Partagez | 
 

 [Prélude] The Awakening

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: [Prélude] The Awakening   Ven 20 Nov - 23:00

The Awakening

Depuis la fin de la malédiction, après le retour de nos souvenirs, Killian et moi nous nous étions éloignés une quinzaine de jours avant qu'il ne comprenne que je ne me laisserai pas aller à la résignation et que je n'étais plus celle qu'il avait connu avant de quitter définitivement Camelot avec Leÿlin, il y a de ça environ 3 siècles. Nous avions convenu d'une sorte d'arrangement, avant que je ne découvre que je sois enceinte. Je lui avais immédiatement dit et vu sa réaction nous étions en froid depuis. Je ne l'avais fait qu'avec lui sans protection, comment pouvait il douter de sa paternité. Nous nous croisions de temps en temps par la force des chose et je me montrait d'une politesse froide sans plus d'émotion.
Ma grossesse se passait bien dans l'ensemble, bien qu'elle soit étrangement ultra rapide. A la fin juillet, on aurait pu croire que j'étais enceinte de 3 mois, et à présent à la fin septembre, je semblais être à terme.
Par la peur des jugements, je n'avais pas fait de suivi médical, je ne sortais plus de la maison. Emma, Leÿlin et même Ruby s'occupait de me ramener ce dont j'avais besoin. Lancelot avait accouru à la chute de la malédiction à la maison, Morgane et Merlin aussi. Enfin Morgane avait appelait avant, afin de s'assurer que je ne la tuerai pas à sa simple vision. Je l'avais rassuré la dessus, mais elle m'avait dit ne pas être prête à croiser mon frère et j'avais respecté la demande de mon amie, ancienne ennemie qui était redevenue une amie.
Bref, revenons à nos moutons, en cette radieuse journée, je voyais le le soleil briller par la fenêtre, je décidais de m'extirper comme je le pouvais de mon lit avec mon gros ventre. Une douleur horrible me coupa le souffle en deux dès que j'ai posé un pied au sol. Je sentais un liquide couler le long de mes cuisses. Je pensais immédiatement que j'étais entrain de perdre les eaux. Je baissais mon regard pour voir une immense flaque de sang. Il y avait un problème. Je fis un pas en direction de la porte pour appeler à l'aide. Mais sous la douleur je m'écroulais au sol en hurlant à plein poumon, j'avais du réveiller toute la maison là. Avant de sombrer dans l'inconscience je murmurai.


- « C'est un enfant de l'amour... »

*Flash-back
Nous étions sur le champs de batailles, nous avions pris les pictes dans un étau. J'étais au coté d'Arthur, à 1km de là Gauvain menait l'assaut au Nord. A 5 km à l'Est Perceval et Merlin faisait face à Morgane, et enfin à 2 kilomètre au Sud, Yvain et Lancelot repoussaient les Pictes dans leurs terres.
Cela faisait plusieurs mois Merlin et moi savions que les souverains de Camelot et Lancelot vivaient une sorte de ménage à 3. L'affections qu'ils avaient les uns pour les autres les empêchant de faire un choix. Nous étions restés neutres, nous étions là pour les aider et les guider, pas le juger. Mais aujourd'hui Arthur n'avait pas la tête au combat. Sa stratégie était payante pourtant, mais le roi semblait ailleurs. Je lui avais d'ailleurs fait une remontrance.

- « Arthur! Concentre toi sur le combat, tu vas finir par te faire blesser! »

Comme toujours quand on le prenait en fautes avec Merlin, Arthur me lança un regard coupable, il s'excusa, se redressa sur sa selle et se montra plus alertes.
Alors que le soleil était à son zénith, les attaques magiques arrivèrent jusqu'à nous à l'Ouest. Elle ne provenait pas de Morgane mais d'autres sorciers pictes, je baissais alors ma vigilance sur le combat classique, laissant ça aux chevalier pour me concentrer sur ma partie, je n'aurait pas du. Je vis Arthur s'écroulais de son cheval dans mon champs de vision, une pique Picte traversant son poitrail au niveau du cœur. Galvanisés par la chute du roi j'assistais à un massacre commis par les Pictes. Je fis comme je pu, je me frayais un chemin jusqu'à Arthur et créais une barrière magique autour de nous. Il murmura trois phrases avant de rendre l'âme.

- « Viviane, dites leur d'être heureux. Dîtes à ma sœur pardon. Un jour vous verrez je reviendrai... »

Les sorciers pictes réussirent à briser mon bouclier en s'y mettant tous ensemble, mais je n'avais pas dit mon dernier mot. J'vais pris Excalibur dans un main, elle brillait d'une immense flamme bleu, flamme aussi grande que mon chagrin, ma rage et ma détermination. Dans mon autre mains, je tenais ma dague de prêtresse de Ceridwen que j'empoisonnais toujours avant de partir au combat. Une heure, je protégeais ainsi le corps du roi, le corps d'Arthur, ce gamin que j'aimais énormément. Au bout d'une heure, Gauvain nous avait rejoint...

Fin du Flash-back
*

Un bruits se fit entendre me sortant de la torpeur, j'ouvris les yeux avec difficulté, je vis Leÿ et Gwen à mon chevet... Je murmurai alors...

- « Prévenez les... »

Je re-sombrais dans l'inconscience au milieu d'une mare de mon propre sang...

©Aliana


Diana : 40% de vie
Bébés : 95%
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Ven 20 Nov - 23:09


   
Respire... c'est ce qu'on dit non?

   
...
Les gens

   
Grasse matinée... ces mots résonnaient comme une joyeuse mélodie dans l'esprit de Leÿlin, en particulier depuis que le sort était levé, que son père se comportait comme un crétin – ce n'était pas nouveau en fait – et qu'elle, la fille de pirate, avait compris que ce sort l'avait changé en une espèce de traînée. De quoi la traumatiser pour les prochaines années. D'ailleurs, avec Lansa, ils s'étaient juré de ne jamais parler de leur petit écart, peut-être aussi à cause de la gêne du lien qui les unissaient... bref, elle faisait ce matin un rêve complètement débile, incluant un chien qui dansait en kilt, quand un cri venait la réveiller en sursaut. Dans sa surprise – on les attaquait ou quoi – la brune se cassait la figure de son lit, se recevant au passage les salutations chaleureuses de sa table de nuit, en maugréant :

« Putain de merde... »

Aller, une bosse de plus, et le fait que son couillon de loup gratte à la porte en jappant ne lui disait rien qui vaille. Il devait bien se passer quelque chose et très rapidement, la fille Jones se mettait debout, ouvrait la porte et déboulait en même temps que Gwen, l'inquiétude se peignant sur son visage en voyant l'état de celle qui agissait comme une mère à son égard, la lumière ne tardait pas à se faire dans son esprit, quelque chose clochait avec le bébé... enfin... pas comme si la grossesse avait été normale en même temps...

« Diana ? Diana tu nous entends ? Reste réveillée d'accord ? »


Trop de sang... elle n'aimait pas ça et malgré la demande d'aller 'les chercher', la brune ne perdait au départ pas un instant pour aller prendre un oreiller sur le lit de sa mère de cœur, lui glissait sous la tête pour qu'elle ne se fasse pas mal, une couverture également pour la recouvrir, qu'elle n'ait pas froid, et la plus jeune esquissait un petit sourire en déposant un baiser sur son front. Ce type d'affection n'était que rarement son genre, sauf avec Diana, ce n'était pas pareil, cette femme l'avait vu grandir, lui avait tout appris à Camelot et aidée ici, avant la levée du sort.

« Je vais le chercher, je ne reviendrais pas sans lui je te le jure. »

Il ? C'était Killian. Le crétin des mers, celui pour qui Leÿlin avait une véritable admiration dans ses jeunes années, mais qui baissait dans son estime depuis qu'il affirmait que la grossesse de Diana ne pouvait être le fruit de leur union. Non mais ! Il n'avait pas honte ? Sous entendre que cette femme était une catin capable de lui mentir ? Si on ne l'en avait pas déjà empêchée, elle l'aurait frappé directement dans les bourses pour lui faire passer l'envie de recommencer. Enfin pour le moment, l'urgence revenait à trouver Killian... heureusement, lors de son séjour à Camelot, la jeune fille qu'elle était à l'époque avait appris à se téléporter d'un endroit à un autre d'un simple appui de la magie. Bon... trouver une personne était plus difficile, elle n'avait jamais vraiment réussi, et la petite pirate préférait se rendre là où devait être son père : sur le Jolly Roger. Au passage, elle en avait oublié ses vêtements et tombait donc sur un Smee qui ouvrait de grands yeux en voyant l'enfant de son capitaine débouler en t-shirt long et... culotte. Ouais. Bon, il l'avait déjà vu avec moins que ça, mais ça restait assez gênant.

« Smee ? Tu sais où est mon père ? »

Le Rabbit Hole ? Putain, il allait vraiment finir pilier de bar ce con... les rôles allaient s'inverser à la levée du sort, c'est ça ? Elle avait arrêté de boire comme un trou, et le vieux s'y mettait parce qu'il ne voulait pas assumé que ses petits soldats avaient bien bossé ?

« Pauv' con... »

à nouveau, Leÿlin disparaissait et cette fois, elle surgissait comme si de rien n'était dans le bar, marchant d'un pas décidé vers le pirate – qui était en train de draguer une morue – qu'elle saisissait par le col en dégageant sa boisson d'un geste de la main.

« Toi. Tu vas arrêter tout de suite de faire ta drama queen et me suivre. On a un gros problème, et si tu veux pas que l'hémorragie de Diana l'amène direct au cimetière, tu vas ramasser tes couilles, assumer ta part de responsabilité et te comporter comme un putain d'homme. Capiche ? » puis de se tourner vers la fille qui semblait mécontente de son arrivée : « Ta gueule la gourde, c'est mon père et il doit rendre des comptes à sa femme. »

Bon, ok... il n'avait pas tellement le choix (et elle mentait un peu) en fait... elle l'emmenait dans son sillage pour apparaître de nouveau dans l'appartement, trouvant Diana comme elle l'avait laissée, et poussant son père vers la femme qui semblait... moins en forme.

   
   


Diana : 35% de vie
Bébés : 95%
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Sam 21 Nov - 0:52


Gwen Lawrence & les autres

The Awakening 


Depuis que Killian est parti de la maison à la fin de la malédiction, cet abrutis est parti de la maison, j'ai cru que j'allais le tuer. Comment est-ce qu'il a pu agir comme ça, comme un lâche, d'abandonner une femme comme diana, enceinte en plus. Elle n'a pas voulu être suivit par un médecin, je ne sais pas pourquoi mais bon c'est son choix. J'ai toujours été là pour elle, en veillant bien sur elle, en tant qu'assistante de vie. Trois mois passèrent, son état m'inquiétait quand même, Diana n'avait pas bougé de la maison, ce qui est préférable. Je me suis levée comme tous les matins, mais bizarrement , je ne sais pas pourquoi je ressens comme un mauvais pressentiment, j'essaye de pas trop y penser.
Après mettre habillée d'un jean et chemisier blanc, je décide d'aller préparer le petit déjeuner comme à mon habitude. Durant que je descends j'entends un bruit sourd et aussi un cri venant de la chambre de la future maman. Oh non Diana !! Sans réfléchir, je remonte les marches rapidement, j'arrive en même temps que Leylin à la chambre de la femme enceinte , un spectacle d'horreur s'offrait à nous, Diana était étendu au sol.
Oh non non, c'est pas vrai... le stresse monte d'un cran, je me mets à genoux à ses côtés. Je prends son pouls, ses battement sont faibles.. Qu'est ce qui se passe ??? Pendant que je prenais son pouls, Leylin était parti prendre un oreiller sur le lit pour le mettre sous la tête de diana, ainsi qu'une couverture pour empêcher qu'elle n'ai froid.
-Reste avec nous Diana, je t'en pris, parle moi, ne fermes pas les yeux.
De la voir ainsi comme ça, me fais vraiment mal, j'ai vraiment peur pour elle.... Mais où cet imbécile durant que diana est entrain de souffrir. Elle revient à elle, c'est vraiment inquiétant son état...Ces derniers mots avant de sombrer dans l'inconscient sont : 
- « Prévenez les... » .
Leylin parti le chercher, en espérant de tout cœur qu'elle réussisse à la ramener de gré ou de force. Je me leva pour aller chercher rapidement le téléphone qui se trouve sur la table de chevet de la chambre, je me réinstalle près de Diana en essayant de la réveiller, tout en composant le premier numéro qui me vient. Celui de Morrigan, en espérant de tout coeur qu'elle réponde... Une tonalité... Deux tonalités... Répond bordel Morrigan... Mon regard était posé sur la femme gisant le sol.. les larmes coulèrent sur mes joues..
-Décroche Morrigan, je t'en supplie.., aussi tôt dis aussi tôt fait, Allô morrigan, tu peux venir le plus vite possible à la maison, c'est urgent... C'est Diana.... elle est à terre..elle a fait une chute.... Elle est blessée... Je suis toute seule.. Leylin est parti pour chercher Killian si j'ai bien compris.. La porte d'entrée est ouverte.. Entre directement et viens me rejoindre dans la chambre de Diana.. Ma voix était tremblante par la peur et le stresse. Je raccroche tout en espérant qu'elle vienne rapidement. Je prends la main de Diana.
-Sers moi la main si tu m'entends, Diana, tu n'as pas le droit de nous faire ça... Reste avec nous.. 
Code by Fremione.


∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Ancien Shérif
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Sam 21 Nov - 2:03


The Awakening
The Once and Future King

Père, père... Je ne voulais pas être père à nouveau ! J’ai bien dit à Diana le jour où elle m’a annoncée sa grossesse que je n’étais pas le père. Comment pouvait-elle pensée que je puisse la croire après ses écarts avec la population masculine de Storybrooke ? Au fond de moi je savais que j’étais le père, une petite voix me le murmuré sans cesse, mais je refusais de l’entendre. Je n’étais pas prêt. Je ne pouvais pas gérer ça. C’était trop. La chute de la malédiction a fait mal, très mal. J’étais heureux pendant cette malédiction ! J’ai qu’une envie c’est étrangler cette Emma Swan pour m’avoir brisé mes rêves et avoir ramené mes anciens démons ! Je n’avais que la haine actuellement dans mon cœur, pas la place pour d’autre sentiment.

Pour oublier tout ça, je trainais dans les bars de la ville évitant mon ex petite-amie ou sur mon navire préparant quelque acte de piraterie. C’était un matin quelque peu ordinaire quand Leÿlin vint à ma rencontre. Oui je bois dès le matin. Boire du rhum avant 10h du matin ne fait pas de vous un alcoolique, mais un pirate ! J’étais avec mon rhum à la main, mon crochet sur la cuisse d’une charmante demoiselle essayant d’en faire ma proie pour la journée. Jusqu’à ce que la tempête Leÿlin déboule… en petite tenue… ?

« Putain Leÿlin ! Qu’est-ce qui te prends ! »

D’où elle me traite comme ça ?! Je suis son père pas l’inverse ! Mais ma colère se dissipe quand elle m’annonce que Diana a un gros souci. Une hémorragie. Ma bouche chute sous le choc de l’information, je ne sais quoi faire. Je ne tiens même pas compte de la façon dont elle me parle.

« C’est pas ma femme, juste mon ancienne copine. »

Je fais un geste de la main pour minimiser le truc face à ma future conquête. Non mais franchement Killian tu me fais pitié… La mère de tes futurs enfants se meurt et toi tu veux juste assurer à cette donzelle que t’es célibataire… je n’ai pas le temps d’argumenter davantage que Ley me téléporte dans la chambre de Diana. Le choc et l’horreur me prennent aux tripes quand je la vois baigner dans son sang…

« Mon dieu… »

Ley me sort de ma torpeur quand elle me pousse vers elle. Je m’installe à ses côtés n’osant pas la toucher de peur de lui faire du mal. Gwen lui prend déjà la main. Elle a l’air bouleversée… Qui ne le serait pas ? J’essaie de retenir les larmes que j’ai au coin des yeux. Bien que notre relation ai dégradé elle reste celle qui m’a sauvé de mon temps à Camelot quand je n’étais qu’un enfant. La première femme que j’ai aimée avant mes jours de pirate. Celle qui a élevé mon enfant. Et surtout celle qui porte en ce moment même mon second enfant. Je réalise maintenant. Enfin je commence. C’est quand on voit la mort en face qu’on se rend compte des choses. Je dépose ma main sur sa joue, la mâchoire serrée. Je la vois ouvrir peu à peu les yeux, mais je n’arrive pas à lui sourire.

« Viviane ?! Tu restes avec nous t’as compris ! » Je l’engueule et alors ?  « J’ai perdu trop de gens auxquels je tiens, je refuse de te perdre aussi tu m’entends ?! »

Je laisse couler qu’une seule larme, aucune autre ne passera. Je porte mes yeux jusqu’à son ventre, il est énorme. Elle va accouchée. La naissance de Leÿlin n’étais pas de tout repos je me souviens. Je n’étais pas là au début, je devais affronter une tempête des plus féroces, j’ai abandonné mon poste quand on m’a averti qu’il y avait des difficultés durant l’accouchement. Je refuse qu’elle meure pour mettre au monde l’enfant. Elle est forte je le sais, elle va s’en sortir.

code by Silver Lungs


Diana : 35% de vie
Bébés : 95%
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Sam 21 Nov - 12:16


The Awakening

T'as intérêt à tenir, je deviens quoi moi si tu n'es plus là pour nous lier les uns aux autres ?

Morrigan & Gwen & Diana &
Leÿlin & Myrdhinn & le pirate

La Malédiction avait été levé quelques mois plutôt... Morrigan avait été rattrapé par les souvenirs et elle avait dû faire face. Cela avait été dur, surtout au début, quand elle restait enfermée chez elle pour ne voir personne et déprimer tranquillement. Puis il avait bien fallu revenir parmi les gens. Et reprendre contact... Au départ, la jeune femme n'avait pas voulu aller voir Diana. Elle l'avait contacté par téléphone afin de savoir si elle serait la bienvenue si jamais elle passait à la villa. Et Viviane lui avait assuré que oui.

C'était bon de savoir que son amie ne lui en voulait plus autant... Morrigan était passée la voir souvent, l'aidant autant que possible avec cette grossesse que le père rejetait. Crétin de pirate. Mais la Dame du Lac n'avait pas besoin de cet abruti qui lui avait brisé le coeur... Les hommes étaient tous des abrutis de toute façon, celui-là n'en était qu'encore un exemple. Il n'y avait qu'à voir Arthur et Myrdhinn... La culpabilité la rongeait quand elle repensait à la levée de la Malédiction... Bordel, elle était entrain de coucher avec lui quand c'était arrivé ! Elle avait mis son instinct de côté et avait passé une nuit avec le pasteur qu'elle avait toujours fui. Pour en découvrir la raison par la suite. Depuis, elle l'évitait. D'autant plus que Duncan était là, à lui conseiller de ne pas renouer avec les gens de Camelot qui lui avaient fait tant de mal. C'était vrai bien sur. Mais n'en avait-elle pas fait également ? Cette Malédiction, c'était comme une seconde chance en réalité...

La sonnerie du téléphone retentit et la professeure mit quelques secondes avant de percuter. Alors elle se rua sur l'appareil et eut une Gwen affolée au téléphone. Diana avait fait une chute et elle était en sang. Morrigan entendit à peine le reste. Elle raccrocha et se téléporta immédiatement dans la chambre de Diana, arrivant pile au moment où ce crétin de pirate l'engueulait.

- Ta gueule Killian ! S'écria-t-elle rapidement. Dis lui que tu l'aimes mais cesse de l'engueuler, tu lui as déjà fait assez de mal comme ça... Prends soin d'elle, ça la ramènera peut-être à nous...

Puis sans plus faire attention à ce crétin, Morrigan s'agenouilla au côté de son amie, se fichant pas mal du sang dont elle barbouillait ses vêtements. Les mains au dessus du ventre de la future mère, la magicienne murmura des enchantements de guérison. Cela avait été la première chose qu'elle avait tenu à maîtriser à l'époque, afin de servir au mieux les intérêts de son frère... Quelle idiote...

Mais sa magie n'était pas assez puissante. Morrigan était forte, quasiment au même niveau que Diana à quelque petite chose près. Aussi il ne restait qu'une solution... S'acharner ne servirait à rien et la brune avait beau ne pas vouloir le revoir, elle savait qu'elle n'y échapperait pas. Pas cette fois en tout cas, pas si elle voulait aider sa plus vieille amie...

- Tiens le coup Diana... Je vais le chercher. Dit-elle doucement à la femme enceinte inconsciente, avant de disparaître.

Elle ré-apparut quelques secondes plus tard, dans le temple, où Myrdhinn était entrain de rallumer des bougies. Il l'avait sans doute senti puisqu'il se tourna vers elle avec un air surpris. Puis il remarqua le sang sur ses vêtements et s'approcha d'elle.

- Non ! Fit-elle en levant les mains doucement. Ce n'est pas le mien. Diana a des ennuis. Elle a fait une chute et l'accouchement a débuté. Sauf qu'elle est inconsciente et que le bébé n'arrive pas à sortir. Il faut que tu nous aides...

Morrigan n'avait pas l'habitude de demander de l'aide. Elle était trop fière pour ça. En temps normal, elle se serait acharnée pour ne pas avoir à recroiser Merlin. Mais là... Pour Diana, pour la sauver elle et son bébé, la magicienne avait mis son ego et ses soucis de côté. Lui seul pouvait l'aider et elle le savait parfaitement... Heureusement qu'il considérait Diana comme sa sœur, sinon, elle aurait en plus dû le convaincre !



Diana : 35% de vie
Bébés : 95%
Morrigan : 100%
Mission : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Sam 21 Nov - 21:48



Le début du commencement

Myrdhinn enfin Merlin de son vrai non avait retrouvé sa mémoire depuis la fin de cette malédiction et TOUT ses souvenirs. Ceux altérés au plus profond de son être lui étaient revenues comme une grosse claque. Ce jour là, il partageait un moment si agréable, son cœur ne mentait pas sur cela. Pourtant la femme avec qui il était avait tout un rapport avec son passé oublié. Il ferma les yeux quelques instants. Il n'avait pas eu une violente réaction, se laissant le temps de digérer les choses. Il restait lui même, étant présent pour les autres malgré tout, toujours et éternellement le pasteur qu'il avait pu être dans cette vie maudite. Depuis, il avait reprit contact avec sa sœur, venant la visiter, l'épaulant. Ainsi certains autres personnes dont il n'avait pas eu de contact particulier, tout aussi heureux de les retrouver au fond de lui. Mais, il n'avait pas revu Morrigan, sachant certainement le pourquoi. Il ne pouvait lui en vouloir pour cela, s'était compliqué et il sen savait quelque chose sur ces choses là. Il en avait vu des étrangeté et pas des moindres.

Que pouvait-on bien penser ? Le pasteur aurait pu avoir un mal de crâne, il en avait eu un même les cachets ne le fit pas disparaître. La chose qui l'avait frappé était un souvenir des plus soudains et douloureux. La perte de son fils qui s'était révélé fausse. Il s'en voulait. Il était venu à lui, sans pour autant lui dire les choses concrètement, mais il se rappelait de chaque échanges qu'il trouvait à l'heure actuelle logique. Beaucoup de choses s'éclaircissaient, ses impressions étaient réelles. Il souffla longuement. Bon, maintenant qu'il avait retrouvé ce qu'il avait perdu, autant en prendre soin.

Il marchait lentement vers ces cierges, ayant pour tâches de les allumer. Avec la malédiction brisée, bizarrement, les personnes pour beaucoup et certains avaient eu l'envie et le désir de se confier, venant vers lui. Ceux qui en avaient l'habitude, venaient et d'autres non. Il ne pouvait les brusquer, il savait qu'il était là si besoin était et il le sera car au fond c'était ce qu'il était.

Il entreprit de faire renaître la lumière lorsqu'il sentit une forte présence, dégageant une aura magique. Il se retourna surpris de la voir devant lui. Avant qu'il ne réalise vraiment qu'elle était là, pas que ce n'était pas agréable. Il vit le sang sur ses vêtements, il s'approcha, arquant un sourcils inquiet mais très vite, la magicienne lui donna la réponse de sa provenance. A ces mots prononcés, Merlin prit la main de cette dernière et les téléporta dans la maison de sa sœur. Sa grossesse avait progressé d'une vitesse hallucinante ce qui préoccupait beaucoup le pasteur. Il ne voulait pas voir Diana perdre un enfant. Il fera tout son possible.

Il regarda Morrigan un instant, un regard qui se voulait doux et reporta son attention sur la scène qui se déroulait devant lui. Diana sur le sol, un coussin sous la tête, ensanglantée. Il s'approcha d'un pas léger vers elle et dit d'une voix calme mais ferme aux personnes présentes dans la pièce autour d'elle.

"Il faut vous reculer, je sais que vous êtes inquiets mais il faut lui laisser le plus d'air possible, une personne suffit. Il me faudrait une bassine d'eau tiède et des serviettes de toilettes, s'il vous plait" annonça t-il la couleur.

Il se pencha sur Diana, l'inspectant, l'examinant, faisant usage de sa magie pour savoir d'où provenait la cause de son mal être. Il fallait qu'elle reprenne conscience. Elle était faible et pour mettre au monde son enfant, il fallait qu'elle est plus de force. Il était soucieux mais calme. Il le devait, la panique n'aidait en rien.

"Il faut qu'elle reprenne conscience....parles lui sans arrêter" il prit une de ses mains, la pressant. Il continuait son examen consciencieusement. "Diana, ma sœur, si tu m'entends presse ma main, restes avec nous, pense à ton bébé" murmura t-il. Ses paroles se perdirent et les premiers résultats tombèrent. Il fronça des sourcils. Il avait trouvé la cause. Cette dernière qui déterminera tout. "Le problème vient d'une ancienne blessure au niveau du bas ventre....de la magie picte y est présente...." il l'avait dit. La cause était tombée. Il prit une serviette mouillée et la posa sur le ventre, il en prit une autre, la posant sur le front de Diana. Il fallait arrêter du moins l’hémorragie, ce qui s'afféra de faire du mieux qu'il pouvait avec une aide précieuse.


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Lun 23 Nov - 22:34, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Sam 21 Nov - 22:13

The Awakening

*Flash-back
Je regardais l'étendue d'eau devant moi, le coeur lourd. J'avais fait un choix, j'avais choisi de suivre ma destiné, j'avais ruiné mon bonheur personnel, je le savais. Pas une larme ne perlait. Merlin était apparu près de moi. Sans dire un mot il avait posé une main de réconfort sur mon épaule. Je m'étais réfugiée dans ses bras et j'avais éclaté en sanglot. C'est alors que le grand mage pris la parole

- « Il reviendra Viviane, quand son coeur sera apaisé il te reviendra... »

Je regardais alors l'océan ou le Jolly Roger avait disparu. Il m'avait demandé de venir avec lui... Mais je ne pouvais pas, j'avais un rôle à jouer pour la pérénité d'un royaume, je ne pouvais pas tout lâcher par égoïsme. Même si je l'aimais plus que ma vie, je murmurai alors.

- « J'espère Merlin, mais il va être dure pour lui de trouver la paix sans Liam. »

Je posais un baiser sur la joue de mon ami avant de me volatiliser dans une nuage bleu océan. J'apparus devant une femme brune, sans préambule je dis.

- « Liam est mort en mer. Je vous demande d'intervenir, je payerai le prix nécessaire... »

La femme se leva et me dis après avoir posé sa main sur mon front.

- « Ton premier enfant mâle, tu me le donneras en apprenti. »

J'étais tellement convaincu de ne jamais avoir d'enfant que sans la moindre hésitation j'acceptais le deal.

Fin du Flash-back[/size]*

Je revenais à la réalité, pourquoi mon cerveau me renvoyait sur les moments les plus douloureux de ma vie à Camelot, ne pouvais je avoir de souvenir heureux. J'entendais la voix de Gwen, sa main chaude dans la mienne si froide. J'allais mourir, je le sentais. J'entendais la voix de Killian, Viviane... Je luttais contre l'inconscience qui revenait, je murmurai.


- « Je t'aime, sauve l'enfant. S'il faut faire un choix choisi l'enfant... »

Et avant que Morigan ne revienne avec mon frère je repartais très loin cette fois. Je ne rouvrirai pas les yeux je le sentais... Je ne sentis pas la main de mon frère, je ne réagissais pas. J'étais forte, mais pas assez pour me sauver et sauver mon enfant. Et j'avais fait un choix, je n'avais jamais eu d'importance, je n'avais jamais trouvé de raison valable à ma vie. Sauver la vie de mon enfant était enfin une raison valable. Je tiendrai, je devais rester en vie pour que l'enfant naisse...


*Une voix s'élève par la bouche de Viviane alors qu'elle est totalement inconsciente...
La légende dit qu'Arthur reviendra quand le monde aura besoin de lui. Il est sur le point de revenir, avec lui arrive ses deux plus puissants alliés, ils ne feront qu'un... Il est de ta responsabilité de le former. Cette fois aucun échec ne sera toléré... Protège ma création Merlin, Viviane ne peut mourir. S'il le faut faites en apelle à la science de ce monde, à la magie noire, mais Viviane ne doit pas mourir, je ne l'accepterai pas!

Ceridwen disparu totalement*

©Aliana


Diana : 25% de vie
Bébés : 95%
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.


Dernière édition par Diana Lake-Jones le Jeu 25 Mai - 23:40, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Sam 21 Nov - 23:19


   
Respire... c'est ce qu'on dit non?

   
...
Les gens

   
D'autres personnes étaient arrivées au fur et à mesure. L'une d'elle était Morrigan, aka Morgane, puis était venu Merlin, tous deux pour leur amie qui avait sérieusement besoin de leur aide. La première prise de parole de Morrigan fit d'ailleurs éclater de rire Leÿlin – enfin, un rire nerveux – car elle demandait plus ou moins au pirate de fermer sa gueule s'il n'était pas capable de faire autre chose que disputer la future maman alors qu'elle n'avait pas besoin de cela. C'est après que Merlin avait été cherché par la sorcière, et le soulagement passait pendant un temps en se disant que s'il était là, tout irait pour le mieux.

Un instant, avant de perdre connaissance, Diana s'adressa à Killian, c'était facile à deviner, en lui demandant de sauver l'enfant en priorité...

« On vous sauvera tous les deux... »

Pardon ? S'éloigner ? S'en aller et qu'il ne reste qu'une personne ? Il était sérieux lui ? Dans ce cas, le choix était vite fait pour la fille Jones et avec un entêtement qu'elle tenait sans doute de son père, la plus jeune lâchait comme une enfant boudeuse – à moins que ce ne soit la peur qui parle, ce qui était plus que probable :

« Hors de question que je me tire ! C'est ma mère, je ne la laisse pas ! » puis de fixer les autres avant d'élever la voix, pas de doute, elle était bien flippé : « Vous êtes bouchés ou quoi ? Allez prendre une bassine de flotte et tout ce qu'il a demandé ! Bougez-vous bordel de merde ! Et foutez le camp de là ! Il faut qu'une personne ! »

La seconde d'après, Leÿlin s'était à nouveau agenouillé pour poser sa main sur la joue de la dame du lac. Elle avait finit par le dire... c'était sa mère, et elle refusait de perdre celle-là aussi, et elle effaçait rageusement les larmes qui s'étaient traîtreusement infiltrées sur ses joues. Pas question de montrer trace de faiblesse, pourtant c'était plus fort qu'elle et la panique n'attendait qu'un signe de plus pour éclater. Lui parler ? Oh euh... oui... parler... mais pour dire quoi ? Puis avant, il fallait se reprendre, ce qui n'était pas gagné... il suffisait de voir comment elle avait hurlé pour chasser les autres, c'était d'ailleurs étonnant qu'on ne l'ai pas flanqué elle-même à la porte.

« Diana... ? Aller, réveilles-toi... il va avoir besoin de toi ton bébé et... et moi aussi... et tout le monde... et puis, c'est pas drôle de grandir sans maman... parce que compte pas sur moi pour te remplacer pour les questions gênantes sur le sexe plus tard... » et tout un tas de conneries de ce genre qui se coupaient parfois pour aider Mir' dans son entreprise à aider la femme qui l'avait élevée quand elle était petite.

Une ancienne blessure ? Un voile noir venait couvrir les yeux de Leÿlin. Qui était le... ok... calme... il fallait rester... il fallait tordre cette serviette comme elle aurait tordu le cou du fils de pute qui avait blessé Viviane par le passé.

« Qui es le putain d'agneau de garce qui lui a fait ça ? Je te jure, si je le retrouve il pouvoir faire un puzzle avec ses boules parce qu'elles seront explosées ! PUTAIN DE MERDE ! » non, franchement, éclater son poing dans le premier truc qui passait, ce n'était pas judicieux mais c'était ça ou faire un truc encore plus con... même si ses tremblements ne se calmaient pas le moins du monde pour leur part. « Tu vas la sauver hein ? Tu peux la sauver ? Et le bébé aussi ? »

C'est alors qu'une voix s'éleva, des lèvres de la femme, mais ce n'était pas elle... pas sa voix en tout cas. La peur laisse un instant place à la stupeur, un geste de recul saisit la brune qui fixe la scène étrange avec de grands yeux. Quand la voix se stoppent, Leÿlin ouvre et ferme plusieurs fois la bouche, avant que son naturel ne revienne au galop... debout par un simplement bond, la fille des mers se passe une main dans ses cheveux, comme si l'incompréhension la poussait à s'en arracher quelques poignées pour vérifier que tout était réel.

« Elle... elle a... PUTAIN ELLE VA NOUS CHIER ARTHUR ! »

Mais... et... ces deux alliés ? Ce point lui était encore flou... la vérité lui semblant trop impossible.

   
   


Diana : 25% de vie
Bébés : 95%
Mission : 100 %
Leÿlin : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Dim 22 Nov - 12:49


Gwen Lawrence & les autres

The Awakening 

Cette vision de Diana allongé sur le sol, avec ce sang autour d'elle, me donnait mal au coeur.. Les larmes coulent petit a petit sur mes joues.... Je ne voulais pas qu'elle meurt, je... Je la considère comme ma mère... C'est bizarre je sais mais c'est grâce a elle que durant cette malédiction que j'ai pu m'enfuir de celui qui m'avait séquestré durant tout ça.. Grâce à elle, j'ai pu réapprendre à vivre, ne plus avoir peur de ce qui m'entoure..Après avoir raccrocher avec morrigan que leylin et Killian apparurent. Je ne fis même attention a ce lâche. Le voilà qui l'engueule non mais sérieux pour qu'il se prend, c'est pas en lui gueulant dessus qu'il va arranger les choses... Avant que je ne dise quoi que ce soit, morrigan apparue et lui cria dessus en lui disant que ce n'était pas comme ça qu'il allait l'aider. 
Je ne disais rien tellement que la peur était présente.. Morgane parti chercher myrdhinn, enfin le frère de viviane. Même pas deux minutes après ils réapparurent en nous demandant de s'écarter de Viviane et d'aller chercher ce qu'il faut.  La fille du pirate refusa de la laisser tout en s' énervant.
« Hors de question que je me tire ! C'est ma mère, je ne la laisse pas ! » puis de nous fixer avant d'élever la voix, pas de doute, je voyais dans son regard qu'elle flippait pour sa mère, ce que je peux tout à fait comprendre, je serais dans le même état qu'elle, si c'était ma vrai mère qui serait étendu dans une marre de sang sur le sol. : « Vous êtes bouchés ou quoi ? Allez prendre une bassine de flotte et tout ce qu'il a demandé ! Bougez-vous bordel de merde ! Et foutez le camp de là ! Il faut qu'une personne ! »
-Leylin calme toi, c'est pas en t' énervant que tu vas améliorer la situation...On est tous dans la peur de la perdre, alors calme toi d'accord ?? Je vais aller chercher ça..., lui annonçais-je en essayant de garder mon calme..
Je me lève assez difficilement.. Mes jambes tremblèrent légèrement, je sorti rapidement de la chambre pour me rendre dans la salle de bain. J'ai tellement peur pour elle... Je t'en supplie Diana. Tu n'as pas intérêt de mourir.. Bats toi pour ton enfant.... Pense a tes proches qui tiennent a toi.. J'essaye de revenir au plus vite avec une bassine d'eau et des serviettes. Je pleurais sans me rendre compte.... En revenant vers la chambre. Mes mains tremblèrent, calme toi gwen, reste calme... En rentrant dans la pièce avec ce qu'il faut, j'entends leylin dire: 
« Elle... elle a... PUTAIN ELLE VA NOUS CHIER ARTHUR ! »
Mon coeur loupa un battement... qu'est ce qui c'est passé durant mon absence.. Pourquoi parle-t'elle de mon ancien époux... Arthur... Je repris mes esprits et dépose près de Myrdhinn
-Voici la bassin d'eau tiède et les serviettes comme vous l'avez demandé... Et recule pour le laisser soigner Diana... Mes jambes tremblèrent tellement que je décide de m'assoire pour reprendre mes esprits.. Le stresse est présent, je dois rester calme pour Diana... pour les autres.. Mais c'est tellement dur... Mon regard est posée sur la futur maman.. je ne peux empêcher les larmes de couler tout en priant qu'ils sauvent diana et son enfant..
Code by Fremione.



Diana : 25% de vie
Bébés : 95%
Mission : 100 %
Gwen : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Ancien Shérif
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Dim 22 Nov - 20:50


The Awakening
The Once and Future King

Je vois les regards de haine qu’on me lance, j’en ai que faire. Et le petit manque de respect de Morrigan… je ne le laisserai pas passer une seconde fois. Je peux rien contre ces êtres magiques, mais j’en ai que faire si elle me cherche, elle va me trouver ! Un coup de crochet va l’aider à baisser d’un ton ! Ma mâchoire claque quand j’entends Diana me dire qu’elle m’aime. De sauver l’enfant. Connerie ! Si je devais choisir entre les deux ça sera elle !

« Je suis égoïste. Tu sais très bien que c’est toi que je choisirai. »

Et déjà elle est repartie dans l’inconscience. Ley qui veut sauver les deux. Douce innocence de la jeunesse. Je suis le seul dans cette pièce prêt à faire ce qui faut pour sauver Diana, quitte à mettre en péril la vie de l’enfant qui est en train de la tuer actuellement. Le grand Merlin arrive nous ordonnant de lui laisser la place. On ne m’ordonne rien.

« Je reste là ! Hors de question que je parte. »

Je lui laisse cependant la place, me tenant debout derrière lui prêt à faire la moindre chose pour aider Diana. Ma fille pense la même chose. Sa mère ? Je ne vais pas mentir, l’entendre appeler Diana sa mère m’a blessée dans un premier temps. Juste un cours instant. Comme un coup de poignard dans le cœur, mais je dois me ressaisir. Le moment était mal choisi, elle était paniquée pour la vie de celle qui l’avait élevée. Je la comprends. Je suis même fière de son comportement dans ce moment des plus difficules.

Je recule jusqu’à heurter un meuble quand une voix s’élève des lèvres de Diana. C’est flippant… Arthur ? Notre enfant serait cette putain de réincarnation ?! Et ses deux alliés ? Ça veut dire quoi… ? Je ne veux pas accepter ce qui passe dans ma tête. Ce n’est pas possible. Je fais les cents pas derrière Merlin, ma patience à des limites. Je suis le seul qui peut l’aider : et ils le savent très bien ! Depuis qu’on se connait je partage une connexion avec elle… que je le veuille ou non, on est lié. Je décroche mon crochet que je pose violement sur la table de chevet avant de dégager, gentiment – ou pas – le grand mage. Il va servir à rien. Je le pousse pour prendre sa place à coté de Diana.

« Assez de cette connerie, je laisserai pas une stupide réincarnation d’Arthur la tuer ! Essayer donc de m’en empêcher ! Et vous savez autant que moi que je suis le seul qui pourra la ramener. »

Je lance un regard noir à chaque personne présente. Que Morri’ essaie quelque chose pour voir, ou Leylin. Malgré les instructions que Merlin nous a données la vue de Diana baignant dans son sang m’insupporte au plus haut point… Je la porte donc dans mes bras comme une mariée juste pour la déposer bien plus loin de tout ce sang. Je me fiche des protestations des autres à l’heure actuelle. Je me calme, déposant rapidement un baiser sur ses lèvres la suppliant de me revenir. Je dépose doucement sa tête sur ma jambe pour la surveiller un peu mieux, lui caressant les cheveux. Je sais que ce genre de geste l’apaise. Je la connais. Sans doute même mieux que ces imbéciles dans cette salle.

« Reviens-moi amour. Tu n’as pas le droit de me laisser ou de laisser Leÿlin. Elle a autant besoin de toi que j’ai besoin de toi aussi Viviane. Tu te souviens notre temps ensemble à Camelot, je te disais que je te voyais comme un ange. C’est toujours le cas. Tu as toujours été ma seule lumière. »

J'essaie de contrôler ma peur. La panique ne mènera à rien, les larmes non plus. Je la regarde espérant un geste de sa part. Chose que j'obtiens. Elle ouvre doucement les yeux. Je porte ma main à sa joue, lui souriant.

« C'est ça, chérie. Tu restes avec nous d'accord. Ça se passera bien tu va voir. Je reste avec toi. »
code by Silver Lungs


Diana : 25% de vie
Bébés : 85%
Mission : 100 %
Killian : 100%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Dim 22 Nov - 21:59


The Awakening

T'as intérêt à tenir, je deviens quoi moi si tu n'es plus là pour nous lier les uns aux autres ?

Morrigan & Gwen & Diana &
Leÿlin & Myrdhinn & le pirate

Morrigan avait pris sur elle pour faire ce qu'il fallait pour Diana. Les regards noirs de Killian lui étaient complètement passés au dessus, s'il n'était pas content, de toute façon, c'était pareil. Une fois au temple, elle avait expliqué rapidement la situation à Myrdhinn, il lui prit sa main, provoquant une forte chaleur en elle, puis les téléporta chez Diana.

Là, la situation était toujours aussi catastrophique. Diana baignait dans son sang et les autres étaient tout autour. Myr prit les choses en main après lui avoir lancé un regard qui attendrit Morrigan. Si les choses étaient différentes... Si elle arrivait à pardonner au mage et à elle-même... Peut-être qu'alors quelque chose serait possible entre eux. Mais pour le moment, la magicienne était trop rancunière pour passer à autre chose. Aussi ne lui retourna-t-elle pas la politesse et se contenta-t-elle de croiser les bras.

Il tenta de faire reculer tout le monde et seul Gwen obéit. Sa belle-sœur était toujours aussi douce et elle comprenait que le moment était grave mais qu'elle ne pouvait rien faire. Si ce n'était calmer les autres et faire ce que Myr lui avait demandé. Ce que bien sur, elle s'empressa de mettre en oeuvre.

Morrigan manqua de s'étouffer quand Myr leur révéla que c'était à cause d'une ancienne blessure que l'accouchement se passait mal. Ancienne blessure pleine de magie picte... Une voix s'échappa alors de Diana. Une voix puissante et pleine de pouvoirs. Une voix qui fit frissonner la jeune femme... Ou alors était-ce les révélations que la voix leur donnait ? Arthur allait revenir...

La colère brouilla la vue de la magicienne. Non, ce salopard ne pouvait pas revenir ! Pas après la peine qu'il avait causé, pas après ce qu'il lui avait fait ! En quoi ce personnage pouvait avoir le droit de revenir un jour ? Pourquoi ?! D'autres l'auraient tellement plus mérités... Les chevaliers de Camelot, les Pictes qui n'avaient fait que suivre ses ordres... Mais pas lui ! Surtout pas lui !

Ce fut dans un état second que Morrigan vit Killian transporter Diana dans le lit. En temps normal, elle l'aurait emprisonné au mur pour qu'il cesse de les empêcher d'agir, mais là... Elle était tiraillée. D'un côté, elle voulait sauver sa plus vieille amie de l'autre... Elle n'avait pas envie de voir Arthur revenir au monde... Oh non, c'était véritablement quelque chose qu'elle ne souhaitait pas revivre... Mais dans le même temps... Le bébé n'avait rien fait... Et il serait entouré par ses deux alliés... Et si ?

- Tu crois que... Qu'elle en attendrait trois ? Demanda-t-elle doucement à Myrdhinn en revenant tout à coup à elle.

Mais pour ça, il fallait qu'elle choisisse. Sinon, tout serait fini. Avec un soupir, Morrigan choisit. Non, elle ne pouvait pas laisser mourir son amie et un ou des enfants innocents. Alors elle s'approcha du lit, sans même lancer un regard vers Killian. Là, elle inspira un bon coup, fit apparaître une lame et s'entailla assez profondément la main. La magie picte se basait sur le sang... Et le sien était puissant. Alors elle laissa goûter son sang sur la plaie et murmura des paroles en picte.

Peu à peu, au fur et à mesure que son sang s'écoulait, la magie qui imprégnait la blessure de Diana s'évaporait. Les sorciers avaient bien travaillé... Mais elle était plus puissante qu'eux... Son énergie s'amenuisait au fur et à mesure que son enchantement fonctionnait mais elle s'en fichait pas mal. Il fallait la soigner. Une fois que la magie picte ne fut plus mêlée à la plaie, Morrigan referma celle-ci. Il n'y aurait plus d'hémorragie. Diana était faible, mais elle survivrait certainement.

- Voilà. Plus de magie picte. À toi Myr... Dit-elle avant de vaciller légèrement.

Au final, ce sort lui avait pris plus d'énergie que ce qu'elle pensait. Tant pis. Elle s'en remettrait.



Diana : 25% de vie
Bébés : 85%
Morrigan : 100%
Mission : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mar 24 Nov - 0:59



Le début du commencement

Myrdhinn comprenait la réaction de Leÿ, il ne pouvait lui en vouloir, de rester et de s'exprimer. La peur de perdre quelqu'un était bien présente. Oh que oui, il comprenait sa réaction. Chacun réagissait comme il pouvait. Gwen fit ce qu'il avait demandé, elle était plus calme mais l'angoisse la gagnait. Tout ce que ressentaient les personnes présentes en ce moment, il connaissait bien....Il ne cédait pas à ses sentiments, restant le plus concentré possible, il le devait. ça avait toujours été ainsi. Bien sur qu'il était inquiet, bien sur qu'il avait peur, bien sur que tout cela l'angoissait...il ne voulait pas la perdre. Viviane était importante pour lui. Alors il devait tout faire pour la sauver ainsi que son enfant.

Merlin continuait ses soins, jusqu'à cet instant où une voix s'éleva, ce qui le stoppa net. Il écoutait chaque paroles prononcées. Il était devenu encore plus sérieux que d'ordinaire, lui rêveur mais à la fois capable de se concentrer, il se focalisa sur ce qui l'importait le plus à ce moment là. Cependant, le pirate s'interposa, prenant Viviane comme une princesse, la déposant sur le lit. Il n'avait pas le temps de s'en offusquer, il s'en fichait. Il connaissait son ami. Il eut un regard vers Morrigan, en pleine stupeur. Il s'intrigua mais revint très vite à la réalité, s'approchant du corps de la dame du lac. La question de la Morgan résonna dans la tête. Il était fort possible que ça soit le cas.

"....il est fort possible...." répondit-il doucement, toujours un regard bienveillant. Il vit Viviane ouvrir les yeux. Il savait que les deux amants avaient un lien quoiqu'il se passait. Il sourit quelque peu. Il pouvait faire les choses bien quand il le voulait...espérons qu'il le fasse plus souvent dans des circonstances moins dramatique.

Morrigan lui avait enlevé cette blessure qui empoisonnait le corps de Diana. Il avait regardé attentivement les choses et soutint cette dernière lorsqu'elle se sentit un peu moins énergique, il savait que ça l'avait un peu épuisé. "pose toi un peu...je m'occupe du reste" prononça t-il avec douceur.

Il regarda Viviane, sa tête sur les jambes du futur père de l'enfant, cette dernière, lui tint un langage avant de reporter son attention sur le pasteur. Myrdhinn lui prit la main, lui faisant une petite bise dessus, se rassurant.

"Il ne faut plus que tu partes au pays des songes petite sœur" lui répliqua t-il doucement, lui souriant quelque peu.

"Myr...Quelles sont mes chances avec un accouchement traditionnel ?" questionna t-elle. Il voulait tellement rester optimiste, il le fallait. Il savait qu'elle était trop faible pour supporter tout l'accouchement...il lui fallait de l'énergie, un peu plus qu'actuellement. Il eut le regard dans le vide un instant. "Tu es assez faible..et je ne suis pas sur que tu puisses le supporter..." Avant que quelqu'un ne proteste. Il posa une de ses mains sur le ventre de la dame du lac, ainsi l'autre sur son front. Il n'avait pas réfléchit. Enfin si, s'était tout réfléchis. Il savait où il allait et supportera cet accouchement. Foi de Merlin !

Il voulut s'assurer de comment allait le bébé au vu de l'état de la maman. Il prononça une formule dans sa barbe. Il ouvrit de grands yeux. Bon....Il ne dit rien dans un premier temps, restant neutre et baragouinant toutes sortes de mots. Il donna de son énergie à Viviane, qui reprit un semblant de couleur. Cependant, il sentie quelque chose d'étrange, comme si ce qui était à l'intérieur de son ventre résistait à sa magie...ou alors était-ce une barrière volontaire autonome....Tout ce qu'il sut à cet instant, c'est que son rituel puisait plus dans son énergie qu'a l'habituel.

Il termina...se sentant un peu barbouillé, sans en montrer la moindre parcelle. Il regarda sa sœur. "Tu as repris un peu de couleur. Il faut que tu t'hydrates et te reposes...." il regarda les personnes présentes. "Donnez lui à boire et un peu de sucre..., ne soyez pas trop tous à la fois sur elle, sinon ça pourrait la fatiguer.....", il marqua une pause un instant. "Tout ce que l'on peut faire...c'est être patient et faire en sorte qu'elle reprenne un peu plus de couleur...." il continua son explication. "Elle n'est pas prête d'accoucher pour le moment...c'est encore trop tôt, son ..il n'a pas l'air de vouloir sortir le bout de chou... mais rassurez-vous, elle et lui sont stables" ajouta t-il "Relayez-vous...et pensez à vous reposer...si besoin est, il faut que vous soyez en forme pour la soutenir, quand elle sera au travail, ça risque de prendre du temps", il n'avait aucunement un ton sec, au contraire, toutes les paroles dites, étaient données avec tendresse.

Il regarda le pirate et sourit légèrement, faisant exprès que tout le monde entende..."Je vous félicite, vous serez le heureux papa de trois enfant ! C'est du bon travail !" rie t-il doucement.

Viviane était stable et leur mission étaient de l'accoucher dans les meilleurs conditions possibles. Il laissa les deux tourtereaux, ne montrant pas que la terre tournait un peu, allant vers la salle de bain, regardant Morrigan se déplacer. Il l'intercepta sans brusquerie et son regard se planta dans le sien. "Comment te sens-tu ?" fut la première chose qu'il sortie. Il se tint de l'autre main au mur. "Morri...j'aimerais comprendre...." il savait cela délicat à aborder, mais il l'avait bien vu et il devait en avoir le cœur net. "Que s'est-il passé avec Arthur ?" Il lui avait demandé...il savait qu'elle avait le droit de ne rien lui dire, qu'elle pouvait s'énerver contre lui. Cependant, il devait savoir, comprendre... 


Diana : 45% de vie
Bébés : 85%
Myrdhinn : 70% de vie.
Mission : 100 %


Dernière édition par Myrdhinn Artaën le Mar 8 Déc - 16:01, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mar 24 Nov - 14:20


   
Respire... c'est ce qu'on dit non?

   
...
Les gens

   
Après l'intervention de Morrigan pour aider Diana, Leÿlin se sentit un peu coupable. Elle-même était dotée de magie, mais pas une fois il ne lui était venu à l'esprit d'en faire usage pour sauver la femme l'ayant élevée à Camelot. Pourtant, ce n'était pas faute d'en avoir appris autant que possible à ses côtés... puis il y avait eu la question de la magicienne... concernant la possible présence de trois bébés... ce serait merveilleux bien entendu, mais en même temps, la brune sentait de la jalousie couver en elle. Avec un seul enfant, Diana aurait encore eu du temps pour elle... avec trois... et en plus, c'était à cause d'eux si la femme était dans cet état désormais...

Hein ? Elle pourrait ne peut-être pas supporter tout l'enfantement ? C'était hors de question... cependant entre temps, Killian s'était déplacé afin de laisser les deux Camelotien entre eux – ou à cause du choc de savoir qu'il allait en avoir droit, allez savoir – et sa fille venait le trouver. Ils n'étaient pas toujours d'accords, mais pour cette fois... la jeune Jones avait besoin de son père, et peut-être que lui avait aussi besoin d'elle ? C'était à ça que servait les familles. Les mots de Merlin étaient bien ancrés dans son esprit, cependant elle ne s'en mêlerait qu'après avoir soutenu son père dans l'annonce qu'il devait encaisser. Déjà qu'il ne semblait pas prêt pour un... alors pour trois... c'est d'ailleurs bien pour cela que son premier ne fût pas un prénom mais... :

« Papa ? » wow... ça fait bizarre... « Est-ce que je peux te poser une question... ? »

Pas comme si elle allait lui laisser le choix d'ailleurs. Vue la nervosité peinte sur son visage, le mordillement sur sa lèvre inférieure et la façon dont elle tordait ses mains, il fallait clairement qu'elle parle avant d'exploser.

« Tu penses que... que Diana elle... elle aura toujours de l'affection et du temps pour moi ? Quand les bébés seront arrivés... je veux dire... j'suis pas vraiment sa fille... elle m'a gardée et tout, elle m'a protégée... mais c'est parce que avant, elle pensait qu'elle aurait jamais d'enfant... même pas un... alors là... elle va en avoir trois et... » et ça avait du mal à sortir, sa fierté lui hurlait de fermer sa grande gueule au lieu de devenir si pathétique. « … peut-être que du coup, elle n'aura plus besoin de moi... puisqu'elle pourra donner tout l'amour qu'elle a... à vos enfants... et toi, tu vas pouvoir les élever et tout aussi... alors tu voudras plus de moi ? Eux tu vas les voir grandir tout le temps... c'est mieux que ce que tu as eu la chance de faire avec moi... vous allez m'abandonner tous les deux ? »

Merde... c'était plus que ce qu'elle pensait dire. Au départ, son intention n'était que de savoir si sa mère d'adoption voudrait encore d'elle alors qu'elle allait avoir des petits bouts issus de sa chaire et son sang... au lieu de cela, elle avait laisser entendre clairement qu'elle avait peur d'être laissée par tout le monde. Leÿlin se trouvait même obligée d'essuyer ses yeux, car des larmes commençaient à lui brouiller la vue. Remettant vite son masque en place, la petite Jones – plus si petite ok, mais pas encore majeure pour autant – reprenait plus enjouée :

« Mais t'en fais pas. Je me doute que tu flippes, tu dis que t'étais pas prêt et tout pour avoir un autre enfant et là, tu vas en avoir trois... mais tu sais quoi... ? » au point où elle en était, sa fierté pouvait aller se faire voir chez les inuits : « Même si t'as été absent pour les raisons qu'on connaît, t'as été un bon père pour moi. C'est normal que tu ais la pression, si tu l'avais pas, je penserais que tu es irresponsable... c'est ta peur qui montre que tu es prêt... ça veut dire que tu sauras tout faire pour que ces enfants soient heureux... puis hey... ça fait quand même plus de 200 ans que t'as pas changé de couches... mais tu vas y arriver. Je le sais. »

Rouge de chez rouge, la plus jeune déposait un baiser sur la joue de son père avant de se détourner en baragouinant quelque chose :

« Je vais aider Diana aussi... elle m'a appris les sorts pour soigner et tout... »

Bon... le truc... c'est que ses souvenirs de l'époque étaient un peu flous... et bizarrement à Neverland son rôle n'avait pas souvent été de soigner les gens, mais plutôt d'agir avec tout sauf de la responsabilité alors autant dire que... ouais... elle était rouillée. De retour au chevet de la dame du lac, la pirate en herbe prenait la main de cette femme qui tenait un rôle de modèle à ses yeux, lui offrant un petit sourire alors qu'elle s'asseyait par terre, histoire de ne pas se niquer le dos en étant penchée comme la tour de Pise. Tout comme Merlin plus tôt, la brune déposait un baiser sur la main de la future maman.

« T'en fais pas, tout vas bien se passer... on va te redonner des forces... »

Le sucre et tout, elle le laissait aux autres. Pour sa part, son esprit se mettait en marche en même temps qu'elle plaçait ses mains de la même manière, a peu de choses près, que Merlin plus tôt – sans penser que la position précise pouvait avoir une incidence sur l'efficacité – et tentait de se rappeler les gestes, les mots, tout ce qui était nécessaire pour réussir. Pourtant, tout lui semblait bien plus difficile que par le passé, moins naturel... comme si quelque chose clochait... alors elle se concentrait plus encore, puisait dans ses réserves les plus lointaines jusqu'à s'assurer que Viviane retrouvait encore un peu plus de force pour donner naissance à ses petites merveilles... le processus, elle devait pourtant le stopper en sentant une douleur lui tomber dessus, dans le ventre (est-ce que ces cons de bébés l'envoyaient déjà chier?), en même temps que la fatigue lui tombait dessus.

Merl' et Morri' semblaient fatigués plus tôt, Leÿlin comprenait maintenant pourquoi en se reculant, toujours assise, pour s'appuyer contre le mur en essuyant d'un revers de manche la sueur sur son visage, puis serrer ses bras autours d'elle-même afin de calmer ses tremblements.

   
   


Diana : 55% de vie
Bébés : 85%
Mission : 100 %
Leÿlin : 70%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Ancien Shérif
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mar 24 Nov - 16:40


The Awakening
The Once and Future King

Je ne peux rien faire d’autre que la soutenir alors que Morrigan exerce sa magie sur elle. Je n’ai jamais été fan de la magie, surtout depuis ma rencontre avec le Ténébreux – je mettais magie noire et magie blanche dans le même sac – mais je dois avouer qu’à cet instant ça doit être des plus grands secours pour Diana. L’hémorragie avait donc cessé. Déjà un bon point. Je n’entends qu’à moitié ce que Morrigan glisse comme mot à Myr. J’ai cru entendre trois. Mais ça doit être mon imagination. Ça ne peut pas être trois enfants… ? Hein ? Rassurez-moi. Mes pensées changent très vite aux propos que Diana à mon égard. Je lui adresse un sourire avant de l’embrasser sur le front.  

« Tu me connais depuis le temps quand même. »

Je lui fais un clin d’œil avant de reporter mon attention à Myr qui effectue déjà des sorts de je ne sais quoi. Trop de magie pour moi, il me faudrait un dictionnaire. Je serre la mâchoire quand Myr annonce que l’accouchement pourrait mal se passer. J’essaie de rassurer Diana en passant ma main dans ses cheveux lui susurrant des mots de soutiens. Je sais qu’elle peut le faire et je le dis clairement. Je resterai avec elle tout le long. Mais quand Myr fini ses incantations…

« Je vous félicite, vous serez le heureux papa de trois enfant ! C'est du bon travail ! »

Heu quoi ? Je dois être plus pâle qu’un mort à l’heure actuelle… Ma bouche est ouverte, mes yeux exorbités limites. Je dois beugé au moins 10 minutes… Ne sachant quoi faire ou quoi dire. Mes yeux se posent ensuite sur Diana et sur toutes les autres personnes à tour de rôle. Wouha. Je dois…

« Je… Je. Besoin de… Je vais prendre l’air je reviens. »

Avec douceur je me lève du lit et me dégage de Diana, trébuchant un peu au passage, devant me retenir au meuble pour ne pas tomber. Titubant –et pour une fois pas à cause de l’alcool- je vais jusqu’au balcon de notre chambre pour enfin respirer. Je manquais d’air j’allais suffoquer ! Je respire de grands coups. J’aurai bien pris une cigarette, mais ça voulait dire retourner dans la chambre et là je n’en ai pas l’énergie. Accoudé à la rambarde la tête dans ma seule main je suis interrompu par la voix de ma fille. Papa ? Ce n’est pas souvent qu’elle m’appelle comme ça… Enfin, surtout ses derniers temps ! Je me déplace pour lui faire face, l’encourageant d’un sourire à poser cette fameuse question.

Je peux voir sa nervosité, je penche la tête sur le côté attendant la suite, bien que je doute déjà connaitre ses appréhensions. Je la laisse s’exprimer sans la couper. Je sais que c’est dur pour elle de m’annoncer ce qu’elle ressent. Elle est plus du genre à se refermer sur elle-même et je suis heureux qu’elle se confie à moi. Moins heureux de ses pensées nous concernant par contre. Quand je vois ses premières larmes perlés mon cœur se brise, je m’approche d’elle jusqu’à lui essuyer ses larmes en la prenant dans mes bras, lui embrassant le haut de sa tête.

«  Leÿlin, tu n’as pas à penser quelque chose comme ça. Tu es mon premier enfant, tu tiendras toujours une place spéciale dans mon cœur. Je te chérissais déjà alors que le ventre de ta mère n’avait pas encore pris une seule trace de sa grossesse et je t’aimerai autant jusqu’à mon dernier souffle. Tu resteras toujours ma petite pirate. Et ne pense jamais que ce que je vais vivre avec ses enfants sera mieux que ce que j’ai vécu avec toi. Tu peux pas imaginer à quel point j’ai chéri chaque seconde avec toi, c’était les plus beaux moments de ma vie. Et ça l’est toujours, même si maintenant tu es presque une adulte, aussi belle et courageuse que ta mère et que tu m’en fais voir de toutes les couleurs avec ton comportement de kraken. » Je lui caresse doucement ses cheveux avant de continuer.  « Je connais Viviane depuis des siècles, quand elle donne son amour c’est pour toujours. Elle ne t’a peut-être pas mis au monde, mais elle t’a élevé. Ta mère, ta véritable mère Milah, elle n’a pas eu l’honneur de le faire… Mais Viviane était là pour toi à chaque instant. Elle a toujours agit comme une mère avec toi et ça restera comme ça. Elle t’aimera autant que ses propres enfants, jamais tu seras mis de côté. »

Je mets un peu d’écart entre nous lui souriant. Je sais qu’elle n’est pas fan de ce genre de démonstration d’affection, mais j’en avais besoin et elle aussi j’en suis sûr. Je suis quelque peu surpris qu’elle me rassure à son tour. Je baisse cependant les yeux quand elle me confirme que j’étais un bon père pour elle. J’en ai l’intime conviction que non, mais inutile de débattre à ce sujet.

« Je ne peux pas m’excuser de mon absence avec toi. J’attendais chacune de mes permissions avec impatience pour venir te voir et passer le plus de temps possible avec toi. J’ai pensé d’innombrable de fois à tout abandonner pour qu’on puisse vivre ensemble à Camelot. Je te remercie vraiment de ton soutien. J’en avais besoin. Je suis complétement flippé je t’avoue. » Je passe ma main dans mes cheveux avec embarras. Pour adoucir l’atmosphère je rajoute avec un regard taquin. « Maintenant je compte sur toi pour agir en grande sœur exemplaire. A leur apprendre comment rendre fou leur père, t’es la championne dans ce domaine ! Par contre, ne t’attends pas à être immunisé de corvée. Vu mon absence de main gauche, j’aurai bien besoin d’un coup de main pour les couches. »

Je lui fais un clin d’œil avant qu’elle ne s’avance pour me déposer un baiser sur la joue. C’est rare dis donc. J’ai l’impression de retrouver ma jeune fille qui ne pouvait pas me lâcher d’une semelle de son temps sur le Jolly Roger et de ses jeunes années à Camelot. Prenant une dernière inspiration je la suis à l’intérieur, me sentant un peu plus confiant face à tout ça. C’est sous mon regard des plus inquiets que je regarde ma fille usée de sa magie pour venir en aide à sa mère. J’étais sur le point d’intervenir quand je voyais l’état de mon enfant, sa fatigue et son expression de douleur. Dès que Ley’ fini ses incantations je vois ses tremblements alors qu’elle s’appuie difficilement contre le mur. Je vais jusqu’à elle pour poser ma main sur son épaule l’examinant d’un rapide coup d’œil. Elle a dû mettre énormément d’énergie. Je lui dépose un baiser sur son front. Je laisse reposer mon front contre le sien, ma main sur sa joue essayant de la rassurer alors que je la sens tremblé.

« Je suis fier de toi. »

C’est dans ce genre de moment que je m’en veux de l’avoir brider dans son apprentissage de la magie… Mais là je ne peux pas être plus fier de ce qu’elle vient de faire. J’aurai aimé resté davantage avec elle mais j’entends des protestations provenant de Diana. Première contraction ? Là que je rentre en jeu ? Je m’allonge à ses côtés, essayant de la calmer. Sa main sur ma cuisse. C’était peut-être pas une bonne idée qu’elle la place là… dans une contraction un peu plus importante je la sens remonté sa main à un mauvais endroit… Bon d’accord elle agrippe ce qu’elle peut, mais pas mes bijoux de famille ! Je pousse un peu près le même cri qu’elle quand elle me pince le paquet ! J’essaye de retirer sa main, mais elle s’y accroche…

« Viviane s’il te plait ! Je sais que c’est la source de ta grossesse et donc de tes douleurs à l’heure actuelle, mais s’il te plait je peux encore en avoir besoin à l’avenir ! »

Je profite qu’elle lâche sa prise pour me dégager un peu, enfin me relever un peu dans le lit me plaçant de sorte qu’elle me castre plus à nouveau… Je place ma main dans la sienne à la place. Si elle doit serrer quelque chose, j’préfère ça. Elle a de la force bon dieu !

« Tu peux serrer autant que tu veux, mais j’aimerai bien que ma seule main valide reste en assez bon état… »

Autant parlé à un sourd… Elle me broie la main avec une force… Lors de l’accouchement de Milah j’avais deux mains au moins… Je pourrais relayer ! Mais là… et en plus là ce n’est pas l’accouchement d’un seul bébé, mais de trois… On va bientôt m’appeler Jones-sans-main… Vous pouvez voir la douleur sur mon visage… ?

« Merlin! Ou Gwen, Morrigan, putain une sage femme quoi! Besoin d'un coup de main par ici! »
code by Silver Lungs


Diana : 55 % de vie
Bébés : 85 %
Mission : 100 %
Killian : 90 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Jeu 26 Nov - 11:44


Gwen Lawrence & les autres

The Awakening 

Mon dieu.. je n'arrive pas à y croire.. Arthur va peut-être mais comment c'est possible... Il est mort, lors d'une bataille à Camelot... Depuis que la malédiction est rompu, j'ai des flashs backs de ce qui s'est passé avant l'enfers que j'ai vécu durant le sort.. Après avoir emmener ce qu'il faut à Myrdhinn, je me suis installée sur une chaise pour reprendre doucement mes esprits. Morrigan exerce sa magie sur elle pour pouvoir la soigner.. Si j'ai bien compris, c'est à cause d'une blessure lié aux picts.. Morrigan était la seule à retirer ce mal. Je remarque au regard de la jeune femme, de la tristesse, surement à repensant à son passé, quand elle a rejoint les picts. J'étais rassurée de voir Diana aller mieux enfin façon de parler, elle est encore faible. Son frère après avoir réaliser un acte magique qui l'avait sans doute épuisée, prit la parole et demande à ce que quelqu'un aille chercher un verre d'eau et un peu de sucre, je décide d'y aller vu que je me trouvais près de la porte, je me dépèche bien sûr, je place tout sur un plateau et revient vers la chambre de la future maman. A peine entré, j'entends que Myrdhinn annonce que Diana attendait pas un mais trois enfants, des triplés. Je remarque que Killian est passé du teint normal au vert puis le blanc. Le choc est dur a encaisser ce que je peux comprendre, en espérant qu'il s'est bien rendu compte de la connerie qu'il a fait quelques temps auparavant. Le père et la fille se dirigent vers le balcon pendant que Myrdhinn et Morrigan allèrent dans la salle de bain de la chambre, je dépose sur la table de nuit, le plateau avec le verre d'eau sucrée.
-Voilà ce qu'a demandée Myr, tu dois reprendre des forces pour tes trois bébés, lui dis-je avec le sourire. Je l'aide à boire en lui tenant le verre, même si Myrdhinn lui avait donné de l'énergie, il ne fallait pas qu'elle se force de trop, si elle venait bientôt à accoucher.
Peu de temps après Killian et Leylin revenèrent de leur discution. Je m'écarte un peu pour les laisser un peu tranquille, quand j'entend un espèce de cri, je me retourne vers l'origine du bruit, dans une autre circoncetence je serais entrain de pouffer de rire mais là même si c'est drôle je me retiens. Revenons à ce qui ce passait, Diana commence à avoir des contractions, pendand que Ley et Killian essayèrent tant bien que de mal de rassurer la future maman,
« Merlin! Ou Gwen, Morrigan, putain une sage femme quoi! Besoin d'un coup de main par ici! »
-Killian essaye de la rassurer, je vais les prévenir, mais je t'en pris reste calme ! 
Je décide de prévenir Morrigan et Myrdhinn, je stresse quand même car j'ai peur de les interrompre mais je ne peux faire demi tour.
-Myrdhinn.. Morrigan, je crois que Diana commence à avoir des contractions. Vous devriez venir au plus vite..
Ok, je sens le regard froid de Morrigan sur moi, j'aime pas du tout ça, je décide de faire demi tour tout en m'excusant sans m’apercevoir que Barthy -le chien du fameux pirate- passe devant moi à tout vitesse en poursuivant un chat, manque de chance, il me fait trébucher, mais je me relève le plus rapidement possible pour rejoindre Killian, Ley afin de les aider pour Diana, tout en espérant que les deux autres vont venir assez vite. 
Code by Fremione.




Diana : 55 % de vie
Bébés : 85 %
Mission : 100 %
Gwen : 95 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Ven 27 Nov - 23:14


The Awakening

T'as intérêt à tenir, je deviens quoi moi si tu n'es plus là pour nous lier les uns aux autres ?

Morrigan & Gwen & Diana &
Leÿlin & Myrdhinn & le pirate

Les deux magiciens étaient connectés par la même pensée... Diana était certainement enceinte de triplées ! Mais il n'y aurait aucun avenir pour eux s'ils ne se dépêchaient pas. Aussi sans répondre, Morrigan se mit au travail. La magie picte, c'était son rayon à elle... Il était difficile de concevoir que Merlin n'ait jamais tenté d'étudier cette magie dont ce servait ses ennemis, mais bon... Pour une fois, le grand Merlin était impuissant et cela aurait pu rendre la jeune femme fière, en d'autre circonstance... Grâce à ses connaissances, la professeure réussit à guérir son amie, créant aussi par cet acte un lien entre les deux femmes. Le sang et la magie ont souvent des effets improbables... Une fois qu'elle eut fini, elle se recula et vacilla légèrement, rapidement soutenue par Myrdhinn.

- Ça va aller... Répondit-elle, sans savoir si elle parlait de Diana ou d'elle-même.

Morrigan se laissa tomber sur une chaise et laissa le magicien travailler. Elle reconnut le sort du don d'énergie et la moue qu'il avait eu avant cela lui avait appris tout ce qu'elle avait besoin de savoir. Ils ne s'étaient pas trompés. D'ailleurs, quand Myrdhinn se recula après avoir donné ses instructions et annonça la bonne nouvelle au père qui changea de couleur, la brune eut un petit ricanement. Et ouais connard, la prochaine fois, tu veilleras sur ta femme et tu la forceras à aller consulter, ça t'évitera des surprises de cette taille...

Tout était sous contrôle pour le moment, Gwen était revenue avec l'eau et le sucre, Leÿlin s'était occupée de donner un peu de son énergie et avait rejoint son père... Il ne restait plus qu'elle plantée comme une conne sur sa chaise. Ils n'avaient plus besoin d'elle là n'est-ce pas ? Pensant partie dans la cuisine pour prendre le temps de souffler, elle se dirigea vers la porte. Mais Myrdhinn l'intercepta au milieu. Si elle n'avait pas été aussi fatiguée, sans doute que la magicienne n'aurait pas pris la peine de lui répondre. Mais il s'inquiétait et c'était touchant en fait, plus que cela ne le devrait...

- Ça va, ce n'est pas la première fois que je fais quelque chose de similaire... Répondit-elle avant de se tendre. Ah il voulait savoir ? Des années après ? Un éclat de rire sans joie lui échappa. Oh, c'est maintenant que tu demandes ? Et pas avant que tout ne commence ? Bravo, j'aime beaucoup cette logique... Dit-elle avec sarcasme. Dis-moi, que t'a-t-il dit au juste ? Que j'étais devenue folle ? Que j'avais toujours eu pour projet de le trahir et qu'il en avait la preuve ? Quoi que ce soit, tu l'as cru à l'époque, sans te préoccuper de moi... Ajouta-t-elle, rageuse. C'et vrai de toute façon, qui se serait occupée de la sœur du Grand Roi Arthur ?! Cracha-t-elle avec véhémence. Le Bon Roi Arthur... Qui n'a rien trouvé de mieux que d'assassiner sous mes yeux l'homme que j'aimais... Et tu sais pourquoi ? Parce qu'il n'était pas noble... Mon très cher frère estime m'avoir protégée d'une mésalliance... Et il n'a pas hésité par la suite à tenter de me fiancer à Lancelot... Ce cher Lancelot, épris de notre Reine... Croyait-il que j'allais rester là à le regarder diriger ma vie comme si je n'étais qu'un objet dont il pouvait disposer ? Je me suis enfuie... Les Pictes me sont venus en aide. Et le reste tu le connais.

Des larmes de rage avaient coulé sur le visage de l'enseignante... Quand Gwen vint les avertir que Diana commençait le travail, Morrigan la toisa d'un regard froid. Elle n'avait pas oublié qu'elles s'étaient toujours bien entendues, hier comme aujourd'hui... Mais le fait de faire remonter ces souvenirs lui avaient rappelé à quel point elle s'était sentie trahie et abandonnée de tous... D'un geste de colère, elle fit disparaître ses larmes et partit vers son amie.

- Attends-toi à souffrir Jones... Moralement et physiquement. Ça ne va pas être facile pour elle... Mais t'en fais pas, je soignerais ta main. Le prévint-elle avant de sourire sur la fin. Ok, Diana écoute moi... Tu vas tenter de prendre de grandes inspirations... Les eaux ne sont pas encore rompus, alors retiens-toi de pousser, on te le dira quand ça sera le moment. Dit-elle avec un sourire en coin.

Puis elle se tût et fit signe à Myrdhinn de la rejoindre. Elle avait beau faire, mais jouer la comédie n'était pas son fort. Or, Morrigan n'avait jamais fait d'accouchement de sa vie...



Diana : 55% de vie
Bébés : 85%
Morrigan : 100%
Mission : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Dim 29 Nov - 23:05



Le début du commencement

Myrdhinn fit un dernier sourire à Diana, elle était plus ou moins stable, il savait que le travail ne serait pas une mince affaire. Trois...heureusement que l'époque où ils se trouvaient, était à leur avantage. Il pourrait se téléporter, mais malgré une remontée d'énergie, cette dernière restait encore trop peu élevée pour cela. Il connaissait les accouchements, pour en avoir fait quelques uns, dans d'autres circonstances. Il ne voulait pas trop y penser. Son cœur se serra un instant. Il devait se concentrer, souffler. Il la savait bien entouré et si problème, on savait où le trouver. Il ne quitterait pas cette maison de toute manière. Mais pour l'heure, il voulait savoir auprès de Morgan. Depuis, le retour de sa mémoire, cela le turlupinait. Il s'était bien évidemment posé la question.

Il intercepta l'enseignante, voulant être rassuré, de comment elle allait. Il se doutait que sa question suivante ne lui plairait pas elle y répondit avec sincérité et beaucoup d'amertume. Ce flot de paroles, le fit juste écouter. Tant de sentiments dans ce qu'elle disait. Il restait neutre mais à l'intérieur s'était tout autre. Le pasteur ne regrettait pourtant pas de lui avoir posé, cependant, il fut interdit en apprenant la cause. Il se rappelait avoir chercher la vérité, le roi l'ignorant, feintant toute question. Il s'en est voulu de ne pas avoir été présent. Tout s'était enchaîné très rapidement. Certaines de ses réponses le blessèrent. C'était ce qu'elle pensait. Comment se justifier, comment lui prouver qu'elle pouvait lui faire confiance, qu'il ne lui avait pas tourné le dos. Sa porte avait toujours été ouverte pour elle comme ce jour où elle était venue, à la découverte de phénomènes étranges. Ça lui faisait mal de la voir ainsi, il voulait la réconforter. Il l'avait vu grandir, venir une femme, mais il était en colère contre lui.

Son visage restait toujours aussi bienveillant, toute fois inquiet, non seulement pour sa sœur mais aussi Morrigan. Si, ils n'avaient pas été interrompu, par la venue de Gwen, il aurait surement, ce geste, qu'elle aurait repoussé, mais il aurait tenu bon, car il savait la force que cela renfermait. Il n'avait pas eu l'occasion de dire quoique ce soit, se justifier, lui faire comprendre de son côté comment cela avait été. Un instant immobile dans la salle de bain, s'étant appuyé les deux mains sur le lavabo, reprenant une grande bouffée d'air. Il ne pouvait aller à l'encontre du libre arbitre, car c'était ce qui faisait 'homme ce qu'il était. Si il l'avait su...il aurait tout fait pour que cela n'arrive jamais. Comment avait-il pu être aveugle. Elle n'avait pas tord....

Il rejoint la petite troupe sans rien laisser transparaître, juste lui comme à son habitude. Le pasteur se plaça et examina Diana. Cela avait été une bonne initiative de la part de Morrigan de ne pas la faire pousser. Ce n'était pas encore le moment,

"Viviane...tes contractions ne sont pas encore assez rapprochées...et ton col n'est pas au maximum. Je sais que c'est dure de te demander ça, mais tu vas te concentrer sur ta respiration, il ne faut pas que tu pousses." expliqua t-il, regardant Morri pour qu'elle puisse le faire avec elle également. Il se devait de lui dire les choses. Pour le moment les bébés avaient l'air encore en bonne santé au vu de son examen approfondit. Les contractions étaient fortes...ils surent que ça n'allaient pas être de tout repos. "Killian continue à lui parler" Il sourit à l'assemblée, il fallait qu'ils lui montrent de la bonne humeur.

Elle était bien entourée. Il resta là, à veiller, jusqu'à que cela arrive.


Diana : 55% de vie
Bébés : 85%
Myrdhinn : 70% de vie.
Mission : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Diana Lake-Jones

avatar
En réalité, je suis
La Dame du Lac
☂ Conte : Légendes Arthuriennes

☂ Emploi : Romancière d'Héroïc Fantasy
☂ True Love : Killian Jones, MY Captain

☂ Avatar : Leighton Meester
© Crédit : Aliana
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mar 1 Déc - 2:28

The Awakening

Je sombrais dans l'inconscience, au plus profond, je ne ressentais plus de douleur, plus ce sentiment qu'on m'avait arracher le coeur, ce que je ressentais en permanence depuis que Killian m'avait abandonné à l'annonce de ma grossesse, sans même que je puisse lui expliquer pourquoi je ne pouvais avorter, no comment je savais qu'ilétait le père. Le pire je crois ce n'était pas tant sa réaction de rejet, non le pire c'était l'absence. Mes deux vies étaient intimement liées, les souvenirs de Diana ou ceux de Viviane, avaient la même importance à mes yeux. Killian était le seul que j'ai jamais aimé, le seul que je n'aimerai jamais. C'est étrange ce sentiment que je ressentais, j'avais l'impression de faire un sourire triste, alors que tout se passait dans mon esprit. Si on m'avait demandé après son départ de Camelot ce que je ressentais, j'aurai répondu que j'étais là ou était ma place. J'accomplissais mon devoir, j'avais détruit mon bonheur pour pouvoir assurer celui d'un royaume. Quand j'avais hérité en quelque sorte de Leÿlin, j'avais élevé et aimé cette enfant comme si elle avait été ma propre fille, comme pour Lancelot. Après chaque visite de Killian, je voyais débarquer à la maison mon fils ou Merlin, aucun des deux ne m'avaient jamais posé de questions, mais les deux savaient qu'à chaque visite mon coeur s’entourait un peu plus de glace. J'étais passé maîtresse pour tuer mes émotions, pour cacher mes sentiment, je ne gardais en visible que l'image d'une femme aimante qui prenait soin de ses enfants et qui le cas échéant faisait toujours ce pourquoi elle était prédestinée, qui disait toujours ce qu'elle pensait. Mais personne ne savait la vérité, personne ne savait ce qui se passait chaque nuit dans le secret de ma chambre. Puis après le départ définitif de Leÿ et Killian, je m'étais renduau château pour continuer à faire ce qui devait être fait, le trou béant dans mon coeur, je ne l'avais pas montré. Je savais que la faiblesse était une chose interdite pour moi, je devais toujours être souriante et avenante, maîtresse d'une image qui était si loin de ce que je ressentais. La trahison de Morgane quelques année plus tard, enfin tel que je la voyais à l'époque, la mort d'Arthur... Je les avais eux aussi aimé comme mes enfants, étais je donc condamnée à perdre tous mes enfants pour la vengeance, laleur ou celle d'un proche. Etais je l'instigatrice originelle de tout ça? C'était avec cette conviction intime que j'avais quitté Camelot... Et la suite, n'avait jamais réussi à me prouver le contraire... On dit que les héros ont tous une fin heureuse, alors je ne suis pas un héros, car je n'ai jamais eu ma fin heureuse...
Me retrouver dans cet état d'inconscience pour eux, me permettait de mettre à nue mon âme avant de rejoindre ma créatrice, ma mère en quelque sorte, Ceridwen. Il est temps que je confesse l’inavouable, que ça soit au temps de Camelot, au temps de la Forêt Enchantée, ou bien encore les 2 derniers mois...


* Je ne demande pas pardon, je n'ai pas honte, je ne le regrette pas. Chaque nuit, depuis des siècles, chaque nuit j'ai baissé les armes mère, j'ai perdu mon masque si parfait et je t'ai détesté. Je me suis détestée, je me hais toujours. Je n'ai jamais compris le but de mon existence, j'ai échoué à Camelot, j'ai échoué avec Regina, j'ai échoué avec Killian... J'espère que tu me donneras une explication quand je te retrouverai Mère.*

Alors que je parlais à ma créatrice, cette dernière se servait de moi pour leur parler, je n'en avais pas conscience évidemment, j'étais trop loin maintenant. Je sentais l'afflux de mon sang, il ralentissait, je devais tenir pour qu'il sauve le bébé. Sans moi, il ne devrait pas. avoir un futur en lien avec la vengeance. Mais alors que j'allais plus loin encore, je ressentis une chaleur, peu à peu je remontais jusqu'à l'entendre, et mon coeur saigna... métaphoriquement évidemment. Il m'avait fait revenir... Je n'avais pas besoin de preuve du lien qui nous unissait, j'aurai presque voulu qu'il n'existe pas, car sans lui je ne me serai pas senti si seule à chaque fois qu'il est parti, ni aussi détruite quand il m'a abandonné. Alors quand je suis revenue à moi, quand je suis tombé sur ses prunelles océans j'ai murmuré surprise.

- « Tu ne m'a pas abandonné? »

Ignorant sa réponse je posais la question qui à cet instant était la plus importante pour moi. Alors que mon frère de coeur faisait ce qu'il avait à faire en vérification. Je tournais mon regard vers celle qui pour moi était ma fille depuis qu'on me l'avait confiée.

- « Ca va aller Leÿ, tu verras tu vas pouvoir être une merveilleuse grande soeur. »

Je lui caressais avec tendresse le visage, je sentais alors Myr' me donnais de son énergie vitale, j'allais lui dire d'arrêter, il en avait besoin, puis en tournant mon visage je vis Morrigan. C'était la première fois qu'elle et Myr' se revoyait depuis la fin de la malédiction. Mon frère partit la rejoindre pour lui parler après avoir annoncé que j'attendais trois bébés. Killian avait besoin d'aire et il partit sur le balcon rapidement rejoint par notre fille. Gwen s'approcha alors de moi, me donnant de quoi m'hydrater et du sucre. Je lui fis un sourire, je m'en voulais de leur avoir fait vivre ça à tous. Pas vraiment que ça soit volontaire de ma part, mais je détestais voir les gens que j'aimais s'inquiéter, surtout à cause de moi. Les Jones revinrent et Ley utilisa ses pouvoirs avant même que je ne puisse la stopper. Mais je la connaissais, si je l'interrompais, elle m'en voudrait. Alors que Killian s'occupait d'elle avant de revenir près de moi je sentis une violente douleurs. Je n'alertais personne, mais je blanchit sous la douleur, j'avais le sentiment qu'on m'ouvrait les entrailles. J'avais pratiqué assez d'accouchement au cours de ma longue vie pour savoir que c'était une simple contraction et que ça n'allait pas aller en s'arrangeant. Mais Killian me connaissais trop bien, même avec mon masque impassible. Il se coucha à mes côté, et un plus puissant frappa, je m'accrochais à ce que je pouvais et à sa remarque je disais en serrant les dents.

- « Ca va tu peux bien laisser le greluches de cette ville pour une semaine. Ca ne va pas te tuer... Quoique je devrait peut-être te l'arracher pour être certaine que ... »

Mais une autre frappa plus forte. Putain que ça faisait mal, je broyais alors la main de Killian coupant ma phrase... Ce n'était pas plus mal, je ne voulais pas qu'il comprenne à quel point il m'avait fait mal, à quel point il m'avait brisé. J'étais une femme forte, tout le monde pensais ça, je ne voulais pas qu'il puisse penser autre chose. Je n'avais pas le droit d'être faible et de rendre les armes. Mo' et Myr' revinrent alors près de nous, me disant de ne pas pousser.
Non sérieux, sans rire, je savais pas. Je fermais ma bouche pour ne pas être méchante avec eux. Mais finalement, en moins de 15 minutes de cette torture je perdais les eaux. Mais je le sentais un truc clochait. Alors je ralais, intimement convaincu de la chose.


- « Le cordon l'étouffe... Je... Faites quelque chose pour le bébé, il étouffe, je vais m'empêcher de pousser le temps de fixer ça, mais faites viiiiiiiiiiitttttttttttttttttttttttt............... »

Je me mordais ma main pour ne pas pousser, pour encaisser la douleur des contractions. Je me sentais tellement impuissante...

©Aliana


Diana : 55% de vie
Bébé 1 : 80%
Bébé 2 : 85%
Bébé 3 : 85%
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Diana Lake-Jones
Parfois on fait des choix pour un plus grand nombre, même quand c'est un choix insensé, c'est ce que j'ai fait aujourd'hui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t81-quand-on-ne-croi
Leÿlin Jones

avatar
En réalité, je suis
La Fille de Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Aucun de légal
☂ True Love : Ne crois pas en cette connerie

☂ Avatar : Jenna Dewan-Tatum
© Crédit : Maman TitiaDiana
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mer 2 Déc - 11:47


   
Respire... c'est ce qu'on dit non?

   
...
Les gens

   
Tout le monde était de retour dès que Diana avait montré les premiers signes annonçant que les enfants arrivaient... la dame du lac sentait que quelque chose n'allait pas et faisait tout pour laisser les plus aptes agir pour faire sortir les petits. Les plus aptes ? Bah Myr' et Morri', ce n'était pas Killian qui allait s'en charger, et Leÿlin, même en ayant assisté à plusieurs accouchements depuis ses 14 ans, ne prendrait sans doute pas le risque de s'en mêler cette fois. C'était une chose de s'occuper d'une femme que l'on ne connaissait pas – même si l'envie d'aider était la même – mais une autre totalement différente quand on était si proche de la future mère. Enfin, qu'à cela ne tienne, les deux magiciens savaient forts bien y faire et alors qu'elle se rongeait discrètement les ongles, le premier enfant sortait en pleine forme, enlevant une pression de ses épaules, pression qu'elle n'avait pas eu conscience d'avoir jusque là.

« Il va bien... bravo, tu te débrouilles très bien... » soufflait la brune, se disant qu'elle venait de dire 'il', mais ça se trouve, c'était 'elle'... enfin, il faut dire que son premier truc n'était pas d'aller voir ce que le gamin avait entre les pattes – ou ce qu'il n'avait pas – mais de savoir que tout allait bien. Alors elle entendit la voix de Diana s'élevait entre deux respirations, en direction de son père.

« Killian, attrape-la et place là dans la paume du bébé... »

Attraper quoi... ? La question se formait à peine dans son esprit qu'elle la vit. Surgit dans l'air, dans un nuage bleu azur qui la captivait, l'épée de légende, celle qui fascinait déjà Leÿlin quand elle n'était qu'une toute petite chose, et même ici, dans ce monde où la légende était vraiment connue. Excalibur... elle était là... devant eux... plus belle que l'on ne pouvait l'imaginer et quelque part, Leÿlin avait envie de voir aussi si elle pouvait la tenir. C'était le propre de l'humain après tout... vouloir quelque chose qui ne nous était clairement pas destiné... alors au lieu de s'intéresser encore à l'enfant, la brune approchait sa main avec hésitation – mais non moins déterminée – juste par envie de sentir sa main se refermer sur le pommeau de cette lame légendaire. Elle y était presque, se disant même qu'elle allait y arriver, en être digne d'une façon ou d'une autre... elle rêvait des genoux... alors que sa main s'apprêtait à se refermer, à quelques millimètres de l'arme, une décharge désagréable venait la saisir et, comme un système d'autodéfense, Leÿlin se retrouvait éjectée en arrière, dans une espèce de vol plané qui l'envoyait contre le mur.

« Putain... » grognait-elle douloureusement, le souffle coupé par le force de l'impact alors qu'elle en était certaine, elle allait se taper une belle bosse et courbature pour le coup. Saloperie d'épée !

   
   


Diana : 55% de vie
Bébé 1 : 80% (sortit)
Bébé 2 : 85%
Bébé 3: 85%
Mission : 100 %
Leÿlin : 60%

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

La prison de votre âme
Il y a qui nous sommes, au plus profond de notre être, et qui nous sommes aux yeux du monde. Parfois, nous ne savons pas nous-même... ∆ northern lights.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t2766-le-roi-et-ses-pairs-ont-enf
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Ancien Shérif
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Jeu 3 Déc - 23:02


The Awakening
The Once and Future King

Reste calme, reste calme… facile à dire ! Ça fait des siècles que je n’ai pas vécu la naissance d’un de mes enfants ! Et là j’en ai trois qui vont sortir…  Diana avait mal, je l’entendais et je le sentais très bien à la façon dont elle me broyait la main. Je ne préfère pas répondre à sa remarque sur l’utilisation de ma virilité… Faut pas énerver une femme qui accouche. Ça peut être dangereux. Très. Je ne peux rien faire d’autre que d’essayer de la soutenir du mieux que je peux lui assurant que ça allait aller. Morrigan et Myr’ nous rejoignent lui assurant qu’il ne fallait surtout pas qu’elle ne pousse. Euh ok d’accord. 15 minutes de torture… je suis sûr que je pourrais plus jamais me servir de ma main… m’enfin bon. Le travail commençait pour de vrai ce coup-ci. Une panique m’envahit quand Diana annonce que le bébé s’étouffait avec le cordon. Je ne pouvais pas montrer cette peur de perdre mon enfant en cet instant, Diana avait besoin que je garde mon calme. Quand elle se mord la main je voulais l’en empêcher, mais elle m’avait déjà pris ma main valide en otage je pouvais rien faire d’autre…

« Ca va aller d’accord. Concentre toi sur moi, broie moi la main arrête de te faire mal ! »

J’aurai du garder mon crochet… J’aurai pu lui maintenir l’autre main… les minutes étaient aussi longue que des heures… Les deux magiciens se débrouillaient comme ils pouvaient pour que le bébé sorte en toute sécurité. Je retenais mon souffle, murmurant des encouragements à l’oreille de Diana, lui embrassant le haut de sa tête. J’avais peur oui. Mais comme je le pensais, tout s’est passé pour le mieux. Mon enfant était là. Je regarde Mor’ et Myr’ faire le nécessaire avec le bébé. Je dois avoir quelques larmes de joie non ? Je n’ai pas le temps de jubiler sur le moment que Diana me demande de me saisir de quelque chose. Je la regarde intrigué avant de voir Excalibur apparaitre dans un nuage bleu azur. Cette épée de légende. Je ne peux pas me saisir d’Excalibur, je connais cette épée. C’est l’épée des Rois. Mais Leÿlin prend les devants en essayant de la toucher. Comme je le craignais elle se retrouva expulsée contre le mur. Je me dégage de Diana pour m’avancer vers cette épée. Ma fille s’en sortira ce n’est pas la première fois… Mais je jette quand même un regard en sa direction avant d’avancer ma main vers l’épée. Je ferme les yeux en refermant ma paume sur le pommeau d’Excalibur. 3, 2, 1 : Expulsion ! Ah non même pas… Je ne comprends pas sur le coup…

« Pourquoi je peux tenir Excalibur ?! »

Je suis le Roi c’est ça ? Et pourquoi elle ne s’illumine pas ?! Je me sens vexé. Je n’ai pas de destiné extraordinaire c’est ça… ? Bad form Excalibur ! T’expulse ma fille et maintenant t’insulte ma destinée…

«Parce que tu es le père des enfants Killian, si ce n'était pas le cas tu n'aurai jamais pu la prendre... »

Diana me donne donc la réponse et confirmation de ce que je savais déjà… Je souris en observant encore l’épée quelques secondes avant de me reconcentrer sur ma tâche ramenant Excalibur à ma dulcinée qui avait notre enfant. Comme demandé je laisse la petite main de ma fille tenir Excalibur. Des petites flammes rouges apparaissant alors. J’entends Diana annoncer alors le nom de notre enfant.

« Bienvenue dans ce monde Ceridwen Lacey Lake. »

Ceridwen, j’aime ça. Je connais cette divinité celte. Voyant que Diana allait me passer notre fille, je dépose Excalibur au sol à côté du lit. Je prends le bébé que je cale au creux de mon bras gauche. J’ai pas mon crochet donc pas de danger. Je regarde presque avec vénération ce bébé, mon bébé. En fait l’amour peut exister au premier coup d’œil. Deuxième fois que ça m’arrive. Deux fois avec mes enfants.

« Elle est magnifique. Regarde notre fille va bien. Continue comme ça chérie. »

Pour les parents les bébés fripaient sont magnifiques ! Pas de jugement ! Je m’assoie à coté de Diana un moment pour contempler ensemble notre premier enfant. Mais déjà, ou plutôt ça n’a jamais arrêté, le travail de Diana recommence. Je ne pouvais pas soutenir Diana et tenir notre fille en même temps… Je dois laisser mon enfant à quelqu’un… Je ne veux pas la lâcher… J’embrasse Ceridwen avant de la confier à Gwen, lui déposant comme si ma fille était en cristal. Ce qui est le cas. Un dernier baiser sur le front de ma nouvelle fille avant de retourner au côté de Diana. Il y en a encore deux c’est ça… ? Espérons que ça se passe aussi bien…

code by Silver Lungs


Diana : 50% de vie
Ceridwen : 80% (sortit)
Bébé 2 : 85%
Bébé 3: 85%
Mission : 100 %
Killian : 90 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Ven 4 Déc - 22:28


The Awakening

T'as intérêt à tenir, je deviens quoi moi si tu n'es plus là pour nous lier les uns aux autres ?

Morrigan & Gwen & Diana &
Leÿlin & Myrdhinn & le pirate

La conversation avec Myr avait été assez étrange... Morrigan s'attendait à une réaction, à des dénégations, à une déclaration sur la pureté d'Arthur... Mais rien. Pourquoi ? Était-ce parce qu'il était choqué ? Parce qu'il pensait que je mentais ? Ou bien à cause du fait que Gwen était venue nous avertir qu'il y avait des complications ? La jeune femme n'en savait strictement rien, mais cela la perturbait. Merde, c'était un truc super intime et important qu'elle avait dévoilé, il aurait au moins pu montrer qu'il compatissait...

C'était en maugréant contre les hommes en général que la professeure rejoignit Diana et lui enjoignit de ne pas pousser et de se faire plaisir en broyant la main du pirate, précisant au dit-pirate qu'elle le soignerait par la suite. Myr les rejoignit, conseillant Diana et Killian... Jusqu'à ce que la future mère ne les prévienne qu'il y avait un souci avec le premier bébé. Celui-ci s'étouffait avec son cordon et Morrigan se demanda durant deux secondes comment elle avait bien pu le savoir... Mais comme il fallait agir, elle oublia bien vite tout cela. Travaillant de concert avec le pasteur, la brune parvint à faire naître la première sans plus de complication. Le bébé venait à peine de naître qu'une chose magique se produisit : Excalibur apparut. Merde encore cette foutue épée ! En même temps, puisque l'un des trois était la réincarnation d'Arthur, il n'était pas très étonnant de retrouver l'artefact ici... Même si cela rappelait de mauvais souvenirs à l'enseignante... Un sourire en coin se dessina sur ses lèvres quand Leÿlin tenta de saisir l'épée avant de faire un vol plané. Décidément, les Jones aimaient tenter l'impossible...

- Ça va, elle va se taper avec des courbatures et une bonne migraine, mais rien d'irréparable. Dit-elle après avoir examiné rapidement la jeune femme.

Il ne fallait pas que Diana s'inquiète, pas maintenant... Ils assistèrent ensuite à la création d'une flamme rouge quand le poing du bébé se retrouva en contact avec l'épée. Et bien... Le nom fit sourire Morrigan et elle pria mentalement la déesse de leur accorder encore durant quelques temps la chance qu'ils avaient eu jusqu'à présent. Puisque la suite mettrait un peu de temps à arriver, l'enseignante, accompagnée de Gwen, lava et habilla la petite. Puis, puisque c'était un lien important qui devait se créer, elle confia Ceridwen à sa mère.

- Je crois que tu peux profiter d'elle durant quelque temps... Lui dit-elle doucement après avoir déposé le bébé contre elle. Puis Morrigan posa sa main sur le front de Diana et murmura quelques paroles. Un flot de son énergie la quitta pour aller renforcer les défenses de la mère. Heureusement qu'on a ce lien maintenant, c'est plus simple... Fit-elle à voix basse en souriant.

Ils restèrent ainsi, durant une petite heure, sans qu'il ne se passe quoi que ce soit ne se passe. Puis quand les contractions se firent plus violentes, Morrigan confia Ceridwen à Gwen de nouveau et elle s'occupa du second accouchement avec Myrdhinn. Cette fois, ce fut un fils qui se présenta à eux. La jeune femme se hâta de le montrer rapidement aux parents, avisant la mine abrutie et fière du père. Le fameux syndrome de la descendance, de l'héritier mâle se manifestait... Le pirate était tout content d'avoir un fils, un héritier et ne s'en cachait pas ! Et ses filles alors, elles étaient quoi ? L'enseignante dut se mordre l'intérieur de la joue pour ne pas invectiver le pirate. Et puis de toute façon, celui-ci venait de mettre Excalibur à portée de main du petit. Une flamme bleue se matérialisa, comme lorsque Diana tenait l'épée. Tiens donc, fiston avait certainement le don de maman...

- Bienvenue dans ce monde Liam Graham Lake.

La façon dont Killian se figea avant de regarder Diana avec des yeux ronds et plein de reconnaissance et d'amour indiqua à la magicienne que ce nom avait une signification particulière... Sans doute l'apprendrait-elle par la suite, mais pour le moment, elle alla laver et habiller le bébé avant de le confier à Diana. Là encore, ils restèrent un moment tranquille avant que la Dame du Lac ne leur dise que le dernier arrivait. Alors Morrigan lui prit Liam et le confia à Leÿlin, après tout, c'était la grande sœur.

- Allez, sors-nous le dernier que tu puisse te reposer ! Dit-elle en plaisantant.



Diana : 60% de vie
Ceridwen : 80% (sortie)
Liam : 85% (sorti)
Bébé 3: 85%
Morrigan : 70%
Mission : 100 %
Revenir en haut Aller en bas
Gwen Lawrence

avatar
En réalité, je suis
Guenièvre de Carmélide
☂ Conte : Légendes Arthurienne

☂ Emploi : assistante de vie
☂ True Love : Lansa :chat:

☂ Avatar : Emilia Clarke
© Crédit : Schizophrenic
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Dim 6 Déc - 18:00


Gwen Lawrence & les autres

The Awakening 

Après avoir déranger en quelque sorte Morrigan et Myrdhinn, je rejoins le père et la fille qui sont près de la future maman. A cause du chien de la maison, j'ai chuté mais je me suis vite ressaisi. Avec chance, les deux arrivèrent vers nous. Les contractions étaient de plus en plus proches, signe que Diana allait accoucher. Je reste à l'écart le temps que le travail se fasse pour ne pas déranger mais j'entendais les cris de douleurs de la futur maman mais aussi du pirate car celle-ci lui broyait à moitié la main à cause de la douleur. Ce qui m'inquiète, c'est quand Diana dit qu'il y a un soucis avec le premier bébé, il s'étouffait avec le cordon ombilical, mais Morri et Myr' agirent le plus rapidement possible et c'est ainsi qu'une petite fille qui vit le jour saine et sauve.. Quelques minutes après que l'enfant soit né qu'une chose se produisit, Excalibur apparut.. Incroyable.. Leylin voulut rendre service en la prenant mais elle se trouva éjecter contre le mur, je me dirige vers elle pour l'aider à se relever et l'installe sur une chaise pour qu'elle puisse reprendre ses esprits. Diana demande à Killian de prendre l'épée, ce qu'il fit mais étonnement il réussit à la prendre. La maman lui explique que c'est parce qu'il est le père des enfants donc que l'épée le reconnaît. Le pirate s'approche de sa dulcinée, qui dépose doucement la main de la petite sur le pommeau de l'arme, des petites flammes rouges apparaissent.
« Bienvenue dans ce monde Ceridwen Lacey Lake »
C'est vraiment un magnifique prénom pour une sublime petite fille, Killian posa Excalibur sur le sol près du lit. Un enfants sur trois est née, courage Diana tu vas arriver. J'accompagne Morrigan dans la salle de bain pour laver et habiller la petite avant de revenir vers la maman pour qu'elle profite un peu de sa file avant de reprendre le travail. Heureusement que l'enseignante possède des pouvoirs pour donner de l'énergie à la maman. Il se passe une heure avant qu'elle ait de nouveau des contractions, qui étaient cette fois-ci un peu plus violente , Morri me confia Ceridwen, que je porta avec précaution comme si ce que je tenais était du cristal pur. Elle est juste adorable. Le travail se fit  sans encombre et cette fois, c'est un petit garçon qui naquit, je regarde bizarrement Killian qui extériorisait sa joie comme un abrutit. Je ne l'ai jamais vu comme ça pour dire ça me choque quand même. Je remarque que ça agace Morrigan ce que je peux comprendre. Bref passons, l'opération se fait, Diana pause la main du bébé sur le pommeau de l'arme, et c'est une flamme bleue qui apparût.
« Bienvenue dans ce monde Liam Graham Lake »
Liam ça me dit quelque chose.. Ah oui, si je me souviens Killian nous avait parler de son frère qui s'appelait Liam c'est vraiment touchant. Morrigan s'occupe de laver le bébé et l'habiller avant de le confier à Diana durant que je portais la petit Ceridwen.
« Ils sont vraiment magnifiques ces petits bouts de chou. Tu fais du bon travail Diana, tu peux être fière de toi» lui-dis je avec le sourire, Je confia la petite au paternel, le temps d'aller voir la grande sœur pour savoir si elle va bien.
« ça va ?? tu veux quelque chose à boire Ley ? Tu dois être fière d'être grande sœur, ils sont mignon tous les deux » annonçais-je en souriant. Je lui donne un verre d'eau quand même . Il ne reste qu'un bébé à sortir, est-ce une fille ou un garçon. Qu'importe ça sera une autre touche de bonheur dans cette maison. On attendit un petit moment avant que le troisième pointe le bout de son nez, je repris Ceridwen et Morrigan prit Liam pour le confier à Leylin pour qu'elle profite aussi de son petit frère.
Je remarque que la jeune femme est heureuse de le porter même si elle fait attention ce qui est compréhensible.
« Tu vas très bien t'en sortir dans ton nouveau rôle, ne t'en fais pas ma belle ».
Je regardais la petite dans mes bras qui dormait comme un ange.. Le travail recommençait, le  petit ou la petite dernière n'allait pas tarder à faire son apparition.

Code by Fremione.




Diana : 60% de vie
Ceridwen : 80% (sortie)
Liam : 85% (sorti)
Bébé 3: 85%
Gwen : 95%
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

A venir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Myrdhinn Artaën

avatar
En réalité, je suis
Merlin l'Enchanteur
☂ Conte : Merlin l’Enchanteur

☂ Emploi : Pasteur
☂ True Love : Tout aussi Momy que Mymy

☂ Avatar : Robert Downey Jr
© Crédit : Gallery
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mar 8 Déc - 17:26



Le début du commencement

Myrdhinn n'avait pas vraiment réagit à ce que lui avait annoncé Morrigan, pas qu'il s'en fichait, loin de là. Juste, l'interruption de Gwen, l'avait vraiment empêcher dans son geste. Parfois, certains gestes étaient plus fort que les mots. Il s'en voulait et il fallait à tout prix, qu'après l'accouchement de Viviane, ils aient une autre "conversation". Elle devait surement penser qu'il était insensible, qu'elle avait eut donc raison. Il lui prouverait qu'elle avait tord et donnera sa version. Il ne pouvait obliger les personnes à faire, à penser, à dire les choses. Cette décision que le roi avait prise...une erreur, une grosse erreur. Il se devait être concentré et faire abstraction de ce qui se passaient autour de lui. Ils étaient côte à côte, travaillant ensemble.

Il se faisait méticuleux, déjà que ce n'était pas facile de mettre un bébé au monde, alors trois, les douleurs, les complications, étaient bien présents, il se devait être concentré dans sa tâche. Ses gestes se faisaient mécaniquement, comme si tout allait tout seul, comme si il savait ce qu'il faisait, qui n'était pas faux mais il ne voulait pas qu'on dise qu'il savait tout. Il n'était pas invincible et encore moins un dieu. Il avait ses défauts et ne réussissait pas tout ce qu'il entreprenait, beaucoup de choses pouvaient le prouver, dont la situation avec Morri...il était loin d'être parfait, et essayait de toujours faire le bon choix...même si il s'était retrouvé dans des situations très compliquées, tant de fois.

Il reporta son intention sur le premier petit être à voir le jour, à sortir du ventre de sa maman. S'était une belle petit fille. Viviane, lui donna le doux nom de Ceridwen. Merlin sourit tendrement. Il savait que un des enfants qu'elle mettrait au monde serait l'incarnation de Arthur. Il se demandait lequel se serait. Cela n'était pas étrange, mais pouvait bien compliquer certaines choses. Il observa pendant quelques instants Morri, il ne préférait pour le moment, pas remuer les choses à cet instant. Le travail pouvait recommencer d'une minutes à l'autre. Il se dégourdit un instant. Ils se remirent au travail. Le deuxième bout de chou, pointa le bout de son nez. Celui-ci, avait la même affiliation de magie que sa maman, répondant au nom de Liam, pour le plus grand plaisir du père, fidèle à lui même, toujours.

Tout se passait bien pour le moment, malgré quelques petits soucis et beaucoup de douleurs, ils tenaient le bon bout. Il ne cessait d'encourager sa sœur de cœur. Le dernier, ne pouvait qu'être celui dont il pensait. Mais pour l'heure, il se devait d'agir. Il sourit et sortie délicatement la petite dernière, qui était bien une fille. Le même rituel se fit, une flamme blanche apparut. Viviane regarda droit dans les yeux Morgane.

"Bienvenue au monde, Cassandre Morgane Lake"

Merlin se figea. La réalité disparut pour laisser place à une autre. Une vision, pas n'importe laquelle. Il vit Cassandre, le visage d'Arthur, se superposant au sien,  brandissant l'épée d'excalibur. Il ne fut pas surprit par cette dernière...Il reprit possession de lui même et annonça haut et fort ce qu'il avait vu, s'inclinant légèrement tout en le disant.

"Je vous présente, notre souveraine, Cassandre, connu sous le titre du Roi Arthur, celui qui avait brandit l'épée, l'unique, Excalibur."

Il n'y avait pas trente six mille façon de le dire...du moins, pour lui. Il savait que certaines réactions seraient légitimes...Il laissa quelques instants de silence, avant de reprendre et de venir déposer un baiser sur le front de sa sœur. "Tu as bien travailler Viviane" Il se tourna vers ses comparses. "Il me semble qu'il serait préférable de la laisser se reposer, ainsi de laisser la petite famille, en intimité" sourit-il avec douceur. Il savait aussi qu'une petite discussion, devait avoir lieu.

Il sortie de la pièce, refermant la porte doucement, pour ne pas effrayer les enfants. Myr alla se débarbouiller et surtout voulut aller à la rencontre de Morri.


Diana : 60% de vie
Ceridwen : 80% (sortie)
Liam : 85% (sorti)
Cassandre : 85% (Sortie)
Myrdhinn : 70% de vie.
Mission : 100 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙


Merlin It's You Or Me Merlin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t210-myrdhinn-artaen
Killian Jones

avatar
En réalité, je suis
Captain James Hook
☂ Conte : Peter Pan

☂ Emploi : Ancien Shérif
☂ True Love : Ma princesse qui c'est embrochée sur son épée

☂ Avatar : Colin O'Donoghue
© Crédit : Plein de gens <3 | Tumblr
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mer 9 Déc - 18:33


The Awakening
The Once and Future King

Une heure de tranquillité. Enfin de tranquillité…  je restais sur le lit près de Diana alors qu’elle avait notre fille contre elle. Je restais immobile à les observer, apportant de temps en temps une main hésitante pour toucher la joue du bébé. Après avoir abandonné Diana pendant la grossesse je n’avais aucun droit sur eux. Déjà un miracle que je puisse voir leurs naissances aujourd’hui. Je regarde une dernière fois Ceridwen avant que Morrigan nous la retire pour la confier à Gwen.

Le second allait venir. Ce fut un garçon. Alors qu’on soit clair. J’aime mes filles de tout mon cœur. Jamais je ne ferais de distinction entre mes enfants. Mais le fait d’avoir enfin un fils me met dans une telle joie ! Les autres doivent bien le ressentir vue leur tête. Mais quand même ! C’est la prospérité du nom Jones ! Oui, pour le moment ils s’appellent Lake… mais les choses changeront un jour sans doute. C’est avec un sourire débile que je fais passer à mon fils le test de l’épée. Flamme bleu. Tu seras un homme de la mer, mon fils. Je ne peux retenir une pensé à Baelfire, celui que je voulais considérer comme un fils de son temps sur le Jolly Roger et où j’ai échoué à ce rôle. Je ne referais jamais cette erreur.

« Bienvenue dans ce monde Liam Graham Lake. »


C’est les yeux écarquillés que je regarde Diana. C’est l’une des premières fois que je dois le regarder avec tant de reconnaissance. Nommer notre fils avec le nom de mon frère décédé. Et Graham, l’homme que je considérais comme mon frère lors de la malédiction. Je claque la mâchoire pour ne pas me faire dominer par mes émotions en me penchant pour embrasser le front de Diana avant de lui dire à l’oreille.

« Merci de l’honorer. » Je me penche ensuite vers mon garçon l’embrassant. « Tu seras juste et brave comme ton oncle, mon fils. »

Le petit dernier allait arriver. Morrigan confie Liam à sa grande sœur. Je lance un regard de reconnaissance et de fierté à Leÿlin qui tient son petit frère. Le dernier arriva enfin. La dernière plutôt. Me voilà maintenant avec trois filles et un fils. Bon, j’ai aussi Baelfire et Lansa en beau-fils… Ca va en faire du monde au repas de famille !

Excalibur s’illumine d’une lueur blanche. Cassandre. C’est donc elle cette réincarnation d’Arthur. J’espère qu’elle ne fera pas les mêmes erreurs que ce Roi. Je me fichais bien de la souveraineté de Camelot de mon époque pirate, mais passant la plupart de mes permissions là-bas j’entendais les rumeurs.

Merlin et les autres nous laissaient ensuite seul. Un peu d’intimité. Je m’allonge à côté d’elle, nos enfants entre nous. Je n’arrive pas à détourner mes yeux d’eux.

« Ils sont magnifique. » Je regarde Diana lui embrassant la joue. « Je pensais pas avoir le droit à ce genre de bonheur. »

Diana me regarde alors, elle est épuisée par l'accouchement elle me répond pourtant.

- « Le bonheur est une chose simple pourtant, pour moi j'ai toujours su où il était, maintenant je ne sais plus trop. Mais tu as raison ils sont magnifiques. »

J’observe Ceridwen tenir mon doigt avant de me tendre un peu. J’étais très conscient de mes erreurs avec Diana et encore plus avec sa réponse... Bad form tout ça. J'ai honte.

« Je sais que je t’ai abandonné, j’étais un lâche. Je ne peux rien faire pour changer ça. Je peux seulement te promettre que je ne ferais pas deux fois la même erreur. Alors, si tu veux bien de moi à tes cotés – du moins pour nos enfants - sache que je serai là. Je ne peux pas les laisser grandir sans père. »

Je ne demande rien d’autre que d’avoir le droit de voir mes enfants. Je ne demande pas à ce qu’on se remette ensemble. Du moins pour le moment. Je ne sais pas pour elle, mais j’ai besoin d’encore un peu de temps pour faire le point sur certaine chose.

Diana met du temps à répondre, refusant de me regarder cette fois, les yeux sur les enfants, d'une voix remplis de fatigue pourtant elle me répond.

- « Je ne te priverai pas de tes enfants tant que tu ne les mets pas en danger. Tu me connais assez pour savoir que je ne suis pas ce genre de personne. Tu peux revenir à la maison, le lit est assez grand pour nous deux de toute façon. Mais ne pense pas que je te fasse confiance, non ça tu l'a perdu en agissant comme la personne que tu hais le plus dans cette ville. Tu es leur père oui, mais tant que je n'aurais pas confiance en toi, tant que j'aurai toujours aussi mal en te regardant, il n'y aura rien d'autre entre nous que les enfants que je viens de mettre au monde et Ley. Et comme lors de Camelot quand tu m'as confié l'éducation de Leÿ, je n'accepterait aucune remarque sur ce que je fais, mais tu sauras tout. Suis je assez claire Killian? »

Je réussis à croiser le regard de Diana, il est plein de larmes, même si la voix de la jeune femme était claire et directe...

J'avale avec difficulté, ses mots me frappant en plein cœur. Je suis bien conscient de ça. Encore un miracle qu'elle me laisse mes enfants.

« Je respecte ton choix. Merci. »

Quoi que sa proposition de dormir dans le même lit, je sais pas... Je vais voir avec elle plus tard. On partageait son lit à Camelot quand Leÿlin était trop vieille pour dormir avec moi et on sait tout les deux comment ça peut finir. Enfin bon, tant que je peux voir mes enfants c'est l'essentiel.

code by Silver Lungs


Diana : 60% de vie
Ceridwen : 80% (sortie)
Liam : 85% (sorti)
Cassandre : 85% (Sortie)
Mission : 100 %
Killian : 90 %

∙∙∙∙∙·▫▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ ℍeroes & Villains ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫ₒₒ▫ᵒᴼᵒ▫▫·∙∙∙∙∙

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.heroes-villains.com/t82-second-star-to-t En ligne
Invité

avatar
En réalité, je suis
Invité
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   Mer 9 Déc - 19:31

Le grand événement qu'elle avait attendu durant des siècles avait enfin eu lieu.  Vu ce qu'elle avait entraperçu du futur, les événements qui allaient suivre se révéleraient tous aussi intéressants. La sonnette de l'entrée retentit et quand elle vit qui était là, un franc sourire naquit sur son visage. Elle admirait cette femme qui était tout ce qu'elle n'était pas... Mais surtout, c'était la seule qui avait été capable de comprendre son fils mieux que personne et ça, c'était quelque chose qui comptait beaucoup pour Calypso. La sorcière n'était pas la meilleure des mères, ça, c'était certain, mais elle avait de l'affection pour sa famille et était toujours autant amoureuse de Davy, malgré le fait qu'elle soit partie... Diana était présente dans le magasin, avec ses triplés. Ils n'étaient nés que quinze jours plutôt mais ils paraissaient déjà âgés de 5 ans. Les filles étaient superbes avec leurs chevelures ébènes, comme elle... Quant au fils, il promettait déjà de faire des ravages.

-  Vous êtes grand-mère depuis 2 semaines, je viens vous les présenter. Dit la Dame du Lac.

Un sourire plus fin se dessina sur les lèvres de la commerçante. Elle savait que ce jour viendrait de toute façon.

- Je sais... Ils sont magnifiques, félicitations. Dit-elle d'un ton léger. Merci d'avoir ramené mon apprenti... Ajouta-t-elle en souriant plus allègrement.

Elle savait que cela allait rappeler à Diana le pacte qu'elles avaient conclu des siècles plutôt. Elle savait aussi que cela risquait d'agacer la jeune femme mais Calypso aimait bien titiller les gens alors bon...

- Plus q'un simple apprenti, ne désirez vous pas faire partie de leur vie? Je me fiche des cris de Killian, les enfants ont besoin de connaître leur grand mère. Evidemment, le temps venu Liam sera votre apprenti comme je vous l'ai dis, je tiens toujours parole et vous le savez.

- Calme-toi ma douce, je ne comptais pas te piquer ton fils dès à présent... Pour être mon apprenti, il lui faudra être en mesure de se servir de sa tête, aussi cela ne sera pas avant quelque temps... Lui assura-t-elle. Je ferais partie de leur vie et je tâcherai de me mettre entre mon fils et toi, ces enfants n'ont pas à payer pour le prix de mes actes passés envers Killian... Il comprendra certainement un jour... Dit-elle, résignée et peu optimiste.

Son fils avait le même défaut qu'elle, il était obstiné et quand il avait une dent contre quelqu'un, cela pouvait durer très longtemps. Calypso reconnaissait qu'elle était ce que l'on pouvait qualifier de mauvaise mère. Cela n'avait pas été intentionnel, mais elle n'avait pas l'instinct maternel comme Diana. Et elle était trop indépendante et sauvage pour rester sagement à la maison... Elle était partie mais l'avait en partie regretter. Aujourd'hui, elle avait une chance de côtoyer un peu plus son fils et de faire partir de la vie de ses petits enfants et la brune n'était pas stupide, si elle ne saisissait pas l'opportunité, cela ne reviendrait jamais... Et puis, elle ferait peut-être une meilleure grand-mère que ce qu'elle croyait !

- Nous nous apprêtons avec leur père à partir pour Camelot récupérer un objet, nous risquons de passer par Avalon. J'ai tenu parole comme vous le savait LE concernant, mais le fait que Killian le voit ne remet pas en cause notre engagement commun envers le père de Killian n'est ce pas? Lui demanda-t-elle avant d'ajouter : Si possible, j'aimerai que vous veillez aux enfants en notre absence avec les gens qui vivent chez nous.

Calypso la considéra gravement, consciente que ce qu'elle lui demandait aujourd'hui était plus qu'une simple assurance vis à vis du pacte ou qu'une simple demande vis à vis des enfants. La sorcière en était parfaitement consciente...

- Cela ne changera rien au pacte. Et Davy ne se mettra pas en travers de tout cela. Lui assura-t-elle. Quant aux petits, je m'occuperai d'eux et les protégerai, sois sans crainte.

Calypso avait fait son choix. Elle s'était fourvoyée des siècles plutôt mais elle avait compris. Plus personne ne l'empêcherait d'être là pour sa famille et personne ne s'en prendrait à eux... Quant au voyage qui s'annonçait, cela risquait fort de contrarier Killian et elle entendrait certainement parler de tout cela quand il rentrerait... Une confrontation qui s'avérerait être la première vraie rencontre entre eux depuis qu'elle était partie... Autant dire qu'elle avait hâte.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


En réalité, je suis
MessageSujet: Re: [Prélude] The Awakening   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Prélude] The Awakening
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Heroes And Villains :: Welcome to Storybrooke :: Storybrooke :: Les Habitations :: The Lake House-