 11:02

Des Petites Réparations

Cet homme était étrange. Jamais , on lui avait demandé pourquoi il était paria. Lorsqu'on savait qu'il en était un dans la forêt enchantée, personne ne s'approchait de lui et lui demandait pourquoi. Les seules personnes qui restent près de lui , étaient Regina, les joyeux compagnons et ceux qui n'en avaient rien à faire. Etais-tu une de ses personnes ? Sans aucun doute. Il est cependant étonnant que tu lui poses cette question. La légende de Robin des Bois était universelle. Il y avait même une ville à son nom d'après Henry dans ce monde. C'était vraiment surprenant. Etonnant que tu connaisses pas sa légende mais Robin n'en était pas vexé. Il fallait dire que la forêt enchantée était vaste et que peut-être tu venais pas du même monde que le siens. Néanmoins, il se devait de travailler au moins dans l'église, ou dans le temple. Enfin, il ne savait pas vraiment ce que cela était et ni ton rôle dans la ville.  Bref, lui aussi ne savait rien de toi et pourtant tu devais être au moins important dans l'ancien monde pour l'être ici. Ou était-ce comme Robin ? Juste une sorte d'ironie. Voleur au grand coeur, il était devenu un banquier au coeur égoïste. Il faisait ses réparations afin de se racheter quelque peu. Même si c'était la malédiction qui lui avait fait ce genre de choses qui n'était pas du tout en accord avec son coeur en or.

Cet homme était étrange. Robin avait un une étrange impression que tu cachais quelque chose de grand. La lueur dans ton regard lui disait cela. Tu étais mystérieux et énigmatique, cela le mettait mal à l'aise. Un visage d'ange et bienveillant pouvait cacher un diable dans son corps. Regina en était une de ses personnes mais dont il ne pouvait s'en détacher. Il savait qu'il allait se faire du mal mais Regina en valait la peine. Toi, il n'arrivait pas à vraiment déceler de quel côté étais-tu. Un méchant ou un héros ? Tu ne semblais pas mauvais, même bienveillant aux premiers abords. Tu avais dans ton regard une lueur que peu de personnes ont. Une lueur de sagesse, comme si tu avais vécu pendant 2000 ans. Il avait cette étrange impression d'être au côté d'un homme extrêmement vieux et sage malgré que tu avais l'air d'avoir seulement quelque années de plus que lui. Cette impression le mettait à l'aise et à la fois nerveux. Il ne savait pas quoi dire, comme si ses mots pourraient t'enlever ce petit air calme et sage. Robin était connu pour son agilité avec les mains mais pas avec son esprit qui manquait parfois de discernement avec sa franchise.

Robin prit sa mallette avec des outils afin de chercher ceux qu'il allait prendre pour réparer les dégâts de la plomberie. La malédiction avait vraiment ravagé ce temple. Lorsqu'il avait été appelé , il ne pensait pas à avoir autant de travail. Le voleur ne se laissait pas démonter pour autant. Il avait accepté de t'aider , il allait t'aider. Robin tenait chacune de ses promesses . Il tenait les promesses faites à Regina, il était un homme de parole. Robin eut un sourire en regardant le Révérant, il ne savait pas si tu étais un méchant mais étrangement son coeur lui disait de te faire confiance. Qu'il valait mieux t'avoir comme ami que comme ennemi. Cette impression ne le quittait pas. Il ne voulait pas se faire avoir par un joli visage. Il s'était déjà trop fait avoir par un joli visage.

Robin vint vers la plomberie qui avait quelque fuite. Des gouttes d'eau tombaient sur le sol carrelé qui semblait avoir aussi besoin de réparation. Il prit la clé à molette et commençait à examiner minutieusement la tuyauterie. Il eut une grimace, il fallait de nouveaux tuyaux. Il pouvait réparer les choses temporairement mais il fallait une nouvelle tuyauterie qui coûterait assez cher. Il ne pensait pas que tu aurais l'argent. Néanmoins, ce n'était pas urgent mais il fallait la refaire.

- Hum, mon père, ou je ne sais quoi. Il y a un petit problème avec la plomberie. Je crois que vous devez acheter un nouveau système d'irrigation car je crois voir de la rouille. Un plombier expert sera vous dire si c'est bien. Je peux cependant, réparer temporairement votre système mais je ne peux rien faire pour le réparer totalement, Déclara-t-il doucement et de s'essuyer les mains. Cela vous va ? Je resserre les boulons afin qu'il n'y a plus de fuites mais avec franchise, votre église tombe en ruine, ajouta Robin en le regardant.

Il ne voulait pas te vexer mais il ne voulait surement pas te mentir. Il hocha la tête, il venait à se pencher à nouveau sur le sol, prenant la clé à molette afin de la mettre sur un boulon. Cependant, Robin avait besoin d'aide, il allait replacer certaines pièces qu'il avait dans sa boîte à outils.

-Vous pouvez venir m'aider et éteindre l'eau, mon père ? Je vais remplacer certaines pièces que j'ai en rame, demanda-t-il en le regardant.

Il te regardait partir le faire et une fois ceci fait, il se décidait à répondre à tes questions.

-Oui, je suis un paria parce qu'avant d'être ce bandit au grand coeur, je fus un voleur sans aucun honneur et un orphelin. Oui, j'ai un fils Roland, il est très vif pour son âge, je suis fier de lui. Au moins à Storybrooke, nous avons une deuxième chance, s'enquit-il avec un petit sourire. Vous pouvez tenir la clé à molette autour du tuyau pendant que je prends le seau et le mettre en dessous afin que la pièce ne soit pas inondée, ajouta-t-il sur le ton de la conversation.

Robin faisait cela pour animer les travaux et puis pour que tu apprennes certaines choses. La plupart des personnes n'avait pas l'idée de couper l'eau ou l'électricité et finissait à l'hôpital, et Robin ne voulait pas. Cependant, en mettant le seau d'eau en dessous du tuyau, il se tournait vers toi, curieux.

-Vous semblez me connaître, mais moi, je ne vous connais pas, mon père. Qui étiez-vous dans la forêt enchantée ? Demanda Robin tout à coup curieux.

Peut-être que si tu lui donnais ton identité dans l'ancien monde, il se sentirait rassuré, non pas qu'il ne t'aiderait pas si tu étais méchant. Avec Regina, il avait appris à ne pas faire de différence et d'aider les autres malgré leurs passé. A Storybrooke, il apprenait beaucoup.




© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Mar 14 Juin - 15:23


Des petites réparations

Myrdhinn sourit, il vit son nouveau employé dans ses pensées tout en inspectant les dégâts de la plomberie. Il n'était pas quelqu'un qui jugeait les hommes facilement, il attendait de les connaître pour avoir une opinion sur eux, il savait qui s'était sans le savoir, il savait qu'il était avec la maire de cette ville, dont leur relation n'avait jamais été facile par moment. Cependant, pourquoi pas faire simplement connaissance avec une personne dans les règles de l'art, il voyait son incertitude le concernant. Cela pouvait troubler, il le concevait, il n'était pas homme à cerner ou du moins pouvait l'être si il le souhaitait, donnant une image de lui, la projetant. Sa pouvait être pris d'une mauvaise intention, une fourberie mais Merlin n'était pas ainsi. Il ne cherchait pas à se mettre en avant et ni à dire qui il était, s'en ventant. Si une personne le savait soit, il ne nierait pas. Il faisait partie des légendes comme la plupart des Hommes ici, comme Robin.

Merlin se leva pour aller couper l'eau, il aimait sa franchise, pourquoi passer par quatre chemins quand on allait droit au but. Il coupa l'arrivée d'eau. Il aimait ce genre de chose, rencontrer ainsi d'autres personnes dans diverses circonstances, il avait de la magie pour reconstruire et mettre à neuf tout cela, mais il aimait utiliser ses mains pour les travaux, apprenant toutes ces belles choses qu'elles pouvaient faire. Il était ouvert à tout et il écoutait attentivement les réponses et les consignes de Robin.

"Une deuxième chance, vous voyez les bons côtés, pourtant Robin des Bois est un homme bon aussi dans l'autre monde, vous avez rendu des gens heureux malgré leur conditions. Cela ne vous manque t-il pas un peu ? Oh et vous pouvez m'appelez Myrdhinn si cela vous convient mieux" lui sourit-il. Il s'approcha de l'homme pour tenir le seau et l'aider à diverses choses, heureux de pouvoir le faire.

Il s'attendait à cette question, si il lui mentait, il serait suspect à coup sur, mais si il le disait sans le dire, que cela serait. Pourquoi agirait-il ainsi ? avait-il honte de ce qu'il était, non, juste pour le préserver dans un sens, mais ici, tous ne savait pas qui était forcément son voisin sauf ceux connu de cette ville. Il n'allait pas le cacher. Il regarda pendant un instant, jusqu'au moment où il devait se lever pour prendre quelque chose, mais dans sa rêverie commune, il glissa et se cassa la tête, fesses au sol, se les frottant.

"Que je suis maladroit"
ria t-il. Il se releva avec l'aide de l'homme en face de lui. Il tendit sa main comme une nouvelle présentation dans les règles de l'art. "Je me présente, certaines me connaissent sous le nom de Merlin" et comme si son appellation n'avait rien de grandiose puisque pour lui il n'avait pas lieu d'être de l'être. Il reprit sa place, grimaçant à la petite douleur. "Remettons nous au travail, j'aimerais en apprendre d’avantage" disait-il joyeusement. "Votre fils doit être bon manuellement comme son père j'imagine?"

Il avait énormément voyagé dans sa vie et aimait voir ses simples choses dans une famille, ce que toutes personnes pouvaient insuffler à une autre, s'était si simple et ordinaire mais à la fois si beau. Hors magie bien entendu..pas comme la maman de Régina avec sa fille.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Ven 9 Sep - 14:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Sam 25 Juin - 16:32

Des Petites Réparations

Robin était un homme à tout faire. Il savait faire tout, enfin presque tout. La cuisine, quand il ne la laissait pas brûler, la plomberie et le bricolage. Il savait manier ses mains avec une agilité qui était parfois déconcertante lorsqu'on ne le connaissait pas. Mais lorsqu'il disait qui il était dans le monde des contes, tout le monde semblait comprendre. Il était Robin des Bois, le plus célèbre des archers. Celui qui savait toujours atteindre sa cible. Celui qui savait voler plus vite que son ombre. Celui qui faisait de l'ombre aux célèbres Daltons, les plus célèbres voleurs du Far West. Ses mains étaient agiles, calleuses et parfaitement patientes. Robin n'était pas une personne qui s'énervait vite, tout le contraire de la belle brune avec qui il partageait certaines nuits. Il remarquait à quel point, Regina et lui étaient des personnes différentes, même pas similaires en tout point. Il était un orphelin et elle, une princesse. Un voleur et une reine. Les contraires s'attiraient. Au fond, c'était peut-être pour cela que ça marchait entre eux deux. Si jamais, il avait eu un caractère beaucoup plus explosif et plus machisme, rien ne se serait bien passé entre Regina et lui. Heureusement, Robin avait comme disait la légende, un coeur en or, prêt à pardonner tout le monde, prêt à rendre le monde meilleur.

Il continuait à prendre des clés, à réparer des boulons, des pièces de plomberie, qu'il avait à porter de main. Soudain, en l'aidant, tu vins à lui faire des éloges sur ce qu'il avait fait. Levant un regard vers toi. Peut-être qu'il avait fait beaucoup de bien mais dans sa vie, il avait fait aussi beaucoup de mal. Il avait volé par culpabilité. Les banquiers étaient des voleurs, et ça , il le savait car justement, il avait été un banquier mais aussi un satané voleur. Dans le monde enchanté, et même dans ce monde, Robin des Bois était connu pour être un homme bon et surement pas cupide mais cette malédiction lui avait fait montré autre choses. Lui aussi, semblait avoir été cupide au moins une bonne dizaine de fois.

- Oui, j'ai rendu des gens heureux et j'ai arrêté le prince jean et sa cupidité. Mais je me souviens qu'avant d'être le héros au coeur d'or, j'étais un voleur qui volait par intérêt et cupidité. Pendant la malédiction, j'étais un banquier. On est des voleurs. On ne fait pas ça, pour les autres personnes dans le besoin mais par intérêt des finances. J'étais l'un deux et j'ai volé des gens, j'ai rendu des gens malheureux juste pour mon propre intérêt, donc je veux une deuxième pour me faire pardonner de ce que j'ai fais, déclara-t-il d'un ton où la culpabilité faisait trembler sa voix. Alors oui, cela me manque d'être dans la forêt, j'aimerais revenir en arrière et être dans mon campement, embêter les gardes royaux, cela me manque de rendre les gens heureux et à nouveau remplis d'espoir avec mes exploits. A défaut d'exploits, je les aide, je répare, ajouta-t-il tout doucement.

Il aimait bien discuter pendant qu'il travaillait avec quelqu'un qui l'aidait. Tu vins mettre le seau et il en profita pour poser une question à ton propos. Qui étais-tu dans l'autre monde ? Que faisais-tu ? Robin était quelqu'un de curieux mais à la fois prudent. Il ne voulait pas te braquer mais voulait savoir qui tu étais. Un ennemi ? Un ami ? Ou tout simplement quelqu'un qui avait entendu parler de lui ? Il te vit glisser sur le sol mouillé. D'un bond, Robin vint tendre sa main vers toi pour te relever.

- Rien de casser ? Vous allez bien ? Vous voulez qu'on aille à l'hôpital ? Demanda-t-il apeuré et à la fois paniqué que quelque chose s'est cassé.

Merlin ? Tu avais bien dis Merlin ? Le célèbre enchanteur que Roland adorait regarder à la télévision. Le célèbre barbu jusqu'au sol n'était en fait que toi, un homme plutôt beau, et qui semblait avoir quoi 5 ans de plus que lui , physiquement. Robin te regardait, interloqué, les yeux écarquillés.

- Etes-vous Merlin ? Le célèbre enchanteur ? Celui que mon fils adore regarder à la télé ? Mais vous êtes jeunes, vous avez l'air d'avoir un peu plus que moi seulement ! Utilisez-vous de la chirurgie esthétique ? Si oui, je veux le même. Je....Pardonnez-moi, je me laisse emporter et puis vous n'êtes pas n'importe qui, mon fils vous aime bien et puis je vous voyais comme un vieux barbu, je.. pardonnez-moi encore une fois, déclara-t-il avant de tendre la main, avec un regard très sincère. Enchanté de vous connaître, Merlin l'enchanteur, je suis Robin des bois, ajouta-t-il.

La situation aurait paru comique. Tu avais sorti ça comme si tu avais parlé du soleil et de la pluie, non comme si tu n'étais pas une légende et lui, bah, il s'emportait comme une groupie adolescente, incapable de se retenir. Suite à cette trêve. Tu vins à lui parler de son fils. Des étoiles vinrent briller dans ses yeux. Son fils était son tout, sa fierté.

-Mon fils se débrouille très bien mais il n'a que 4 ans pour l'instant, déclara-t-il. Oui, venez, on reprend le travail, ajouta Robin.

Il avait l'impression que cela te gênait que tu sois Merlin, ou serait-ce de l'humilité. La question lui taraudait l'esprit. Il vint à placer le seau sous le lavabo.

-Pouvez-vous me passer la clé à votre droite, elle va servir à resserrer les boulons, déclara-t-il en s'empêchant de poser la question.

Il était curieux surtout que tu venais de lancer une bombe et puis, depuis tout petit, il avait entendu parler de tes biens faits. C'était injuste, tu étais presque son idole et il ne voulait pas te braquer en posant cette question. Vraiment injuste !



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Ven 9 Sep - 14:47


Des petites réparations

Merlin regardait l'homme écoutant attentivement ce qu'il disait. Il comprenait son sentiment, il en avait fait aussi de la peine, il n'était qu'un homme aussi malgré sa pseudo immortalité, même si il ne l'était pas réellement pour lui. "Vous savez ce sont dans les petites choses que l'on peut faire du bien autour de nous. Nous ne sommes que des hommes, mais votre désir de faire le bien ce qui est d'autant plus difficile que de faire le mal, est déjà une étape sur le bon chemin" sourit-il en réponse. Il fit quelque pas et tomba sur les fesses. Il secoua la tête négativement, tout en se relevant à l'aide de Robin. "Non vous inquiétez pas je vais bien, je suis parfois étourdie" rie t-il. Et la suite en fut plus qu'amusement.

Myrdhinn se mit à rire à la réaction de l'homme en face de lui lorsqu'il se présentait sous son vrai nom. Son rire n'était pas moqueur non, il était plutôt fait avec bon cœur. Il savait que derrière ce nom une certaine légende s'y trouvait mais il n'était pas du genre à s'en préoccuper. Beaucoup de choses se disaient sur sa personne, certaines étaient vrai, d'autres non. Alors il préférait laisser les personnes parler et cultiver l'image que ceux-ci pouvaient bien lui donner. Il en souriait plus qu'autre chose même si il fallait avouer qu'il ne comprenait pas toutes ces choses qu'on lui prêtait. Ce n'était pas quelque chose dont il aimait se la péter, ce n'était guère son genre et dans ce genre de situation il en souriait plus d'amusement qu'autre chose. Pour lui, il n'était que Merlin, et il avait beaucoup vécu, il traînait son passé derrière lui, les joies, les peines, la douleur, le bonheur, toutes sortes de chemins parcourue, tout ses voyages mais il restait lui.

"Il est vrai que ma forme vieille ressemblerait à ça" fit-il en réflexion plus en pensant tout haut en se remémorant cette forme ci qu'il avait déjà adopté. "Mais, ma vrai forme est plus celle-ci à vrai dire" sourit-il. Il n'avait pas pris mal ce qu'avait dit l'homme, pourquoi l'aurait-il pris mal à vrai dire ? Les différentes forment qu'on lui prêtait, ne pouvait que donner confusion à toutes personnes et puis les légendes nous gratifiait de plusieurs apparences, s'était bien connu. Il changea quelque peu de sujet, alors qu'ils se remettaient au boulot. Il n'était pas du genre à parler de lui et pouvait parfois partir dans une forme de hippie attardé ce qu'il était à vrai dire.

"Je serais ravi de rencontrer un jour votre fils" Il lui donna ce qu'il lui avait demandé. La famille était important, mais s'était une part de lui, qu'il préférait parfois voir d'extérieur qu'intérieurement dans sa vie. Il avait eu des enfants aussi. Il aimait voir les familles heureuse, ça lui gonflait le cœur, mais il ressentait toujours un petit pincement, qu'il ne montrait pas par contre. Il sentait qu'il se retenait à poser plus de question, après tout, il avait cette impression que l'homme appréciait ce que représentait Merlin pour lui. "Posez vos questions, je vous répondrais, et puis l'image que vous vous faites de Merlin peut-être amusante et comparative" ria t-il. Il lui passa encore un des outils.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Dim 8 Jan - 23:38, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Sam 24 Sep - 13:07

Des Petites Réparations

Robin eut un haussement de sourcil en regardant l'homme face à lui qui lui donnait un sourire. Merlin. Le Grand Merlin qui peuplait des légendes. Des légendes de son enfance. A l'orphelinat où il avait vécu et avait été élevé, Merlin avait été un héros d'histoires. Le grande sorcier bon et à la fois facétieux. Il se souvenait qu'enfant, il avait eu la tête dans les étoiles, émerveillé par la puissance de ce Merlin, par sa force et son courage mais aussi pour sa bienveillance naturelle. Dans les aventures, qu'on lui contait, il était un vieil homme facétieux et malicieux qui adorait taquiner les gens. Etait-ce vrai ? Robin s'était pris d'affection pour ce personnage qui datait de son enfance et l'avait en quelque sorte influencé à devenir quelqu'un de bon. Généralement, les orphelins qui survivaient à la peste, la famine et au mauvais traitement qu'on pouvait leur donner, finissaient par devenir mauvais ou des mercenaires à la solde de quelqu'un. Mais lui, il était devenu un simple voleur pour survivre , pour ensuite devenir une légende à lui tout seul, celui qui le glorifiait comme l'homme au coeur d'or qui volait aux riches pour donner aux pauvres. Merlin avait bercé ses rêves d'enfants malgré tout ce qu'on pouvait en dire, il s'était imaginé de se retrouver avec lui des millions de fois, enfants. Tantôt, c'était Merlin qui venait le sauver de la famine et l'emmenait dans ses aventures.

Ce n'était que des rêves d'enfants mais qui avait de l'importance selon lui. Toutes les aventures, qu'on avait conté sur lui, étaient des exemples de générosité, de chance et de croyances envers les autres. Après peut-être que les soeurs avaient exagéré mais cela réussissait à calmer certains orphelins comme lui, à leur faire oublier la misère dans laquelle ils vivaient. Les orphelins étaient ceux qu'on oubliait en temps de guerre, pour les gens, ils n'étaient que des bâtards que personne ne voulait. Des enfants invisibles, encore plus que dans ce monde. Les orphelins n'avaient pas cette chance de pouvoir se faire adopter, enfin dans la forêt, c'était plus rare qu'un orphelin se fasse adopter que dans ce monde. Robin avait été abandonné et avait su vivre dans la pauvreté la plus extrême car les histoires qu'on racontait sur Merlin arrivait à le faire tenir jusqu'aux aurores, ainsi les jours s'étaient enchaînés et il se tenait toujours debout malgré la maladie, la crasse, la pauvreté, et la disette.

Il avait passé sa passion , les aventures de Merlin qu'ils se souvenaient à son fils Roland pour que lui aussi apprenne à parti de cet étrange personnage que la justice n'était pas forcément celle du roi, mais que la justice était celle de l'être humain. Il avait été un personnage assez pacifique et le dessin animé montrait au moins à quel point, cet homme était doux. Face au ton rassurant de celui-ci à propos de ses actes, Robin ne doutait pas du tout de la bonne foie de celui-ci. Il était quelqu'un de bon, cela se voyait face au regard chocolaté pétillant qui lui rappelait un temps soit peu celui de Roland face au dessin animé, même si ce regard était beaucoup plus vieux, plus mature et plus lasse de quelque chose. Merlin était une personne malicieuse mais très sage, très mature, qui semblait être hanté par quelque chose ou juste las de la longue vie qu'il a eu. Enfin, c'était l'impression de Robin.

- Je ne sais pas si ce que vous dîtes est juste, j'ai tout de même entraîné des gens dans la pauvreté juste pour mon bon plaisir et maintenant, je répare. Parfois, j'ai l'impression que la culpabilité n'est pas forcément la chose qui permet de nous racheter, je veux le Bien autour de moi mais n'est-ce pas hypocrite de le vouloir alors qu'on a fait le Mal ? Demanda-t-il pensivement.

Il eut un petit sourire, Merlin voulait connaître son fils, c'était quelque chose que Robin ne pouvait espérer. Roland serait ravi.

- Il serait ravi de vous rencontrer, tout comme je le suis, vous avez bercé mon enfance, vous savez, s'enquit-il tout en continuant de bricoler tout cela.

La question qui lui taraudait voulait glisser sur ses lèvres, mais la poser serait indiscrète, un peu trop même.

- C'est une question indiscrète mais si vous insistez, je vous la pose, êtes-vous las d'être ce que ce vous êtes ou gênés ? Demanda-t-il.

Il avait espéré d'être un peu plus subtil et il se trait mentalement d'idiot d'avoir dit cela d'une telle manière. Vraiment, Robin n'était pas pour la diplomatie.


© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Lun 9 Jan - 0:20


Des petites réparations

Merlin opina de la tête. Cet homme voulait se racheter peut-être, mais il avait un bon fond et le passé était le passé, seul ce qu'on faisait dans l'avenir pouvait changer notre done. Merlin était un peu fatigué c'est temps ci, les périodes changeaient. Parfois il se sentait comme un petit vieux ayant vu beaucoup de choses il ne pouvait le nier. Mais généralement rien ne se lisait sur son visage. Mais il devait bien reconnaître que parfois les événements présents pouvaient aussi être la cause de sa fatigue. Il aimait la tranquillité et l'avait longtemps cherché. Cependant faisait-on exprès de venir à lui ? Non il était ainsi fait et il l'avait toujours fait. Aider ou accompagner ne l'avaient jamais agacer. Même malade il l'aurait fait. Il rie à cette pensée, il l'avait même d'ailleurs fait. Il regarda l'homme. Cette légende dont on lui avait conté. Il voyait dans son regard posé sur lui quand il lui avait annoncé qui il était une sorte de brillance, comme un enfant qui poserait ses yeux sur lui émerveillé. Il se contenait.

"Nous avons tous fait des erreurs dans notre vie, nous ne sommes qu'hommes après tout. Mais c'est ce qu'on le fait actuellement qui compte. Nos actes à présent. Nous le faisons peut-être pour nous racheter mais avant tout acte pensez vous toujours à vous ou aussi à votre peuple ? ou à votre famille ou à ses gens qui vont juste par un sourire, vous remercier par votre acte. certes ça nous fait chaud au coeur et une part est pour nous, mais c'est une entraide que le monde a besoin et si ils vous le rendent cela prouve bien des choses. Ne vous prenez pas trop la tête. Le passé est le passé." avait-il répondu.

Il sourit. Son fils, il aimait bien imaginer comment les personnes qu'il ne connaissait pas, pouvait-être, laisser son imaginaire farfelue se laisser prendre au jeu. Parfois il avait des tendances à se laisser prendre dans sa rêverie, avec quelques petites absence ou juste se perdre dans ses paroles. Il parlait souvent à lui même. Il avait l'air d'un fou et il l'assumait pleinement.

Il but sa tasse de thé alors qu'il posa un café pour Robin. Le Merlin en lui se sentait assez flatté de savoir cela. "Oh vous savez il ne faut pas croire tout ce qu'on vous raconte, je serais bien intrigué d'ailleurs d'apprendre ce qu'on vous comptait était petit" cligna t-il des yeux rapidement. Il prit une gorgée,  toussotant après avoir entendu la prochaine question .

"Hum question délicate, qui me semble serait bon de se poser dans le jardin, petite pause syndicale" il lui fit signe de le suivre. Ils arrivèrent à un jardin, avec un beau potager et un bel arbre . Il lui fit signe qu'il pouvait s'asseoir autour de la table si il le souhaitait. "Pourquoi pensez-vous cela ?" fut-il curieux . "Parfois la vieillesse se ressent, donc ce qui peut expliquer cette fatigue que vous semblez voir. Je ne parais aucunement mon âge, j'ai un beau teint et très peu de cheveux blancs" il mit sa main dans ses cheveux. "et puis vous verriez mes muscles olalalala j'en perds le nord" il se mit à rire. Il toussa légèrement. "enfin...je suis ce que je suis et je ne le changerais pas" il lui sourit. "Dites moi Jeune Robin, vous qui êtes une légende, que pensez vous de cela ? comment le vivez vous ?" lui demanda t-il.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Ven 24 Mar - 13:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Sam 14 Jan - 18:15

Des Petites Réparations

La légende de Robin était puissante presque aussi puissante que celle de Merlin. Il semblerait même que celle de Robin dépassait quelque peu celle de Merlin. Elle inspirait bon nombre de personne. Aux yeux de la forêt enchantée et de ce monde, il état héro, le héro au coeur d'or. Ce voleur qui avait prouvé au monde que n'importe qui pouvait avoir de l'honneur tant que la volonté était là. Il était vrai que Robin avait de l'honneur et une gentillesse à toute épreuve. Dans son coeur d'or, il y avait de la bonté mais aussi un passé de cupidité. Il avait été un voleur sans honneur, un voleur de chevaux, d'or pour lui tout seul et il voulait se rattraper de ce passé. Il avait compris que faire le bien était bon pour tout le monde, que le sourire des personnes dans le besoin était sa récompense et sa plus belle des richesses. Aider les gens, avoir de l'honneur, voler aux riches pour donner aux pauvres avaient été les plus belles choses qu'il avait faites. La légende de Robin des bois disait très clairement ce qu'elle voulait dire, un petit mal pour un grand bien, qu'importe ton acte passé, il sera pardonné si c'est pour une noble cause. Sa cause, il y croit dur comme fer et dans le dessin animé, il avait gagné contre le prince Jean surnommé dans ce monde " Jean sans Terre". Il hochait la tête vers cet homme réputé d'être sage.

-Je pensais que le passé déterminait ce qu'on était. Ne dit-on pas que le passé détermine nos actes du futur ? Demanda-t-il. Peut-on être pardonné ou se pardonner pour avoir détruit des vies ?  ajouta Robin.

Il voulait s'enquérir des conseils de ce mage réputé pour sa sagesse dans tous les mondes. Les actes pouvaient s'oublier facilement dans une bouteille ou avec le temps , mais la culpabilité était toujours là pour nous rappeler. Il prit le café que Merlin lui tendit avec un sourire rempli de gratitude. Le café était bon sous son palais et il manquait plus que la tarte aux pommes de Regina pour un bon goûter. La tarte aux pommes de Regina est à en tomber par terre. Il repensait aux mots que Merlin venait de dire. Il disait cela mais est-ce que La Méchante Reine en faisait partie. Selon Robin, tout le monde méritait une seconde chance. On disait que le passé était le passé, qu'on ne devait juger personne mais la méchante Reine, Regina ne faisait pas partie de ce genre de personnes. Elle représentait l'exception à la règle. Pourquoi personne ne jugerait Robin sur son passé de voleur sans scrupule et on jugerait Regina ? Pourquoi ne jugerait-on pas Blanche-Neige qui avait dû sans doute jouer un rôle majeur dans le mal-être de la jeune femme ? Il écoutait Merlin lui parler de sa légende très vivace malgré le temps.

-Je vois ça, vous n'êtes pas un vieux barbu farfelu et gaffeur avec une robe bleue ridicule et un hibou râleur, s'enquit-il avec un sourire amusé. De toute manière, il y a tellement de versions mais celle-ci est hélas la plus récurrent et la plus incohérente qui soit. Dans mon enfance, cela dépendait l'humeur ou même de la soeur, vous étiez soit jeune, soit d'une quarantaine d'année, soit vieux et farfelu, ajouta Robin en buvant son café.

La question sembla un peu perturbé le magicien en face de lui. Avait-il visé juste ? Robin suivit le magicien à la grande puissance. Il se demandait s'il connaissait Regina et ce qu'il en pensait. Après tout, tout le monde disait qu'importe le passé tant que ce n'était pas la méchante reine. Elle était humaine et avait fait des erreurs. Il suivit le magicien dans le jardin, près du potager. La question du pourquoi n'était pas impensable et Merlin la lui posa. Robin prit une grande inspiration avant de parler d'une voix assurée.

-Vous semblez fatigué et il semblerait que dire qui vous êtes est un fardeau sur vos épaules, après ce n'était qu'une question, c'est vos yeux qui trahissent votre âge, répondit Robin. Je ne voulais pas vous vexer, vous savez, ajouta le voleur.

Il but sa tasse de café, la termina et la posa dans un bruit cristallin sur la table de la terrasse. Il eut un sourire en l'écoutant et riant un peu à sa blague.

-Personne ne change vraiment, on peut se mettre des masques, faire des actes qui nous ressemblent pas, faire des faux semblants mais on est ce qu'on est, on pourra jamais changer, tout comme on ne peut pas changer le passé, déclara-t-il en calmant son rire tout en repensant à la sulfureuse brune.

Robin eut un rire en écoutant sa question sur la légende. Robin n'avait pas pensé à cela mais du moment qu'il était bien repris, cela lui allait. Il vint à se gratter la nuque.

- Je n'ai jamais pensé à ça. Je ne savais même pas que j'étais une légende avant de me réveiller de la malédiction. Je ne comprends pas votre question à vrai dire ? Voulez-vous dire si je le vis comme un fardeau ou pas ? Demanda-t-il.

Il regardait le temps qui s'était éclairci depuis leur entrevue dans la salle de bain, permettant à sa chemise de sécher. Il regardait Merlin, un homme sage qui demandait à lui à propos des légends. Finalement, le grand sorcier était tout simplement quelqu'un comme lui avec des doutes, des questions, des sentiments. Merlin était humain.





© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Ven 24 Mar - 15:24


Des petites réparations

Merlin écoutait les paroles de l'homme. Il savait ce que représentait les légendes, il en était une, de part ses nombreux voyages, il sut qui il était de part toutes ces histoires dite. Certaines se révélaient réelles, mais avec quelques petites choses dites autrement, changeant un peu les contes et légendes concernant la personne. Seule elle pouvait réellement raconter ses histoires. Les siennes étaient si nombreuses, un mélange de beaucoup de choses. Merlin savait les vérités mais planer le doute était une façon aussi de préserver l'équilibre et l'espoir des personnes qui aimaient les entendre.

"Le passé, nous forgent oui dans un sens, nos actes, font ce que nous sommes aujourd'hui...mais ce n'est qu'un point de vu et juste une part de vérité. Cela reste le passé et il faut le laisser là où là, ce qui nous régit actuellement ce sont les actes présent et futurs, les choix que nous feront, ce que nous voulons éviter de recommencer de faire pour éviter de faire les même erreurs, nous apprenons chaque jour et si notre désir est de mieux être, de faire le bien , les erreurs commises faites nous les apprenons et essayons de ne plus les commettre" il fit une pause alors qu'il but une gorgée de son thé. "Il est toujours difficile de faire le bien que le mal, le pardon est tout aussi difficile à nous l'accorder à nous même, nous faisons tous des erreurs et terribles pour certaines, tout ce que nous pouvons faire est ici et maintenant, ne plus faire ces erreurs, qui nous ont servi de leçons. C'est à vous de choisir qui voulez vous être et faire en sorte de l'être, même si la voix semble difficile. Mais cela vous le devez le prouver par vos actes présents et futurs" Il ne savait pas si cela était compréhensible, il avait des tendances à partir parfois dans ses divagations, explications philosophiques. Même si ce n'était pas son habitude de ne pas formuler les choses correctement.

Ils étaient à présent dans le jardin. Il rit par la suite. Un vieillard farfelu ? Sans que Robin s'en aperçoive une grenouille sortie de son café. Il aimait toujours autant la plaisanterie. Il rit un peu plus au sursautement causé par ce tour de passe passe.

"Si vous saviez..." il pouffa un peu, se calmant. "Vous auriez bien rie à certaines de mes apparences" fit-il en clin d'oeil en guise de réponse. Il n'ajouta rien sur le hibou de malheur, certaines choses étaient bien trop ...vives.

Il fronça des sourcils, au fil de la conversation. Fatigué ? Les yeux le reflet de l'âme, il ne pouvait pas nier cela, s'était dans ces deux orbites que les vérités se voyaient, bien des fois, il avait lu tout autre chose dans les regards des personnes. "Je ne vais pas vous cacher que je vis depuis longtemps et ai vu beaucoup de choses, fatigué ? je suis un vieillard donc serait-ce logique de dire que je le suis ? Je n'ai pas pris ma canne aujourd'hui, mais je vous assure que par moment vous ririez de moi dans certaines situation où j'agis comme les petits vieux, c'est peut-être pour ça que je m'entends bien avec beaucoup d'entre eux, avez-vous déjà travailler dans une maison de retraite ? Vous imaginez pas, à quel point, ils sont aussi drôles même plus qu'une jeune, ils savent qu'un jour leur vie leur sera prise alors, ils ne se préoccupent plus des "on dit" et ils s'éclatent" ria t-il en repensant à certains moment de cette vie ci. "Vous ne m'avez pas vexer, je comprends. Mais vous en faites pas, la fatigue n'est lié qu'à ma vieille carcasse intérieur" plaisanta t-il encore.

Sans cri et gare, s'amusant un peu de la situation, les fesses de Robin lévitèrent au dessus de la chaise, il ricana légèrement, amusé, le reposant à sa demande tout de même, assez ravi de la tête qu'il faisait. La conversation continua.

"Changer ? On ne change pas, on s'améliore soit en bien ou en mal, ou trouver un juste milieu entre." déclara t-il simplement. Le passé sera toujours là quoiqu'il arrive, nous rappelant ce qu'on a été, est et sera dans un certains sens, alors s'était à eux de prouver qu'ils voulaient s'améliorer pour changer la donne et ainsi améliorer si dans le bon sens, ce que l'on est, et sera, notre destin malgré choisi pour certains, ne choisi pas ce qui a autour du destin, le libre arbitre est important, même si la noirceur était présente sur certaines personnes mais ça avaient été leur choix. "il existe une multitude de situations, de choix faits bon ou mauvais, le libre arbitre est quelque chose que l'humain a"

Puis, tout en savourant l'air frais, il posa une certaine question. "Un fardeau ? oui si vous l'avez comprise ainsi c'est qu'elle était dite dans ce sens ci" sourit-il assez énigmatiquement. Il avait toujours un air mystérieux, jamais personne sauf les plus proches -enfin si ils étaient en vie- pouvaient le connaître et encore, personne ne le connaissait réellement au fond.. Comme dit, on s'améliore toujours en bon ou mauvais selon les situations.



∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Sam 14 Oct - 0:02, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Robin de Locksley

avatar
En réalité, je suis
Robin des Bois
☂ Conte : Robin des Bois

☂ Camp : Le camp des joyeux Compagnons
☂ True Love : Oui peut-être une certaine méchante Reine mais chut faut pas le dire

☂ Avatar : Sean Maguire
© Crédit : Bazzart, google etc
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Mer 26 Avr - 14:00

Des Petites Réparations

Il était étrange de voir Merlin ainsi. Il semblait avoir quelque années de plus que lui. Seulement quelques années. La quarantaine à tout cassé. Elle était bien loin l'image du vieillard vêtu d'une robe de sorcier. Merlin était devant lui et conversait avec lui comme s'ils étaient amis, enfin de bonnes connaissances. Robin ne se prétendait pas être un ami à Merlin. Le voleur l'écoutait et plus il écoutait, plus il se disait que l'éternité devait être un fardeau, rester immuable tandis que les choses autour de lui changeaient. Les gens mourraient un à un. Merlin avait dû connaître des enfants tout petit puis les voir grandir jusqu'à mourir sous ses yeux impuissants. Un destin immortel était un lourd fardeau. Robin préférait son destin de mortel, il allait mourir et malgré qu'il avait peur de la mort, la mort serait sans doute une délivrance. Après avoir tout vu, Merlin parlait avec sagesse mais Robin pensait que celui-ci aurait aimé ne pas savoir cela. L'innocence était quelque chose de rare et de puissant. Roland, de part son innocence, arrivait à faire fondre La Grande et Puissante Méchante Reine. Elle n'était certes rien comparé à Merlin. Merlin devait se manucurer les ongles tout en l'emportant sur elle. Il ne disait pas ça d'un air pessimiste mais d'un air de vérité. Merlin avait le pouvoir de rester immortel, Regina ne l'avait pas. Merlin devait être aussi puissant que Rumplestilstskin. Voir plus. Le passé était quelque chose qui les forgeait mais il fallait prendre l'exemple de Regina et non du siens. Elle avait beau s'être calmé, regretté silencieusement des choses, tous les habitants continuaient quelque peu à lui cracher dessus.

- Je dirais que parfois les erreurs, il faut les faire pour évoluer. Mais parfois malgré qu'on veut laisser le passé là où il faut qu'il soit, c'est le passé qui nous rattrape. Regardez-moi, autrefois, je volais pour ma survie puis ensuite pour les pauvres. J'ai évolué grâce à mes erreurs et à Marianne mais maintenant, j'avais recommencé pendant la malédiction et je crains que celle-ci avait décelé quelque chose en nous. La malédiction révélait ce que nous avons de pire en nous et nous forçait à reproduire les mêmes erreurs que par le passé. Maintenant, je ne vole plus et je répare. Comme on dit " Reparer un meuble, c'est réparer le coeur d'un homme". Mais c'est plus pour Regina que je m'inquiète. Elle a fait des erreurs, des graves erreurs mais tout le monde oublie qu'elle avait été manipulée depuis le départ par des êtres sans scrupules. Malgré qu'elle se soit calmée et qu'elle semble à mes yeux, regretter ce qu'elle a fait, les habitants continuent de la pourchasser avec son passé mais Rumple s'en tire bien alors qu'à la base, il l'a fait devenir ce qu'elle est. Je dirais qu'il y a aussi la part de l'entourage qui fabrique ton passé et le passé débordera toujours sur le présent et sur le futur. Des actes futurs et présents dépendront de ton passé, s'enquit-il d'un ton pensif. Le Bien et le Mal ne sont qu'une question de relativité, c'est propre à chaque personne, ajouta le voleur.

Il n'aimait pas parler de Regina mais peut-être que Merlin pouvait comprendre. Qui n'a jamais été tenté par les ténèbres ? Qui n'a jamais succombé ? Il n'avait que les saints et les enfants. Regina avait un lourd passé déjà. Robin aussi, il avait été orphelin. Et les orphelins n'étaient pas traités comme des enfants normaux dans la forêt enchantée. Un veillard ? Merlin, il avait l'air d'avoir la quarantaine passée. Et Robin était proche de la quarantaine. Ce n'était pas vraiment rassurant d'entendre cela. Cependant, il fallait regarder au-delà des apparences pour voir à quel point, il est vieux. Ses yeux avaient une lueur las comme ceux d'un vieillard. Il eut un petit rire en écoutant Merlin lui dire qu'il aurait ri avec certains de ses apparences, tant qu'il ne s'était pas transformé en renard habillé de vert qui tire des flèches, tout lui va à lui. Il n'avait pas vraiment adoré la version Robin des Bois de Disney. Néanmoins, tous les enfants le connaissaient grâce à ce dessin animé mais c'était surtout Roland qui commençait à le dessiner en renard.

-Du moment que vous n'avez pas été déguisé en renard vêtu de vert qui tire à l'arc, je pense que c'est moins risible mais au moins, je suis connu, s'enquit-il avec un ton amusé.

Là, Merlin partit sur la vieillesse. La vieillesse et la sagesse ne faisaient qu'un pour Robin même si c'était un préjugé.

-Non, je n'ai fait de maisons de retraite, je suis plutôt un voleur et un réparateur assez mauvais dans ce monde bien que je sois habile avec mes mains. Je suis étonné d'entendre ça, moi qui pensait que les personnes âgées, voulaient donner leur sagesse aux plus jeunes, néanmoins, pourquoi vous ne le faîtes pas vous ? Vous amuser, tout laisser tomber et allez vous éclater à Las Vegas, s'enquit-il avec un petit sourire enjoué.

Remarque cela devait être bien, un petit road trip vers Las Vegas. Bon, il le ferait avec son copain, le Sherif et pirate Killian, cela serait amusant. Merlin vint à parler du changement

-S'améliorer dépends du passé encore et toujours selon moi, conclut-il.

La vie éternelle devait vraiment être un fardeau et cela se voyait. Bon finalement, il ne souscrirait pas à la vie éternelle. C'était décidé.

-La vie éternelle est un fardeau pour vous ? Pour certaines personnes, cela serait une bénédiction, demanda Robin tout en regardant le ciel azur au dessus de lui.



© 2981 12289 0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ Camp : Héros
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    Sam 14 Oct - 0:34


Des petites réparations

La maire de la ville...il savait bien qu'elle était leur relation. Regina celle qui avait été plus ou moins fautive de leur sort. Que pouvait-il bien dire d'elle. Il semblait très affecté par toutes choses qui se passaient autour de la brune. Il était vrai, que les rencontres qu'on faisait dans une vie avait une importance capitale. Pa a plus b, elle fut petit à petit dirigé vers de sombres dessins...profitant de son caractères, de ses faiblesses et de cette minuscule pointe d'envie de goûter à ce pouvoir si noir, si probablement aléchant. Les erreurs, pour apprendre, il fallait en faire, mais ceux qui en faisant à l'excès n'était pas une personne qui voulait apprendre à devenir meilleure...Cependant, malgré qu'il avait du mal avec la jeune femme, il pouvait bien faire confiance à la parole de l'homme qui se trouvait devant lui. Il le devait. Tôt ou tard, tout le monde paie ce qui aient semer, c'était la dur loi. Lui un jour il paiera, il l'avait déjà même payer bien plus. Il regarda plus ou moins intéressé l'homme.

"Je comprends ce que vous me dites, elle s'est faite influencé, mais ses choix ne l'étaient à tout moment influencé. Elle a goûté à la noirceur et n'a pu s'en défaire avant un certain temps, elle n'a pas eu un contexte relationnel très facile, je le conçois. Malheureusement, les choses mettent du temps, oublier sous la malédiction lui a permis de construire tout autre chose...mais lorsqu'on se souvient, il est difficile de pardonner sur le coup tant la souffrance ressentie est forte. Cela mettra du temps, cependant, si elle souhaite du plus profond de son être, évoluer d'une certaine manière pour que les gens lui fassent confiance, elle y arrivera petit à petit. Certes la rancune est tenace, mais il arrivera un jour où tout sera différent et la vie retournera en son cours normale. Après tout, nous ne sommes plus chez nous en quelque sorte, alors nous devons nous serrer les coudes. Les actes du passé peuvent nous poursuivre longtemps , c'est un fait qu'on ne peut pas nier ni réfuter. Elle semble plus épanoui auprès de vous et j'en suis heureux..." avait-il dit, il avait été sincère.

Sa relation avec elle, était pour le moment délicate. Il avait aussi une certaine rancune peut-être, mais il ne la haïssait pas, un homme s'en tirait, il en était d'accord avec Robin. Cependant, il s'isolait lui même et cela contentait tout le monde tant qu'il ne faisait pas de vague. Merlin en était plus que heureux de cela.

Plus ils enchaînèrent et il riait à l'image de Robin comme dans le disney.

"Je vous trouvais plutôt original. Après tout, les animaux sont intéressants" sourit-il grandement. "Je sais ce qu'est être un animal et je trouve ça plutôt fascinant, ne rejeter pas la version de vous...plutôt renversant pour les enfants, comme vous dites, vous marquez ainsi les esprits" frotta t-il ses mains joyeusement.

Il aimait bien discuter avec l'homme, il le trouvait attrayant. Ils faisaient ainsi connaissance. Il ne disait pas non à cela, l'écoutant parler, mais répliquant tout de même, un échange de bons procédés dirait-on.

"Vous devriez réparer les petites choses en maison de retraite, et puis l'amusement peut aller avec l'apprentissage, ce n'est pas incompatible. Croyez moi, vous en apprendriez beaucoup plus que vous ne le pensez actuellement" il rit légèrement. "M'amuser ? mais je le fais tous les jours, je mets de gaiëté, de la joie, j'ai une vie paisible. Et vous , êtes vous bien dans votre peau cher archer ?" demanda t-il.

Puis, ils se mirent de nouveau sur le chemin du passé. Merlin avait bien vu son regard porté dans le sien, comme si il voyait ce reflet dont il avait fait mention, mais il cherchait plus encore.

"Nous dépendons de beaucoup de choses, tous dépendons de quelque chose. Le passé est important dans un sens pour ne pas oublier nos actes et ainsi ne pas refaire les mêmes erreurs. Cependant, il faut savoir assumer cela et prendre ses jambes et ses pieds et avancer. Tout est important. Mais à la fin il restera toujours le libre arbitre" conclu t-il également.

Il but un peu de son thé. Il regardait aussi ce bleu du ciel si intense en cette journée. Il respira à pleins poumons avant de poser de nouveau son regard sur l'homme rêveur. Il se mit à éclater de rire.

"Un fardeau... quel joli mot. Que répondriez vous à cette question si je la vous posais ? Que répondriez vous ayant observé ce que vous avez pu entrevoir dans mon regard ? Le plus dur dans une vie longue, est de savoir la vivre, malgré tout ce qui s'y passe. Si être éternel et ne pas vivre à quoi bon être béni de cela ?" demanda t-il.

Quel débat philosophique. Au fond, il était passé à beaucoup de stade. Il était dur de dire, que s'était simple, pourtant il était là au jour d'aujourd'hui, fier de son entourage. Il sera là pour eux. Il savait la solitude, il savait le vivre ensemble, il savait le entre deux...il savait, mais que pouvait-il en dire après toutes ces centaines d'années. La vie mortel ou immortel -riant intérieurement- n'était pas si étrangère entre elle, juste une plus longue...que l'autre alors plus amène de se dire pourquoi en profiter de cet instant maintenant alors que plus tard nous seront là encore .

Il sourit énigmatique une nouvelle fois.




∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~    

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Petites Réparations ~ Robin & Myrdhinn ~
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke-